This website is available in your language EN   EN Close

Retrouvez toute l'actualité Crypto. > Dossiers > Un début d’année en légère hausse

Un début d’année en légère hausse

10 janvier 2023

temps de lecture 5 minutes

avatar-auteurCanelle de Balasy

Partagez cet article

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share on Facebook
Share on Instagram
Share on Whatsapp

La première statistique de l’année a concerné le taux de chômage aux US. Il est ressorti à 3,5%, en deçà du niveau de 3,7% du mois précédent, témoignant de la vigueur du marché de l’emploi. Pour rappel, la banque centrale américaine (Fed) a un double mandat de stabilité des prix et de maximisation du taux de l’emploi. Pour le moment, elle ne dispose d’aucune excuse pour faire revenir la hausse des prix beaucoup plus proche de son niveau cible autour des 2%. La statistique de l’inflation sortira cette semaine. On pourra voir le chemin qu’il reste à parcourir pour atteindre cet objectif alors que l’inflation semble avoir amorcé une lente décrue. Le président de la Fed, J. Powell, parlera ce mardi. Il n’est pas évident qu’il change le ton de son dernier discours suite à la réunion du FOMC mi décembre et qui avait provoqué un large reflux sur les actifs risqués. 

De manière plus détaillée, le taux 10 ans américain est en net recul à 3,55% (-20 bps) en ce début d’année. Les opérateurs semblent parier sur un ralentissement à venir qui pourrait entraîner des baisses de taux de la part de la Fed. Avec la statistique sur le chômage sortie la semaine dernière,  cela semble un pari un peu prématuré. On a observé un phénomène similaire du côté de l’Europe avec un repli de 30 bps sur les taux à 10 ans. 

Sur le marché des changes le dollar perd très légèrement du terrain en ce début d’année, dans la continuité de la fin d’année 2022. Le marché est partagé entre un effet momentum et un effet de portage positif (“carry trade”). En effet, du fait du différentiel de taux entre les US et le reste du monde, les opérateurs sont rémunérés pour prendre des positions longues dollars vs les autres devises. Un schéma classique de carry trade peut alors se mettre en place.

L’indice S&P 500 remonte légèrement en ce début d’année mais sans grande conviction et toujours en dessous de sa droite de tendance baissière. Le VIX se maintient lui autour des 22%, témoignant d’une certaine prudence quant à l’évolution à venir lors des prochaines semaines. La saison des résultats est ouverte et il sera intéressant de voir les projections des entreprises lors de la publication des résultats pour jauger d’un éventuel ralentissement économique.

Le marché des crypto-actifs monte dans la lignée des actifs risqués tout en restant sous ses résistances techniques. On reste encore quelque peu sous les niveaux atteints mi décembre, avant le résultat des banques centrales et leurs commentaires plutôt durs sur les évolutions à venir. Il n’est pas évident qu’elles changent leur analyse en ce début d’année compte tenu des statistiques sorties depuis mi décembre.  Il est à noter que les altcoins connaissent un rebond plus prononcé que le BTC, notamment car elles ont fait l’objet de forts programmes de vente fin 2022. Cela ressemble plus à un retour de pendule qu’un nouvel élan acheteur. Enfin, il sera intéressant d’observer l’ETH par rapport au BTC dans les semaines à venir avec l’évolution sur le protocol (Shanghai) qui devrait permettre une plus grande flexibilité dans les opérations de staking.

Selon CoinMarketCap, la capitalisation du marché est de 850 milliards de dollars en légère hausse par rapport à la semaine dernière (808 milliards de dollars) :

  • La dominance de Bitcoin est en baisse à 39,0% .
  • La meilleure performance des crypto-actifs les plus capitalisés (top 100) est à attribuer à Gala (GALA) avec +140% sur une semaine qui fait son entrée dans ce top 100.

En résumé : La volatilité remonte très légèrement avec la hausse des cours. Pour autant, les cryptos restent dans un range initié depuis plus d’un mois à présent. Tant que l’inflation restera à ces niveaux là, que les taux de chômage resteront aussi bas et que la croissance restera positive ou mollement négative, il semble illusoire d’obtenir le moindre soutien du côté de la politique monétaire. La thématique du flight to quality qu’on a pu observer semble être mise en pause en ce début d’année comme on l’avait évoqué la semaine précédente.

L’avis Coinhouse :

Pas grand chose de neuf sur le Bitcoin. Il reste dans un canal de tendance à plat très étroit. Cela est plutôt inhabituel d’observer une si faible volatilité sur une période aussi longue. Il n’y a pas de catalyseur ni dans un sens ni dans un autre pour faire pencher la balance. On est en train de créer un pic de volume sur les cours actuels à 16 500 $ -17 500 $. Au-dessus, les 18 000 $ agiront comme une assez forte résistance. Le point de contrôle de volume reste pour le moment au-dessus de 20 000 $. La zone de support intermédiaire s’est formée à 15 500 $. Elle pourrait venir être testée en cas d’accès de faiblesse. Le risque en cas de rupture de 15 500 $ serait d’initier une nouvelle séquence de baisse avec pour objectif 13 800 $ puis 10 000 $.  

 

Ethereum (ETH) :

 

L’avis Coinhouse :

L’Ethereum est également dans une phase de consolidation à plat. Il est remonté autour des 1330 $ autour de son point de contrôle. Si les cours n’accélèrent pas sur ces niveaux-là, il y a un risque non négligeable de rupture des cours actuels pour revenir sur la zone des 1100 $ puis des 880 $. En cas d’accélération, la zone des 1550$ est notre prochaine zone de résistance. Peut-être que l’évolution à venir (Shanghai) pourrait aider à cela. 

 

SPX :

 

 

L’avis Coinhouse :

L’indice S&P 500 évolue sous une droite de tendance baissière qui a été testé 5 fois. Cela fait de cette droite une très forte résistance qu’il sera difficile de franchir dans les semaines à venir. Son dépassement, avec des cours autour des 4000, donnerait un fort signal d’achat avec pour premier objectif la zone des 4300 points précédemment atteinte à la mi-août. Par contre le risque de voir une poursuite de la baisse entamée depuis le début d’année 2022 nous semble plus élevé et un retour sur les 3500-3600 ne serait pas très étonnant à court terme. Les débuts d’année sont généralement positifs sur les marchés actions. Il sera donc intéressant d’observer le comportement de ce dernier dans les premiers jours de l’année. 

 

Conclusion :

Le S&P500 évolue dans une tendance négative sous une droite de résistance descendante qui se situe autour de 4000 actuellement.  La probabilité de voir un accès de faiblesse dans les semaines à venir reste importante. Pour autant, la progression des cours en ce début d’année et l’absence de catalyseur à court terme sont plutôt des facteurs positifs. Pour autant, on a plutôt l’impression qu’en cas de bonne dynamique des actifs risqués, les banques centrales feraient un rappel à l’ordre comme lors des dernières annonces de décembre. Cela donne une impression d’un potentiel de hausse très limité avec par contre le risque d’un accident qui entraînerait le marché plus bas. 

Tops & flops de la semaine (top 50 marketcap)

Tops

1- LidoDAO (LDO) : +65%

2- Solana (SOL) : +37%

3- Ethereum Classic (ETC) : +25%

 

Flops

1- OKB (OKB) : -12%

2- Huobi Token (HT) : -5%

3- Unus Sed Leo (LEO) : -2%

 

Vous aimerez aussi.

Devenez un investisseur averti !