Uniswap : un exchange décentralisé qui partage ses profits #DeFi

Marc Zeller – 11 Avr 2019

Rares sont les milieux aussi compétitifs que les places de marchés en cryptoactifs. Des centaines de plateformes s’affrontent chaque jour pour se partager les revenus générés par les commissions sur le trading. Ces petits pourcentages pris sur des milliards de dollars s’accumulent et représentent au final des sommes importantes. Et si une partie de ce marché était accessible à tous ? C’est la proposition d’Uniswap que nous étudions dans cet article.

Uniswap est une plateforme qui permet d’échanger des tokens ERC-20 (générés sur la blockchain Ethereum)  sans passer par un tiers de confiance, en l’occurrence les plateformes d’échange centralisées. Il s’agit d’un acteur majeur des échanges décentralisés (DEX) sur lequel repose aujourd’hui une grande partie des applications Ethereum.

Troisième plus grand acteur de la finance décentralisée, cette plateforme s’est vite attirée l’intérêt de la communauté. Sa particularité est qu’elle n’appartient à personne. Hayden Adams, son jeune créateur, a simplement publié sur la blockchain Ethereum les smart-contracts qui la composent et n’a désormais plus aucun contrôle sur son devenir.

Le seul point centralisé du système Uniswap est la dapp, l’interface web qui permet l’interaction entre les utilisateurs et les smart contracts. Rien n’interdit cependant de la dupliquer, et si elle disparaissait, il suffirait d’en recréer une autre, voire une interface totalement différente comme une application.

Un échange décentralisé avec de la liquidité ?

Autre particularité : Uniswap  repose sur le fait que n’importe qui peut apporter des liquidités qui serviront de base aux échanges contre rémunération. Il suffit pour cela d’apporter un capital dans une paire de devises : de l’Ether et une autre cryptomonnaie. Il vous faut donc dans un premier temps acheter de l’Ether.

Par exemple : en apportant l’équivalent d’un euro en ETH et un euro en DAI, un utilisateur a la possibilité d’augmenter le volume disponible sur la plateforme.

A chaque fois qu’il y a un échange Ether vers DAI ou DAI vers Ether, une commission de 0.3% est prélevée par la plateforme, qui est ensuite indirectement redistribuée aux utilisateurs ayant fourni de la liquidité proportionnellement à leur apport.

Le système encourage intelligemment les utilisateurs à fournir de la liquidité à un maximum de paires d’actifs différents, en les rémunérant d’autant plus que l’actif est rare sur la plateforme.

Et une facilité d’utilisation ?

Pour l’utilisateur, la plateforme est très intuitive et simple d’accès, même pour les traders les moins techniques. Une simple transaction permet d’acheter ou de vendre des cryptoactifs à un cours calculé en temps réel, immédiatement et sans aucune authentification.

Comme toujours, le cours est calculé en fonction de l’offre et de la demande. Uniswap étant un produit purement blockchain, le cours n’est pas calculé en fonction d’un carnet d’ordre mettant en face des vendeurs et des acheteurs, mais suit le principe d’une bonding curve : en fonction du volume disponible des deux tokens de la paire et du montant d’une transaction donnée, le cours d’échange est calculé sur une courbe mathématique.

Si le cours calculé d’un cryptoactif sur uniswap varie par rapport à une autre place de marché, il est rentable d’en profiter en plaçant des ordres sur les deux plateformes et d’encaisser la différence de prix en bénéfice net. Cette technique nommée “arbitrage” est très utilisée. Le cours sur Uniswap n’est donc que très rarement et brièvement différent des autres plateformes. Des services se sont même spécialisés dans le fait de repérer des différences entre le cours de différentes plateformes, citons dexindex.io et app.dex.ag.

Mais pas dénué de risques

Si le principe de pouvoir fournir de la liquidité à une plateforme, sans risque et en échange de rémunération peut sembler attractif, en pratique c’est moins évident. Car apporter de la liquidité sur Uniswap, c’est s’inscrire dans un produit financier assez complexe qu’il faut bien comprendre.

Pour des raisons comptables, la plateforme requiert un apport de liquidité à 50/50 sur une paire de devises. Il faudra d’abord s’exposer à la forte volatilité de l’Ether et l’actif correspondant.

De plus, si la position comptable de départ indique une exposition à 50/50, ce n’est qu’un point d’entrée décrivant l’équivalence des valeurs à l’instant de l’apport de liquidité. La variation des cours fera évoluer à chaque transaction ce rapport de manière avantageuse ou non. Uniswap est donc un produit qui va garantir une perte à très court terme et ne commencera à délivrer des gains qu’après un certain temps.

En général, plus le cours d’un actif est stable par rapport à l’ETH, moins le risque est élevé. L’analyse de la corrélation entre les actifs afin de stabiliser des positions sur les marchés est une technique très utilisée par la finance fiduciaire, et Uniswap demande au final le même degré de rigueur.

En conclusion, Uniswap est intéressant dans le sens où il s’agit du premier exchange décentralisé qui propose de partager les gains des commissions. Cependant, on y partage également les risques qui doivent être bien compris. Apporter de la liquidité sur Uniswap ne peut être rentable que sur des paires qui ont une volatilité maîtrisée et ne récompensera que les plus patients. Malgré sa facilité d’utilisation et sa robustesse technique, Uniswap est un outil à réserver aux experts.

Les cours en direct

Nom Prix
bitcoin
Bitcoin (BTC)
€9,227.26
ethereum
Ethereum (ETH)
€179.41
litecoin
Litecoin (LTC)
€65.89
ripple
XRP (XRP)
€0.240
maker
Maker (MKR)
€413.78

Devenez un investisseur averti !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez un condensé de l’actualité décryptée par nos experts

Votre email est en sécurité, vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partages