This website is available in your language EN   EN Close

Retrouvez toute l'actualité Crypto. > Dossiers > Le marché prend une pause bien méritée

Le marché prend une pause bien méritée

31 janvier 2023

Temps de lecture 7 minutes

Canelle de Balasy

Partagez cet article

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share on Facebook
Share on Instagram
Share on Whatsapp

Le marché crypto n’avait pas connu un tel démarrage d’année depuis 2013. Cette hausse semble avoir été portée par l’ensemble des catégories d’investisseurs que nous suivons, ce qui est plutôt encourageant. Pour autant, avec le FOMC qui se tient ce mercredi, le marché pourrait rencontrer un obstacle de taille. Pour rappel, lors du dernier FOMC du 13 décembre, la Fed était passée d’une hausse de taux de 75 bps à 50 bps seulement, ce qui avait enflammé les marchés financiers. Compte tenu de cette euphorie, la Fed avait alors décidé d’accompagner ce geste d’un communiqué très dur qui avait refroidi les marchés. Depuis, l’euphorie est de retour avec encore plus de force et les opérateurs attendent une hausse de seulement 25 bps lors de ce meeting. Cette hausse pourrait d’ailleurs être la dernière de la série et marquer le début du plateau tant annoncé. Jamais les marchés n’ont autant défié la Fed. Compte tenu du niveau de l’inflation encore 2 à 3 fois au-dessus de l’objectif, du taux de chômage proche de ses plus bas historiques et de la croissance qui repart, le risque de décélération des prix est très important, ce qui pourrait conduire à une politique monétaire restrictive plus importante que anticipée. Cette semaine, nous aurons également les chiffres du chômage aux US.

De manière plus détaillée, le taux 10 ans américain est en légère hausse à 3,52% sur la semaine. Les opérateurs défient la Fed qui devrait arrêter sa hausse des taux aux alentours des 5%. On voit bien que le marché semble parier sur une baisse très rapide des taux après le pic qui est anticipé en ce début d’année 2023. Cela est historique sur ces 40 dernières années. En l’absence d’une récession qui tarde à se manifester et avec un chômage historiquement bas, c’est un pari très osé et qui pourrait se retourner contre les acteurs de marché.

Sur le marché des changes, le dollar se stabilise à l’image des autres actifs principaux. Il donne l’impression d’être à la croisée des chemins. Il témoigne aussi de l’incertitude macroéconomique dans laquelle on est entré depuis quelques semaines. Il s’échange actuellement à 1,0825 contre l’EUR, en légère hausse sur la semaine.

L’indice S&P 500 s’équilibre aussi sur la semaine et évolue juste au-dessus des 4000 points, seuil technique très important. Il a cassé cette droite de résistance baissière dans la semaine et revient s’appuyer dessus par le haut. C’est la 6ème fois que l’indice vient flirter avec cette droite de tendance baissière. Une cassure plus nette ouvrirait de nouveaux horizons pour les semaines à venir et donnerait un objectif à 4300 assez rapidement. Le marché va focaliser son attention sur la réunion du FOMC.

Le marché des crypto-actifs ralentit enfin son rythme de hausse et se stabilise sur la semaine. Tous les problèmes de la fin 2022 semblent complètement oubliés et digérés, même si cela n’est pas du tout aussi évident qu’il y paraît. La spéculation a repris avec une très grande vigueur et certains coins progressent de plus de 100% depuis le début d’année. Avec l’arrivée prochaine de Shanghai sur la chaîne Ethereum, le marché devrait avoir de quoi alimenter la hausse dans les semaines ou mois à venir. A plus court terme, un risque de forte correction n’est pas à exclure, notamment autour des annonces des banques centrales.

Selon CoinMarketCap, la capitalisation du marché est de 1,042 milliards de dollars, en légère baisse par rapport à la semaine dernière (1,058 milliards de dollars) et conservant le seuil symbolique de 1,000 milliards de capitalisation:

  • La dominance de Bitcoin remonte encore à 42,4%, confirmant ainsi son rôle de locomotive dans ce rebond de début d’année.
  • La meilleure performance des crypto-actifs les plus capitalisés (top 100) est à attribuer à dYdX (DYDX) avec +37% sur une semaine.

En résumé : Ce début d’année est à placer sous le signe du retour de l’appétit pour le risque de la part de la plupart des catégories d’investisseurs que nous suivons. Cet élan est porté par la fin prochaine du cycle de resserrement monétaire. Ce dernier sera par contre conditionné à la baisse régulière de l’inflation dans les mois à venir. C’est un pari très risqué quand on regarde ce qui s’est passé en 2022 et avec le contexte macroéconomique, une reprise des actifs risqués trop rapide et trop vigoureuse entraînerait une décélération de celle-ci à n’en pas douter. En cas de correction brutale, il sera judicieux de reprendre un peu de risque sur vos portefeuilles.

 

Bitcoin (BTC) :

 

L’avis Coinhouse :

 

Les prochains jours vont être décisifs pour l’ensemble des investisseurs positionnés sur les actifs “risk-on”. Après avoir consolidé entre 22 540 $ et 23 291 $ et réalisé une performance de 10 % la semaine dernière, BTC a poursuivi sur sa lancée positive avec une semaine plus modeste, en hausse de 1,9 % et atteignant un sommet sur 5 mois de 23 954 $.

 

Cette semaine correspond également à une clôture mensuelle. On l’observe graphiquement, la performance de Janvier 2023 est l’une des plus importantes pour Bitcoin. C’est la première fois depuis novembre 2021 que Bitcoin réalise une performance supérieure à 25% (en mensuel), pourtant cela ne permet pas encore d’affirmer que la tendance moyen terme est inversée. De plus, la volatilité à la baisse du début de semaine voit 143 millions de dollars de positions “long” sur Bitcoin s’évaporer en une seule journée. Le sentiment des investisseurs en Bitcoin s’est amélioré (cf Fear & Green Index). Notamment après les signaux indiquant une baisse de la pression inflationniste, qui suggèrent que la Réserve fédérale américaine pourrait bientôt s’éloigner de sa hausse des taux d’intérêt et de son resserrement quantitatif. Cependant, il est important de souligner que la dernière publication des chiffres de l’inflation en Espagne (qui a très légèrement rebondi en janvier pour atteindre 5,8% sur un an) ravive les craintes d’un rebond au niveau mondial. 

L’excès d’achat apparu ce weekend a complètement été retracé sur Bitcoin, en effet les acheteurs ont essayé de franchir la résistance clé des 24 000 $ ce dimanche ; mais comme mentionné la semaine dernière, ce seuil est décisif pour les vendeurs, une résistance défendue depuis août 2022. Dès lundi le cours du Bitcoin a rejoint le bas du canal horizontal (22 540 $, -6 %) pour de nouveau consolider en attente du FOMC. 

Le retracement actuel justifie l’essoufflement des acheteurs : on observe une divergence baissière sur le RSI en 4h (Relative Strength Index, en bas du chart “Bear Divergence”). Une divergence baissière est le modèle qui se produit lorsque le prix atteint des sommets plus élevés, tandis que l’indicateur technique atteint des sommets plus bas. Bien qu’il y ait une attitude haussière sur le marché, l’écart signifie que la dynamique ralentit. Par conséquent, il est possible d’obtenir une baisse des prix sur le court terme. Désormais les prochaines résistances se situent à 24 000 $, 25 215 $ (sommet d’août 2022). Au-delà de cette résistance, on observe un manque de volume important entre 25 215 $ et 28 887 $, la volatilité sera donc présente, 27 934 $ est un objectif pour les acheteurs, on y retrouve une confluence d’indicateurs notamment marqué par la moyenne expositionnelle 1 200 jours.

Pour les plus offensifs souhaitant se positionner avant le FOMC, il est possible de racheter du BTC aujourd’hui (sous les 23 000 $), un léger retracement a été effectué et le cours est actuellement sur sa moyenne mobile exponentielle 200 jours. Le marché risque de connaître beaucoup de volatilité,  soyez cependant prudents vis-à -vis de vos positions. 

Sur une temporalité plus large, il est préférable de continuer à dérisquer son portefeuille afin de se positionner de nouveau dès lors que Bitcoin renoue avec son support clé, 20 200 $. La zone de support à ne pas franchir s’est formée à 20 000 $, une clôture au dessous donnerait le contrôle au vendeur. Le risque en cas de rupture de 20 000 $ serait d’initier une nouvelle séquence de baisse avec pour objectif 18 200 $ puis 15 500 $. 

 

Ethereum (ETH) : 

 

L’avis Coinhouse :

 

Ethereum est toujours dans la même situation que la semaine dernière avec peu de volatilité. Après avoir atteint un sommet hebdomadaire à 1 650 $, le cours est rapidement revenu au centre de son canal horizontal à 1 550 $, situé entre deux moyennes mobiles exponentielles (en rouge sur le graphique). Les acheteurs n’ont pas pu maintenir le sommet de dimanche à 1 653,73 $ signifiant qu’une partie des traders ont utilisé ce niveau comme un moment idéal pour sécuriser les gains récents.

 

On remarque la difficulté pour les acheteurs à franchir la résistance des 1 650 $ ;  sans réel catalyseur, le cours de l’actif se consolide en-dessous des 1 600 $. Les prochains objectifs pour les acheteurs se situent désormais à 1 655 $ puis une résistance long terme autour des 2 000 $. Dans le même cas que Bitcoin, on observe une divergence baissière en journalier représentant le manque de force des “bull”. Au-delà de la résistance clés, le volume est décroissant, le prix sera très réactif en cas de franchissement. Les acheteurs gardent en tête la moyenne mobile exponentielle 1200 jours positionnée à 1 877 $. Dans le cas inverse, la zone de support s’est formée à 1 555 $. Le risque en cas de rupture serait d’initier une nouvelle étape baissière avec pour objectif la moyenne mobile positionné à 1 348 $. 

 

SPX :

 

L’avis Coinhouse :

 

L’indice S&P500 est au rythme des résultats des entreprises américaines. La semaine dernière, l’indice a franchi la droite de tendance baissière qui avait été testée 5 fois. C’était une résistance importante qui paraissait difficile à franchir. Cette semaine sera décisive pour le S&P, pour le moment ce sont les vendeurs qui ont repris la main poussant l’actif de nouveau sur le support des 4 000 points. Cependant les perspectives techniques sont de plus en plus optimistes, si les rapports sur le marché du travail dépassent à nouveau les attentes et que la Fed ne réserve aucune surprise, la résistance à 4 175 devrait être atteinte sans problème. Le prochain objectif clé se situant à 4 300 points pour les acheteurs. Dans le cas inverse les vendeurs visent les anciens supports à 3 950 puis 3 712 (moyenne mobile 200). 

 

Conclusion :

 

L’ensemble du marché traditionnel est dans l’attente de mercredi, c’est le prochain catalyseur pour les investisseurs. Le Federal Open Market Committee de la Réserve fédérale américaine lance sa réunion de deux jours sur l’élaboration des politiques monétaires. De plus, les solides bénéfices des entreprises et l’anticipation par les investisseurs d’un pivot de la Réserve fédérale contribuent à renforcer les arguments en faveur d’actifs à risque comme Bitcoin. Actuellement, les probabilités sont favorables aux haussiers, car les principaux indicateurs économiques montrent un appétit des investisseurs aux actifs à risque. Cependant, il faut toujours garder en mémoire que Bitcoin vient de réaliser une performance de plus de 40% en mensuel, les investisseurs court terme ainsi que les traders vont capitaliser sur ces niveaux pour récupérer des profits. 

 

Dans la même dynamique que la semaine dernière, Bitcoin fait face à une bataille entre vendeurs et acheteurs, les prochaines heures vont être très volatiles et le risque de liquidation est également élevé. Côté chiffres, les analystes seront attentifs à la publication des chiffres de l’inflation en Europe, les chiffres de l’emploi aux US ainsi que les différents discours des banquiers centraux. 

 

Tops & flops de la semaine (top 50 marketcap)

Tops

1- DYDX (DYDX) +38,11%

2- Fantom (FTM) +16,65% 

3- Avalanche (AVAX) +7,55% 

Flops

1- Kyber Network Crystal v2 (KNC) -11,66% 

2- Axie Infinity (AXS) -10,82% 

3- Synthetix (SNX) -10,75%

Vous aimerez aussi.

Devenez un investisseur averti !