Retrouvez toute l'actualité Crypto. > Analyses techniques > L’inflation rebondit à présent, quelles conséquences ?

L’inflation rebondit à présent, quelles conséquences ?

7 mars 2023

Temps de lecture 9 minutes

Canelle de Balasy

Partagez cet article

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share on Facebook
Share on Instagram
Share on Whatsapp

Les chiffres de l’inflation confirment leur inflexion depuis leur plus haut taux atteint en octobre 2022 et leur lente baisse depuis. Les chiffres du mois de mars risquent de cristalliser ce changement de tendance. On attend aussi de voir si le taux de chômage va remonter un peu car on voit de plus en plus d’annonces de plans sociaux aux US sans que ça se traduise dans les statistiques. Le cocktail entre un chômage historiquement bas et une croissance résolument positive donne un terreau favorable à l’inflation, surtout dans un contexte où les politiques des banques centrales ne sont que moyennement restrictives. Toute statistique qui pointera vers un ralentissement économique sera prise favorablement par le marché. Les banques centrales vont de plus en plus insister sur la poursuite du mouvement de resserrement monétaire sur la dynamique de la macro-économie. Il semble que le seul scénario capable de faire baisser durablement les prix soit celui d’une récession, qui pour le moment ne semble pas d’actualité. 

De manière plus détaillée, le taux 2 ans américain remonte à nouveau sur la semaine. A 4,86%, ils ont dépassé leurs plus hauts (4,88%) d’octobre 2022 avant de corriger et de repasser en dessous. Le taux 10 ans US baisse de son côté à 3,92%. Les opérateurs semblent à la croisée des chemins et hésitent quant à la poursuite du mouvement. Les opérateurs sont partagés sur le nombre de hausse des taux de 25 bps ou 50 bps. En Europe, le mouvement de hausse des taux a suivi celui des US. Le taux 10 ans européen remonte très légèrement à 2,65%.

Sur le marché des changes, le dollar a corrigé légèrement sur la semaine. Cet actif est très sensible à ce niveau des taux en l’absence d’événements spécifiques notamment grâce au “carry trade”. L’EUR USD s’échange actuellement à 1,066.

L’indice S&P 500 a rebondi cette semaine malgré la hausse sur les taux qui aurait pu pénaliser les actions. Il est venu s’appuyer sur son ancienne droite descendante qui avait servi de résistance et a bien rebondi depuis. En cas de cassure future, le scénario modérément haussier sera remis en question et de nouveaux plus bas par rapport aux niveaux d’octobre 2022 seront alors envisageables. 

Le marché des crypto-actifs a moins bien résisté face à cet environnement indécis. Le découplage de la semaine précédente s’est finalement maintenu. Le marché a subi quelques liquidations du fait d’un positionnement des spéculateurs un peu trop optimistes. Le marché a cassé son premier support technique et est en route vers son second qui devra résister pour espérer la poursuite du mouvement haussier initié depuis le début d’année. Pour rappel, le prochain support se situe aux alentours des 21 500 USD pour le BTC et 1 500 USD pour l’ETH. Du côté des nouvelles fondamentales, nous observons avec attention la situation sur la banque Silvergate aux US qui est un acteur important de l’écosystème crypto pris dans la tourmente.

Selon CoinMarketCap, la capitalisation du marché est de 1,024 milliards de dollars en baisse par rapport à la semaine dernière (1,063 milliards de dollars):

  • La dominance de Bitcoin reste stable à 42,3%.
  • La meilleure performance des crypto-actifs les plus capitalisés (top 100) est à attribuer à Maker (MKR) avec +17% sur une semaine.

En résumé : Cette semaine a introduit une pause dans le mouvement de consolidation des actifs traditionnels. Le S&P500 a rebondi sur sa zone de support importante. C’est encourageant pour la poursuite de la phase haussière. Les crypto actifs se sont eux decorrélés et ont enfoncé leur première zone de support de manière ordonnée. Les accès de faiblesse proposent à ce stade des opportunités d’achat intéressantes.

 

Bitcoin (BTC) :

De manière plus détaillée, le taux 2 ans américain remonte à nouveau sur la semaine. A 4,82%, ils se rapprochent de leurs plus hauts d’octobre 2022. Le taux 10 ans US remonte lui  à 3,95%. Les opérateurs semblent abandonner les espoirs d’une baisse des taux rapide après le pic des taux dont l’échéance est également en train d’être revue. Les opérateurs anticipent à présent encore plusieurs hausses des taux de 25 bps. En Europe, le mouvement de hausse des taux a suivi celui des US. Le taux 10 ans européen remonte à 2,64%.

Sur le marché des changes, le dollar a continué sa lente appréciation sur la semaine. Cet actif est très sensible à ce niveau des taux en l’absence d’événements spécifiques notamment grâce au “carry trade”. L’EUR USD s’échange actuellement à 1,060.

L’indice S&P 500 est en baisse sur la semaine du fait de la hausse sur les taux qui pénalise les actions. Il revient s’appuyer sur son ancienne droite descendante qui avait servi de résistance avant d’être franchement franchie à la hausse en ce début d’année. En cas de cassure, le scénario modérément haussier sera remis en question et de nouveaux plus bas par rapport aux niveaux d’octobre 2022 seront alors envisageables. 

Le marché des crypto-actifs résiste mieux pour le moment face à cette remontée des taux. On observe une forme de découplage. Pour autant, si le marché actions venait à franchement baisser, alors il y a une forte probabilité que les prix ratraperaient à la baisse sur une durée assez courte. Pour le moment, le marché est sur un support court terme avec une autre zone de support un peu plus basse (21 500 USD pour le BTC). Sur le front des nouvelles fondamentales, rien de notable n’est apparu ces dernières semaines permettant un retour à la sérénité pour les investisseurs.

Selon CoinMarketCap, la capitalisation du marché est de 1,063 milliards de dollars en baisse par rapport à la semaine dernière (1,116 milliards de dollars):

  • La dominance de Bitcoin baisse légèrement à 42,2%.
  • La meilleure performance des crypto-actifs les plus capitalisés (top 100) est à attribuer à ssv.network (SSV) qui fait son entrée dans le top 100 avec +37% sur une semaine.

En résumé : Cette semaine a confirmé le retour de la hausse des taux et la baisse des actifs risqués en conséquence. Le S&P500 est revenu sur sa zone de support importante et les jours à venir seront déterminants pour la poursuite de la phase haussière. Les crypto actifs restent eux sur une zone de support court terme et au-dessus d’une zone de support plus importante. Tout comme à l’été 2019, un fort repli sur plusieurs mois n’est pas à exclure après cette phase initiale de hausse, même si le mouvement actuel pourrait se poursuivre encore un peu avant de faiblir. Un positionnement plus neutre est recommandé. Les accès de faiblesse proposeront des opportunités d’achat intéressantes.

Bitcoin (BTC) :

L’avis Coinhouse : Haussier modéré

 

La semaine dernière, Bitcoin (BTC) a connu une légère baisse et a clôturé en dessous de 22 400$, après avoir atteint un sommet à 23 952$ jeudi dernier. On a assisté à une liquidation (“squeeze”) de la part des opérateurs positionnés à l’achat, les traders étant trop offensifs sur les premiers supports. Depuis samedi, BTC/USD a tenté de récupérer une partie des pertes subies la semaine dernière, mais la pression haussière reste faible. 

 

En regardant les indicateurs techniques de tendance, on constate que le RSI est actuellement à 44, ce qui indique une faible pression d’achat par rapport à la pression de vente. Le MACD est en vague baissière proche de 0, ce qui indique une période de consolidation sans direction claire. 

 

Actuellement, le prix de Bitcoin est au-dessus d’un support clé à 21 764. Les traders voient ce niveau comme un point d’achat potentiel, car le prix a rebondi sur ce niveau mi-février. Cependant, il est important de noter que le support précédent a été franchi la semaine dernière, ce qui pourrait indiquer une faiblesse potentielle dans la tendance actuelle. 

 

Si vous êtes un investisseur offensifs, une partie de vos achats ont été effectué la semaine dernière sur des niveaux plus haut, il existe alors trois options :

 

  • Soit dérisquer son portefeuille, considérant que vous souhaitez “arrêter les pertes” (stop loss), nous sommes actuellement à -2,49% de la zone donnée la semaine dernière. 
  • Soit attendre un rebond pour alléger votre portefeuille dans les zones et être neutre sur l’opération. 
  • La dernière option est la plus risquée: moyenner à la baisse sur le prochain support vous permettant d’obtenir un prix moyen d’achat pertinent sur une logique moyen terme. 

 

Pour les plus défensifs, on continue de suivre la stratégie donnée depuis début février, c’est-à-dire un retracement violent sur des supports beaucoup plus bas, notamment les 19 500$. 

 

Concernant le volume dans une vue 4h, l’actif se situe légèrement au-dessous de la VWAP (Volume Weighted Average Price) annuelle ainsi qu’un nœud de volume important, le POC (point of control) à 23 000$. La semaine dernière nous avions mis en évidence ce nœud de volume “Le cours va être attiré par ce niveau pour ensuite espérer un rebond sur des seuils plus hauts”. Finalement, le rebond n’a pas eu lieu car le “long squeeze” (liquidation des longs) fut trop violent et a automatiquement ramené le prix sur le support des 21 700$. 

 

Plus spécifiquement, si le BTC est en dessous de sa VWAP annuelle, cela suggère que le prix moyen pondéré en volume au cours de l’année est supérieur au prix actuel. Cela peut indiquer que les investisseurs qui ont acheté du BTC au cours de l’année dernière sont actuellement en perte (focus dans le “Market positioning”), ce qui peut potentiellement entraîner une pression à la vente sur le marché.

 

Enfin, pour “l’orderflow” (flux d’ordres, c’est un indicateur technique qui fournit des informations sur la façon dont les ordres sont exécutés sur une plateforme) on remarque que la baisse fut principalement alimenté par les liquidations des traders positionné en long, 214 millions de dollars liquidés. De manière plus générale, les acteurs ouvrent actuellement des positions shorts avec un taux de financement se rapprochant de 0. 

Ethereum (ETH) : 

L’avis Coinhouse : Haussier modéré 

 

Ethereum a commencé la semaine en se négociant en dessous de 1 578$.  Puis dans le sillage de Bitcoin, la paire ETH / USDT a connu une chute  pour atteindre un point bas local à 1 557$. Au cours des derniers jours, une pression baissière dominait le marché et le prix se négociait en dessous du niveau de résistance clé de 1 584 $. Cependant, les acheteurs semblent encore plus confiants sur Ethereum et défendent les supports. 

 

L’analyse technique de tendance sur Ethereum montre actuellement un RSI de 44 qui se situe en dessous de sa ligne de signal. Sur une vision court terme, on observe une divergence haussière sur Ethereum qui pourrait permettre au cours de retrouver les 1600$. Le RSI stochastique est à 2,81, indiquant un niveau de survente sur une unité de temps journalière. 

 

Pour les plus offensifs, le niveau actuel représente toujours une entrée, cette zone était intéressante la semaine dernière mais le prix est resté très peu de temps sur ces prix “Pour les plus défensifs, on recommandera d’attendre un retracement en dessous des 1600$, notamment les 1560$ qui correspondent à un retracement fibonacci depuis le 14 février” (analyse technique du 2 mars 2023). Le retour sur ces seuils donne une nouvelle opportunité pour les investisseurs offensifs. Sur une logique plus long terme, il est préférable d’attendre un chute du cours en dessous des 1400$ (précisément 1395$), correspondant à un retracement fibonacci depuis le 1er janvier. 

 

SPX :

 

L’avis Coinhouse :

 

Le S&P 500 ( SPY) s’est inversé en forte hausse après le piège baissier de jeudi. Avec des données plutôt faibles la semaine dernière, il n’y a pas eu de réel changement dans le discours et les attentes de taux « plus élevés pendant plus longtemps » ont continué d’être au centre des préoccupations. 

 

Les rendements ont augmenté et le rendement à 2 ans a atteint 4,94 %, juste en deçà du niveau élevé de 5 %, tandis que le rendement à 10 ans a franchi la barre des 4 % à 4,09 %. Les rendements à court terme ont atteint des sommets plus bas et se sont principalement consolidés. Février fut clôturé mardi à 3970. Le dollar américain ( DXY ) a fait l’exact opposé de son 20MA. Ces inversions de délai plus élevées soutiennent l’idée qu’un mouvement important aurait pu commencer.

 

Le plus haut de 4195 et le MM20 (maintenant légèrement inférieur à 4189) restent les premiers niveaux de résistance majeurs, suivis de 4325 au plus haut d’août. Un regard sur le profil de volume à gauche du graphique montre un nœud de faible volume centré autour de 4050-60. Cela pourrait agir comme une résistance lors d’un test initial, mais il est probable qu’il soit « comblé » avec des échanges dans la fourchette 4050-4100 au cours du mois de mars. Il n’y a pas de signaux d’épuisement dans les deux sens. 

 

Avec un nouveau plus bas cette semaine sous 3943 et un rejet clair, la configuration graphique de cette semaine a rectifié la situation. La forte clôture près des sommets de la semaine suggère qu’un nouveau sommet au-dessus du sommet de 4048 de cette semaine devrait arriver au début de la semaine prochaine, bien que cela puisse être marginal et s’estomper à nouveau. Nous pourrions voir un mini piège haussier car des prix plus élevés lundi/mardi attireront les derniers haussiers FOMO juste à la résistance. 4101 et 4136 sont les prochains niveaux de résistance majeurs en cas de cassure des 4050 (probablement plus tard dans la semaine après une baisse).

 

Conclusion :

 

La semaine va être importante et les différents scénarios sont à prendre en compte, une phrase clé de Powell pourra donner raison aux acheteurs ou aux vendeurs. Dans une logique long terme, ces discours n’ont pas d’impact car les plus grosses hausses de taux sont dernières nous. Le S&P 500 s’est fortement inversé à partir d’un piège baissier.. L’action de la semaine prochaine pourrait entraîner une baisse précoce des 4050 suivie d’un nouveau rallye, mais plusieurs événements clés sont susceptibles de soutenir ou de contredire le thème “plus haut pendant plus longtemps” et influenceront l’ampleur des mouvements. Les 4136 plafonnent probablement la hausse

Tops & flops de la semaine (top 50 market cap)

Tops

1- REN (REN) : +28,73%

2- Maker (MKR) : +11,26%

3- Yearn Finance (YFI) : +6,94%

Flops

1- DYDX (DYDX) : -26,41%

2- OMG Network (OMG) : -16,11%

3- Basic Attention Token (BAT) : -15,91%

 

Vous aimerez aussi.

Devenez un investisseur averti !