Retrouvez toute l'actualité Crypto. > Actualités > Point sur le marché des NFTs

Point sur le marché des NFTs

1 juin 2023

Temps de lecture 3 minutes

Canelle de Balasy

Partagez cet article

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share on Facebook
Share on Instagram
Share on Whatsapp

L’année 2021 a été celle où le marché des NFTs a véritablement explosé : les photos de singes et autres animaux s’échangeaient pour des millions de dollars et beaucoup d’observateurs pensaient que le marché crypto allait vraiment s’ouvrir au grand public par ce biais. 2022 a montré que ce ne serait pas le cas, du moins sur le court terme. Avec des baisses de valeur et de volumes échangés de plus de 99%, les mêmes observateurs prédisaient alors la disparition de ce marché et de celui qui lui est étroitement associé, le métaverse. Après cette période d’euphorie et le retour brutal à la réalité, il faut se pencher à nouveau sur le marché des NFTs, leur intérêt et leur avenir.

 

En 2023, les offres sur les collections de NFTs se sont professionnalisées : ce sont aujourd’hui principalement des entreprises, et souvent de grands groupes, qui lancent leurs collections de NFTs, afin de promouvoir leurs marques, de se créer une image d’innovation, et d’établir une relation plus directe avec leurs consommateurs. Il n’y a malgré tout que quelques projets qui réussissent à attirer l’attention du public, et beaucoup de ces collections restent sur les bras de leurs concepteurs.

 

Le développement récent le plus notable sur les NFTs est leur apparition sur la blockchain Bitcoin. Traditionnellement, les NFTs et les services qui leur sont associés fonctionnaient en grande majorité sur Ethereum, notamment grâce à la technologie des smart contracts. L’année 2023 voit donc arriver les NFTs sur Bitcoin, sous la forme d’une technologie appelée Ordinals.

Leur utilisation est cependant principalement limitée à ce qu’on a pu voir dans le passé, c’est-à-dire des collections d’objets numériques à la rareté plus ou moins artificielle. Le développement rapide des Ordinals a également mis en lumière les limites en termes de capacité transactionnelle de la blockchain Bitcoin, qui a littéralement croulé sous les transactions relatives aux Ordinals  au mois d’avril 2023. Finalement, leur intérêt reste très limité et leur popularité semble déjà en berne au mois de juin 2023.

 

Derrière ces projets qui réutilisent les codes existants du marché des NFTs, un certain nombre d’acteurs s’intéressent à cette technologie pour des usages nouveaux. Ainsi, BMW a lancé au mois de mars 2023 un projet pour assurer le suivi des pièces détachées de ces véhicules, dans lequel chaque pièce sera représentée par un NFT sur une blockchain. Moins flamboyant, un tel projet est une réelle utilisation de la blockchain et de ses avantages sur des systèmes existants. 

 

D’autres entreprises travaillent dans le domaine du suivi de la chaîne de logistique : en associant un jeton unique à chaque colis ou chaque palette, il est possible de retracer intégralement son parcours à travers diverses entreprises et transporteurs en toute sécurité.

 

Dans le domaine du luxe, les grandes marques telles que LVMH travaillent sur l’utilisation des NFTs pour la lutte contre la contrefaçon en fournissant des certificats d’authenticité uniques pour chaque objet vendu, qui en garantissent la provenance. La startup française Arianee est l’un des leaders pour l’accompagnement des groupes qui se lancent sur ce créneau.

L’un des développements récents les plus intéressants concernant les NFTs est les soul-bound tokens. Ce sont des NFTs qu’il n’est pas possible d’échanger, une fois qu’ils ont été générés. L’intérêt est l’utilisation de ces jetons pour tous les besoins d’authentification : 

un soul-bound token (littéralement: jeton lié à une âme) pourrait être utilisé pour prouver son identité, garder un billet de spectacle, conserver son abonnement à une salle de gym, ou démontrer un état de vaccination.

 

L’utilisation des NFTs pour ces besoins est véritablement l’application la plus novatrice actuellement sur le marché. Le fait qu’ils ne soient pas échangeables leur confère une excellente sécurité et empêche à la fois les attaques et les fraudes possibles.

 

Les NFTs ont aujourd’hui une assez mauvaise réputation auprès du grand public : leur usage traditionnel, les collections d’objets numériques, a montré relativement peu d’intérêt technologique, et une grande tendance à la spéculation effrénée. Pourtant, des usages plus intéressants sont actuellement en train de se développer qui pourraient révolutionner notre quotidien: plus de mots de passe, plus de documents à fournir pour chaque service qui le nécessite, un suivi beaucoup plus fin de nos chaînes logistiques, ou des garanties contre la contrefaçon. Il ne faut clairement pas enterrer cette technologie mais au contraire, regarder de près son futur développement.

Avec le compte Premium de Coinhouse, la crypto n’aura plus de secrets pour vous. Un accompagnement construit sur-mesure, pour vous apporter toutes les connaissances et les conseils de nos experts afin de tout savoir de la crypto et de maîtriser vos investissements. Le compte premium de Coinhouse, ce sont des contenus exclusifs toutes les semaines, des formations et des webinaires réguliers, une formation initiale en direct pour maîtriser l’intégralité des bases crypto, et des rendez-vous fréquents avec votre chargé de compte pour gérer votre portefeuille.

Vous aimerez aussi.

Devenez un investisseur averti !