This website is available in your language EN   EN Close

SushiSwap (SUSHI) : tout savoir sur cette crypto

Présentation de l’échange décentralisé Sushi (SUSHI)

La finance décentralisée (DeFi) est un domaine qui offre de nombreux services financiers. Les produits DeFi se caractérisent par l’absence d’intermédiaire, tout se fait de pair-à-pair. L’échange décentralisé de tokens ou cryptos est l’un des produits phares de la DeFi. On appelle ce type de plateforme, DEX ou exchanges décentralisés. Dans ce guide, nous vous expliquons le fonctionnement d’un DEX, SushiSwap. Vous apprendrez également comment acheter des tokens SUSHI sur Coinhouse.

Le cours de SushiSwap (SUSHI)

Sushi (SUSHI)
4.06%
0,645856
0,026222
⇣ 0,639555
19 Jul
⇡ 0,685769

Qu’est-ce que SushiSwap ?

SushiSwap est une plateforme d’échange décentralisé ou DEX qui a été créée en 2020. Un DEX permet d’échanger des cryptos de pair-à-pair. Cela signifie qu’il n’y a pas d’intermédiaire. Sur un DEX, les liquidités sont ainsi apportées directement par les utilisateurs via des pools de liquidité. Les DEX représentent un domaine à fort potentiel de la DeFi. S’ils sont moins intuitifs à utiliser que les CEX (exchanges centralisés ou courtiers), les DEX sont en général moins chers. Surtout, avec leur système de pool de liquidité, ils correspondent pleinement à la nature décentralisée des cryptos.

Le marché des DEX représentent une capitalisation de 27 milliards d’euros (au 21 mars 2024). Il existe de nombreux DEX sur le marché à l’heure actuelle comme Uniswap , dYdX, Synthetix, PancakeSwap (CAKE) et donc SushiSwap. Comme beaucoup d’autres protocoles DeFi, il utilise un token natif, en l’occurrence le jeton SUSHI

Au moment de la rédaction de ce guide le 4 juin 2024, le cours du token SUSHI est de 1,08 €. La capitalisation de SushiSwap est de 283 millions d’euros, ce qui positionne le token au 251ème rang mondial. 

L’histoire et l’équipe de SushiSwap

L’origine de la plateforme Sushi est liée à celle d’Uniswap ce qui a suscité pas mal de controverses d’ailleurs à l’époque. Uniswap est le plus grand exchange décentralisé sur le marché avec une capitalisation de 6 milliards d’euros. Le DEX fonctionne sur Ethereum, son jeton natif est UNI. La création de Sushi est née de la volonté d’apporter des améliorations à Uniswap.

En 2020, un fork s’est produit sur Uniswap. Cela signifie que des développeurs ont modifié le code en open source d’Uniswap pour créer un nouvel exchange, SushiSwap ! Les deux personnes principales à l’origine de SuhiSwap ne sont connues que par leur pseudo : Chef Nomi et 0xMaki.

SushiSwap emprunte donc les bases d’Uniswap. Mais la séparation ne s’est pas faite sans heurts. Le nouveau DEX a cherché à attirer les clients d’Uniswap sur sa plateforme. Pour cela, l’équipe de SushiSwap a offert des récompenses importantes aux utilisateurs Uniswap qui souhaitaient migrer leurs tokens sur le nouveau DEX. Grâce à cela, le DEX naissant a été en mesure de construire rapidement une large base d’utilisateurs ainsi que des liquidités importantes. En une seule semaine, SushiSwap a réussi à “siphonner” plus d’un milliard de dollars de liquidités et sa TVL a atteint 150 millions de dollars. Entre le 10 et le 18 septembre, la TVL de SushiSwap a même dépassé celle d’Uniswap ! Si certains parlent d’une stratégie agressive, pour d’autres il s’agissait d’une vampirisation d’Uniswap ou “Vampire attack”

Après un début tonitruant, SushiSwap a connu une période difficile après seulement quelques jours. Suite à un retrait de fonds de 14 millions de dollars de Chef Nomi, le cours du SUSHI a chuté de 80 %. Face à la pression, Chef Nomi a quitté son rôle de PDG de SushiSwap et a rendu les fonds à la communauté. C’est alors qu’un personnage désormais tristement célèbre de la cryptosphère a fait son apparition dans l’histoire de SushiSwap : Sam Bankman-Fried (SBF), ex-PDG de (l’ex) exchange FTX. Au moment de quitter son poste, Chef Nomi a transféré le contrôle de SushiSwap à SBF pour rétablir la barre. L’exchange FTX a alors listé le token SUSHI. Pour rapatrier de nouvelles liquidités, SBF a lancé avec succès une nouvelle phase de “vampirisation” d’Uniswap. Puis il a redonné le contrôle de la plateforme à la communauté en l’invitant à choisir 9 utilisateurs qui participeront (en plus de lui) à la gouvernance du protocole. La situation étant rétablie, Sam Bankman-Fried a laissé la direction de SushiSwap à 0xMaki, l’autre fondateur du DEX. Pour la communauté du SushiSwap, SBF a longtemps été perçu comme le “sauveur du Sushi”. À l’heure actuelle, le PDG de la firme en charge du développement de SushiSwap est Jared Grey

Qui sont les partenaires de SushiSwap ?

SushiSwap a réussi à nouer de nombreux partenariats dans le secteur de la DeFi ou des layers 2 comme avec Arbitrum, Barnbridge, Layer Zero, Magna, MetaMask, Optimism, Polygon, zkSync et ThunderCore.

En 2024, SushiSwap a annoncé une collaboration avec Layer N. Layer N est un layer 2 d’Ethereum très performant avec une scalabilité de 120 000 TPS. Il est actuellement en testnet et son lancement devrait se faire dans les prochaines semaines. SushiSwap travaille à lancer un DEX perpetual sur Layer N. Ce DEX s’appellera Susa.

“Sushi est l’un des protocoles DeFi de base depuis des années, et nous sommes ravis de les soutenir dans leur prochain chapitre. Nous sommes ravis de voir Susa être l’un des premiers nœuds de déploiement à être lancé sur Layer N. Susa est sur le point de devenir l’un des plus grands DEX perpetual dans l’espace décentralisé et de construire l’un des plus grands écosystèmes.” Dima Romanov, PDG et cofondateur de Layer N

Les produits de la plateforme SushiSwap

SushiSwap ne propose pas seulement un swap, c’est-à-dire un service d’échange décentralisé de tokens. D’après le livre blanc du projet, SushiSwap propose aussi les produits suivants : 

  • SushiXSwap, un système de bridges pour permettre le transfert et le trading de tokens entre différentes chains comme Optimism, Ethereum, Arbitrum, Fantom, Binance Chain, Avalanche, Polygon.
  • Onsen, des instruments Yield Farming. Onsen Farms permet des synergies avec d’autres projets DeFi via le smart contrat appelé MasterChef. Avec MasterChef, les utilisateurs peuvent faire du staking pour gagner des revenus mais aussi du Lend (prêt), Borrow (emprunt), Farm (déposer des liquidités dans une pool).
  • BentoBox, un coffre-fort. BentoBox permet le déploiement d’applications décentralisées à bas coût. Les utilisateurs qui déposent des tokens dans ce coffre-fort touchent des revenus issus du Yield Farming.
  • Trident, une architecture blockchain qui fournit une base technique sur laquelle les différents AMM du marché peuvent ensuite se greffer.

Furo, une plateforme de paiement accessible par tous pour effectuer des transactions automatisées vers des wallets de particuliers, de DAO ou d’autres entités.

Crypto Sushi

Comment fonctionne SushiSwap ?

SushiSwap permet d’échanger (swap) des tokens de façon décentralisée. Puisqu’elle fonctionne sur la blockchain Ethereum, SushiSwap porte uniquement sur l’échange de tokens ERC-20. Pour des tokens ou cryptos appartenant à une blockchain différente d’Ethereum, vous pouvez échanger leur version Wrapped. Par exemple, sur SushiSwap, vous pouvez échanger vos SUSHI contre des “wrapped” Bitcoins (WBTC). Sur SushiSwap, il est également possible d’acheter directement certaines cryptos avec de l’argent fiat.

Les liquidités sont apportées directement par les utilisateurs. Pour participer à ces pools et devenir un fournisseur de liquidité, il suffit de “prêter” des tokens au protocole SushiSwap. En retour pour sa contribution, l’utilisateur perçoit une récompense. 

Lorsqu’un utilisateur échange un token sur SushiSwap, il l’achète donc au sein de la pool de liquidité correspondante qui est gréée par d’autres utilisateurs. Sur un exchange centralisé, l’utilisateur achète le token auprès de l’entreprise qui possède des fonds propres en crypto. C’est la raison pour laquelle on qualifie les plateformes comme SushiSwap, d’exchanges décentralisés. 

Une autre différence avec les CEX porte sur la façon de faire du trading. SushiSwap n’utilise pas la technique des carnets d’ordre, en vogue sur les plateformes centralisées. SushiSwap est un AMM comme Uniswap. Un AMM désigne un teneur de marché automatique. Lorsque deux actifs sont échangés l’un avec l’autre, les prix relatifs à ces deux coins évoluent et un nouveau taux de marché est déterminé via des algorithmes. 

Enfin, en tant que DEX, Sushiswap est un exchange dit “permissionless”, c’est-à-dire que tout le monde peut utiliser ses services. Contrairement à une plateforme centralisée, il n’y a pas besoin de s’inscrire et de passer différentes étapes de vérification d’identité sur SushiSwap. Puisque l’échange se fait de pair-à-pair, aucune entité centrale ne peut intervenir pour suspendre une transaction, la modifier ou l’annuler.

La crypto n’a plus de secrets pour vous ?

Quelle est l’utilité des SUSHI ?

SUSHI est similaire au token UNI sur Uniswap. Comme UNI, SUSHI est un jeton ERC-20 qui fonctionne sur Ethereum et joue le rôle de token natif. 

SUSHI permet d’utiliser les services de l’exchange décentralisé. En possédant du SUSHI, vous avez accès à un grand nombre de services, aux pools de liquidités et vous pouvez devenir un fournisseur de liquidités (voir ci-dessous). Les détenteurs de SUSHI sont récompensés en percevant une fraction des frais de transactions.

L’une des grandes utilités du SUSHI porte sur la gouvernance. À l’inverse d’Uniswap, SushiSwap fonctionne sur la base d’une DAO. En détenant des tokens SUSHI, il vous est possible de participer aux votes et de soumettre des propositions portant sur le protocole DeFi. La gouvernance se fait via une plateforme de vote Snapshot. Vous trouverez sur cette plateforme toutes les propositions qui ont été soumises par la communauté. Le pouvoir de vote ne se fait pas directement en SUSHI mais utilise une unité intermédiaire appelée SUSHIPOWAH qui se définit comme suit : 

  • Un token SUSHI appartenant à la pool de liquidité SUSHI / ETH vaut 2 SUSHIPOWAH ;
  • Un token xSUSHI (issu du staking Sushi Bar) vaut 1 SUSHIPOWAH.

Pour amener une proposition au stade du vote, il est nécessaire d’avoir un quorum minimum de 5 millions de SUSHIPOWAH. Pour être éligible au vote, il faut posséder des SUSHIPOWAH au préalable. Cela signifie que vous ne pouvez pas acheter en hâte des tokens SUSHI pour les transformer en SUSHIPOWAH et influencer un vote existant. 

Comment fournir des liquidités sur SushiSwap ?

Les DEX fonctionnent avec des pools de liquidités. En possédant des tokens SUSHI, vous pouvez participer à ces liquidités en devenant un LP (Liquidity Provider), un fournisseur de liquidités. Pour acheter des jetons SUSHI, vous pouvez utiliser les services d’un exchange comme Coinhouse. Ensuite, vous pouvez utiliser ces tokens directement sur la plateforme SUSHI.

Saviez-vous que l’Achat Récurrent peut simplifier vos investissements ?

Tokenomics de SushiSwap

Les tokens SUSHI ont été distribués de façon équitable (“fair launch”). Cela signifie que l’équipe de SushiSwap ou les développeurs n’ont pas pu acheter le jeton à un prix préférentiel. 

La répartition des tokens SUSHI est la suivante :

  • 90 % sont distribués via le staking (ONSEN) ;
  • 10 % sont réservés au paiement de l’équipe fondatrice, de l’infrastructure et d’autres coûts associés au développement de la marque Sushi.

À titre de comparaison, Uniswap n’a distribué que 60 % des tokens à la communauté, 21,5 % à l’équipe et 17,8 % aux investisseurs. SushiSwap est donc davantage orienté vers la communauté

Le nombre de tokens SUSHI est limité à 250 millions. À l’heure actuelle, il existe 236 111 829 jetons en circulation. Ce nombre évolue en fonction du “block rate”, c’est-à-dire le taux de SUSHI distribués lors de la validation de chaque bloc. 

Pour les 100 000 premiers blocs, le block rate était de 1 000 SUSHI. Cela a permis de mettre un très grand nombre de tokens en circulation. En novembre 2021, 50 % de l’offre totale en SUSHI était déjà en circulation (127 millions). Puis le block rate a été réduit à 1 000 SUSHI.

DONNÉES TECHNIQUES

Wallets compatibles Ledger Nano S, Ledger Nano X, Trezor, MetaMask, WalletConnect
TVL 370 millions de dollars
Paire de cryptos disponibles 180
Capitalisation 350 millions d’euros
Volume de transaction 25 millions d'euros
Sécurité Audits réguliers menés par Quantstamp et Consensys Diligence
Frais 0,3 % avec :
  • 0,25 % alloués comme récompense pour les fournisseurs de liquidités
  • 0,05 % à destination du Sushi Bar pour les revenus du staking

Comment staker des SUSHI ?

Le token SUSHI ne peut pas être miné, par contre il est possible de faire du staking via le Sushi Bar. Le staking de SUSHI vous fait gagner des xSUSHI qui vous permettent de toucher des récompenses. 

Sur SushiSwap, les détenteurs de xSUSHI gagnent 0,05 % sur les frais de transaction standard de 0,3 %. Pour faire du staking de SUSHI, il suffit de vous rendre sur la page d’accueil de SUSHI et de cliquer sur “Stake” en haut de la page.

Puis, vous devrez indiquer combien de tokens SUSHI vous souhaitez mettre en staking. Par exemple, 1 000 SUSHI vous donne droit à plus de 733 xSUSHI. Le “taux de change” entre SUSHI et xSUSHI dépend du prix de chaque token. La valeur du token xSUSHI est issue du yield. Elle augmente à mesure du nombre de transactions puisque 0,05 % des frais vont au staking. Avec un xSUSHI qui prend de la valeur dans le temps, vous gagnerez donc plus de SUSHI lorsque vous les convertirez pour sortir du staking.

Il ne vous restera plus qu’à connecter votre wallet crypto et valider votre transaction.

Comment acheter des SUSHI ?

  1. Rendez-vous sur votre application Coinhouse et connectez-vous à votre espace personnel ou créez votre compte.
  2. Rendez-vous dans la rubrique achat/vente.
  3. Sélectionnez le montant que vous souhaitez investir, la devise de votre choix (en l’occurrence le SUSHI).
  4. Une fois votre transaction validée, vous trouverez vos SUSHI dans votre portfolio.
Application Coinhouse

L’avis de Coinhouse

SushiSwap est un protocole important de la DeFi (finance décentralisée). La plateforme permet principalement d’échanger des tokens de pair-à-pair. SushiSwap se positionne donc sur l’échange décentralisé d’actifs en opposition à l’échange centralisé faits par les CEX. Les DEX connaissent un regain d’intérêt après les nombreux scandales des dernières années touchant les CEX. SushiSwap est donc sur un secteur porteur ce qui fait de SUSHI un token à fort potentiel.

SushiSwap entre dans la catégorie des DEX qui compte déjà de nombreux autres acteurs comme Uniswap, dYdX ou PancakeSwap. La concurrence est donc rude. Après un début controversé, SushiSwap s’est installé dans le paysage des DEX. Mais, pour le moment, force est de constater que SushiSwap n’est pas encore au niveau de certains de ses concurrents. Si Uniswap (UNI) est le leader incontesté des exchanges décentralisés, Synthetix (SNX), dYdX (DYDX) ou PancakeSwap (CAKE) sont des DEX avec une capitalisation bien supérieure à SushiSwap. 

Pour autant, SushiSwap a des atouts qui pourraient lui permettre de se démarquer dans les années à venir. Par exemple, la plateforme se distingue avec une politique très tournée vers sa communauté comme en témoigne sa DAO ou l’allocation de ses tokens. De plus, SushiSwap propose d’autres services que le simple échange décentralisé de tokens ERC-20. Sur SushiSwap il est ainsi possible d’acheter des cryptos directement en euros ou d’accéder à différents produits de la DeFi comme du Farming, Lending, Borrowing. De plus, il est possible de gagner des revenus passifs en devenant un fournisseur de liquidité ou en faisant du staking.

Comme pour chaque investissement, vous devez faire preuve de prudence. Acheter SushiSwap comporte des risques notamment parce que les cours cryptos sont très volatils. Nous vous recommandons donc de vous renseigner sur le protocole SUSHI avant d’investir votre argent en toute connaissance de cause.

Téléchargez l’application Coinhouse

Apple Google