Académie > Altcoins > Qu’est ce que le Tether USD ? (USDT)

Qu’est ce que le Tether USD ? (USDT)

4 juin 2019

temps de lecture 5 minutes

avatar-auteurJulien Moretto

Le Tether, dont le sigle boursier est USDT, est un stablecoin émis sur différentes blockchains et dont la valeur est adossée à celle du dollar américain (USD). Créé en 2014, il joue un rôle primordial dans l’écosystème des crypto-actifs : son cours reste toujours proche des 1$ et permet de se protéger rapidement de la volatilité du marché sans pour autant échanger ses crypto-actifs contre une monnaie fiduciaire.

  • L’USDT est un crypto-actif de la famille des stablecoins : il s’agit d’un actif dont la valeur réplique celle d’une monnaie fiduciaire.
  • L’USDT réplique la valeur du dollar, son cours reste très stable comparé aux autres crypto-actifs.
  • L’USDT est le premier des stablecoins. Il a été créé en 2014 et représentait en 2020 environ 75% de l’usage sur ce marché, avec un volume d’échanges quotidiens moyen de 75 milliards de dollars.
  • L’USDT est, en septembre 2021, la cinquième cryptomonnaie la plus capitalisée du marché, avec 65 milliards de dollars de capitalisation boursière.
  • L’USDT est l’objet de polémiques régulières, notamment au sujet de ses réserves fractionnaires censées garantir la valeur de l’actif.


Tether, un principe simple mais efficace

Comme les autres ‘’cryptomonnaies stables’’, Tether cherche à répondre à un besoin simple : offrir une alternative aux investisseurs cherchant à vendre des cryptomonnaies volatiles, sans repasser par les monnaies fiduciaires comme l’euro ou le dollar.

Pour cela, Tether repose sur un principe de collatéralisation par réserve : chaque USDT créé correspond à un dollar (USD) sur le compte en banque de la société Tether Limited, associé à la firme. Il n’y a donc pas besoin de mécanismes complexes comme pour les stablecoins décentralisés tels que MakerDAO. Le prix est donc maintenu par un équilibre entre l’offre et la demande, via une demande constante à 1$ de la part de Tether Ltd. Une solution qui est donc centralisée mais qui peut être mise en place rapidement et évoluer selon les besoins. Elle fonctionne très bien tant que les utilisateurs ont confiance en l’existence des réserves en dollars correspondant aux unités de USDT en circulation.

À noter que la création de Tether est étroitement liée à son entreprise-mère : Bitfinex, puisque sans partenaire bancaire disponible, celle-ci n’avait pas la possibilité de recevoir ou d’envoyer des dollars à ses clients. Le Tether est donc d’abord une solution alternative permettant aux clients d’entrer ou de sortir du marché en ne restant pas ‘’exposé’’ en Bitcoin.

Tether repose sur un principe de collatéralisation par réserve : chaque USDT créé correspond à un dollar (USD) sur un compte en banque associé à la firme

Comment fonctionne Tether ?

Pour les investisseurs en crypto-actifs, l’intérêt de Tether est de disposer d’une exposition à la valeur du dollar américain, sans avoir à gérer des dollars réels. Une solution plus rapide, qui est également avantageuse pour les plateformes d’échanges qui n’ont pas à gérer la réglementation drastique liée au dollar.

Autre intérêt pour l’investisseur : se prémunir rapidement de la volatilité du marché des cryptos, soit pour revendre contre une monnaie fiduciaire comme l’euro. Ainsi, les charges fiscales correspondantes ne sont pas déclenchées.

Comment utiliser Tether ?

Vous pouvez échanger vos cryptomonnaies contre du Tether USD (USDT) sur Coinhouse moyennant une commission de 1%. La transaction entre le Tether USD et une autre cryptomonnaie repose sur les mêmes mécanismes que pour n’importe quelle autre cryptomonnaie. Vous pouvez à tout moment vendre la quantité désirée d’une cryptomonnaie pour obtenir son équivalent en USDT, ou utiliser un montant d’USDT pour l’échanger contre une autre cryptomonnaie, comme du Bitcoin ou de l’Ether.

Les avantages du Tether

  • L’USDT est indexé et a ses réserves en dollar, monnaie qui reste à ce jour puissante et suffisamment stable pour se prémunir de la volatilité des cryptomonnaies.
  • L’USDT est rapide et pratique pour réaliser des paiements en ligne.
  • L’USDT reste en 2021 le stablecoin le plus utilisé et le plus capitalisé.

Tether et l’entreprise Bitfinex : un déficit de confiance

Depuis plusieurs années, de nombreux événements ont mis en doute les assurances de Tether selon lesquelles il existe bien un dollar pour chaque USDT en circulation, dont la quantité s’élève à 67 milliards en septembre 2021. Entre autres, des demandes répétées d’audits indépendants sont restées lettre morte, et le stockage des fonds est réalisé auprès d’une banque plutôt anonyme située aux Bahamas. Tout ceci incite à un mimimum de prudence de la part des investisseurs.

S’il était prouvé que les réserves de Tether ne correspondent pas à la réalité, on pourrait assister à une probable chute de l’ensemble des valorisations du marché et à une perte de confiance dont les médias de masse se feraient l’écho avec délectation.

Évolution de la capitalisation du Tether USD

Une baisse de confiance du public serait en premier lieu visible dans la valorisation du Tether, car le prix de l’actif est un indicateur du niveau de capacité de Tether à assurer ses réserves. À un dollar par USDT, cette capacité est jugée par le marché robuste. À des niveaux inférieurs de prix, des doutes sont émis.

Il faut se rappeler qu’en avril 2017, Tether annonçait alors être dans l’impossibilité de faire des dépôts et retraits via son partenaire bancaire taïwanais, rendant très complexe voire impossible la conversion d’un USDT en USD. Une annonce qui avait déclenché de une volatilité anormale sur le cours du Tether. A l’origine de ce “blocus”, un certain nombre de banques américaines dont Wells Fargo qui ne souhaitaient pas maintenir une relation avec la banque tant que Tether restait leur client. Un procès s’ouvrira entre Tether et Wells Fargo, mais sera classé sans suite. 

Après une courte période de panique sur les marchés, faute d’alternative et ayant besoin d’un stablecoin afin de sécuriser leurs positions, les investisseurs  sont retournés vers l’USDT malgré une confiance érodée. L’actif reste depuis autour de sa valeur cible d’un dollar.

Les limites de Tether

  • Tether a déjà connu plusieurs déboires juridiques, avec notamment 850 millions de dollars qui ont été saisis auprès de la maison mère Bitfinex par les autorités américaines ainsi que plusieurs autres juridictions.
  • Posséder du Tether implique de faire confiance à l’acteur centralisé Tether Ltd pour l’utilisation de réseau et le maintien de la valeur de l’USDT. L’entreprise Tether Ltd a notamment la possibilité de geler des comptes.
  • Une régulation plus sévère des autorités internationales pourrait largement compliquer l’utilisation du Tether.

Quelles alternatives au Tether ?

Pour les investisseurs européens. Coinhouse a mis en place l’EUR-L, le premier actif numérique français adossé à l’Euro pour effectuer en deux clics vos opérations sur le marché crypto. Il repose sur le même principe que le Tether, mais la parité est garantie par des acteurs sérieux : la société Lugh met en réserve autant d’euros que d’EUR-L en circulation. Cette réserve est stockée sur un compte hébergé par la Société Générale et audité tous les mois.

La confiance sur le Tether devrait perdurer tant que les principaux acteurs de ce marché n’auront pas d’alternatives plus pérennes.
Certains exchanges ont lancé des tentatives d’alternatives au Tether. Binance a son projet “Vénus”, qui comporte un stablecoin nommé Vai, mais l’adoption peine à décoller.

Sur le même modèle, Circle (Poloniex) et Coinbase se sont associés pour créer l’USDC en concurrence au Tether. L’USDC étant un token ERC-20, il a rapidement trouvé un public auprès de la communauté Ethereum en complément au stablecoin décentralisé DAI. Mais les volumes restent loin d’atteindre ceux de Tether.

De plus, les États sont en embuscade, notamment via la Banque Centrale Européenne (BCE) ou la Réserve Fédérale américaine (FED) qui évoquent ouvertement la création de stablecoins basés sur leurs devises nationales : les monnaies numériques de banques centrales (MNBC).

Tether semble donc “too big to fail”. Représentant 75% de la valorisation du marché des stablecoins et la quasi-totalité du volume, il reste un actif indispensable aux spéculateurs qui doivent disposer d’un actif permettant de rebalancer rapidement leurs positions dans une monnaie relativement stable. L’ensemble du marché préfère fermer les yeux sur les faiblesses du modèle de Tether. Les observateurs cyniques pourront faire un parallèle facile avec le modèle économique classique basé sur la gestion de la dette. Tether dispose de confortables réserves financières et ne se laissera pas concurrencer si facilement. Après tout, la devise de la monnaie que la maison mère Bitfinex a utilisée pour sa levée de fonds est Unus Sed LEO : “seul mais un lion”.

Vous aimerez aussi.

Qu’est-ce que Aragon (ANT) ?

Qu’est-ce que Aragon (ANT) ?

2 juin 2021

temps de lecture 6 min

avatar-auteurJulien Bersout

Aragon est un projet suivi par Coinhouse, qui propose une nouvelle façon de gérer des entreprises et projets, en utilisant les avantages de la blockchain Ethereum. L’équipe, portée par Luis Cuende et Jorge Izquierdo a sorti la semaine dernière la version 0.6 de leur...

Devenez un investisseur averti !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.