This website is available in your language $languageName   EN Close

Solidarité Ukraine, nous accompagnons vos dons.  En savoir plus

Zoom sur le cours du FTM

Le marché des cryptomonnaies ne cesse de s’étoffer et certaines d’entre elles sont particulièrement connues, à l’instar du Bitcoin, de l’Ethereum ou encore du Dash. Pourtant, face à ces géants de la finance, d’autres tokens émergent peu à peu et gagnent en notoriété. Le FTM fait partie des nouvelles cryptomonnaies sur lesquelles investir !

Qu’est-ce que FTM ?

Pour mieux comprendre la raison d’être du FTM, encore faut-il comprendre l’utilité de Fantom. Il s’agit d’une plateforme de contrats intelligents qui propose à ses utilisateurs des services innovants dans le domaine de la finance décentralisée. Son ambition ? Utiliser de nouveaux protocoles plus sécurisés, plus accessibles financièrement et plus rapides. Le token FTM est la cryptomonnaie native de Fantom. Cette dernière sert à la gouvernance de ce réseau et permet aussi d’y payer des transactions.

L’ambition de Fantom est de devenir l’une des infrastructures les plus solides du marché des cryptomonnaies, pour permettre à ses utilisateurs de réaliser des transactions en temps réel à bas coûts et en un temps record. Pour cela, Fantom est capable de supporter jusqu’à 4 500 transactions par seconde. Les frais des transactions qui sont passés sont également très bas, de l’ordre du centième. Ensuite, la finalité d’une transaction via cette plateforme (c’est-à-dire le temps que prend la validation de la transaction jusqu’à ce que celle-ci devienne irréversible) ne prend qu’une à deux secondes. À titre de comparaison, la finalité d’une transaction en Bitcoin est d’environ une heure ! En ce sens, Fantom apparaît comme un processus révolutionnaire.

Historique du prix du FTM

La première levée de fonds de Fantom s’est achevée le 16 juin 2018. Celle-ci était de l’ordre de 40 millions de dollars. À cet instant, le prix fixé lors de la vente publique était de 1 FTM pour 0,04 dollar (celui de la vente privée était de 0,02 dollar à la même date). Cette première émission de FTM a été dispatchée entre plusieurs acteurs :

  • 38 % de l’offre de FTM était réservée à la vente privée ;
  • 2 % étaient destinés à la vente publique ;
  • 15 % étaient alloués aux conseillers ;
  • 15 % étaient réservés à l’équipe soutenant le projet ;
  • Les 30 % restants constituaient une récompense de staking ainsi qu’une part du financement des développeurs ayant contribué à la construction de l’écosystème de Fantom.

Le projet est défini de façon à ce que l’offre maximum de FTM ne dépasse jamais les 3,175 milliards de cryptomonnaies en circulation. Pour l’heure, 80 % de l’offre totale de FTM est déjà en circulation et il reste donc environ 634 millions de FTM en réserve. Ces derniers seront distribués à travers les récompenses de staking et devraient être totalement distribués d’ici la fin de l’année 2023. Ensuite, plus aucun FTM ne sera émis, ce qui fait du FTM un token inflationniste.

Enfin, n’oublions pas que la volonté première de Fantom est de soutenir le développement de nouvelles applications. En ce sens, cette entreprise occupe une place très particulière dans le monde des cryptomonnaies. Le token FTM est avant tout un jeton utilitaire. Si le cours du FTM a bel et bien de la valeur, il sert surtout à récompenser les valideurs de la structure et à perpétuer le bon déroulement des transactions dans l’avenir.

Comment va évoluer le prix du FTM ?

Même si Fantom est un projet assez récent, il est d’ores et déjà réputé comme solide, tout en étant doté d’une architecture performante. Reposant sur une équipe compétente, il est au centre de toutes les attentions des investisseurs.

Après une dynamique baissière du cours du FTM durant la seconde moitié de 2019, le token a atteint son point le plus bas pour se fixer à 0,0017 $. Il s’agissait alors de sa valeur lors du crash lié à la Covid-19. Pour autant, le cours du FTM s’est rapidement ressaisi, pour connaître une nouvelle tendance haussière constante depuis août 2020.

2021 a été une année particulièrement profitable au FTM et à la plateforme Fantom dans son ensemble. Fort de son système robuste et de ses incroyables performances techniques, notamment en matière de scalabilité, le cours du FTM n’a pas montré le moindre essoufflement durant toute cette période.

Si Fantom affiche de telles performances, c’est que l’entreprise revendique d’ores et déjà le fait d’avoir résolu le fameux trilemme de la blockchain… En effet, la problématique est avérée : il est très difficile pour une blockchain d’être à la fois sécurisée, décentralisée et scalable. Fantom relève le pari, ce qui en fait un projet extrêmement intéressant et prometteur. Les investisseurs sont très nombreux à y croire, ce qui explique la tendance haussière continuelle du cours du FTM.

Histoire du FTM

Fantom est un projet open source qui a été créé en 2018 en Corée du Sud. Ce dernier a été fondé par un informaticien sud-coréen nommé Ahn Byung Ik. Avant de se lancer dans cette création, il était également président de la Korea FoodTech Association, ainsi que l’un des fondateurs d’une plateforme à succès nommée Siksin, une sorte de Yelp asiatique (un annuaire en ligne qui répertorie les bars et restaurants locaux).

Fantom est née d’un constat : la technologie de la blockchain devait faire face à de nombreux problèmes, à commencer par le manque de scalabilité. Autrement dit, les temps de confirmation des ordres passés étaient beaucoup trop longs. Les transactions effectuées sur les marchés des cryptomonnaies étaient bien trop lentes. Il fallait une solution pour résoudre ce problème. C’est ainsi que fut développée la technologie Fantom, afin de gagner en rapidité.

Désormais, Ahn Byung Ik n’est plus à la tête de Fantom. Il a finalement quitté Fantom en 2019. Depuis cette date, Fantom est dirigée par la Fondation Fantom, dont le siège se situe aux îles Caïmans. Cette structure regroupe une soixantaine d’employés. Son PDG se nomme désormais Michael Kong.

Depuis sa création, Fantom a d’ores et déjà tissé de nombreux partenariats, comme en témoigne sa collaboration avec Chainlink et Band Protocol, mais aussi TheGraph, UniLend, Waves, OKX ou encore NEM. Qui plus est, Fantom a également été choisie en septembre 2021 pour élaborer la monnaie numérique de la banque centrale du Tadjikistan.

Bénéficiez de nos meilleurs services

Nos conseillers Coinhouse

Nos experts cryptos sont à votre écoute et vous offrent un accompagnement personnalisé.

sécurisez vos crypto-monnaies

Vos cryptomonnaies sont conservées en toute sécurité avec notre solution de stockage.

premier acteur français enregistré auprès de l'AMF

Nous sommes le premier acteur français enregistré auprès de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers).
Registration number E2020-001

gestion facile de vos investissements cryptomonnaies

La gestion de vos investissements est facilitée grâce à notre interface intuitive.