This website is available in your language $languageName   English Close

Analyses économiques

Un rendement de 7,5% par an avec le Dai Savings Rate

Julien Moretto – 10 Fév 2020

MakerDAO, basé sur la plateforme Ethereum, propose un nouveau produit : le DSR, pour Dai Saving Rates. Un  »portefeuille crypto » qui génère actuellement un rendement annualisé de 7,75% en y déposant simplement du DAI, un token adossé au dollar US. Alors que le livret A vous fait perdre du pouvoir d’achat avec son taux inférieur à l’inflation et que les autres produits d’épargne classiques ne rapportent presque rien, le monde de la finance décentralisée propose des alternatives intéressantes, dont le DAI est la plus aboutie à ce jour.

Un rendement possible grâce au système de crédit décentralisé de MakerDAO

MakerDAO est le premier système de crédit décentralisé basé sur Ethereum, dont nous avons déjà parlé ici. Ce système de crédit est à l’origine de la création d’un token stable (stablecoin) dont le cours est fixe par rapport au dollar US. Le cours du DAI est maintenu aussi proche que possible de celui du dollar par deux mécanismes qui influencent l’offre et la demande de DAI sur le marché : les personnes qui empruntent du DAI paient un taux d’intérêt, et celles qui épargnent du DAI perçoivent une rémunération.

A l’heure actuelle, il est donc possible d’acheter des DAI avec des euros, de les stocker dans un contrat sur la blockchain Ethereum, et de bénéficier immédiatement d’une rémunération de 7,5%.

Déposez 10 000 DAI sur le contrat, vous en aurez 10775 dans un an si le taux ne bouge pas.

L’ensemble est géré par le protocole MakerDAO qui en garantit la sécurité. Les intérêts s’accumulent automatiquement toutes les 15 secondes, et vous pouvez ressortir à tout moment sans frais.

Rendement élevé, aucun frais… trop beau pour être vrai ?

Les performances sont bien réelles et il n’y a pas de  »pièges ». Mais il a plusieurs points qu’il faut considérer avant de se lancer. D’abord, le taux de rémunération est variable, et peut évoluer si le cours du DAI décroche ou s’apprécie par rapport à celui du dollar. Le DSR existe depuis novembre 2019 et a augmenté depuis de 4% jusqu’à 7,75%. En tout état de cause, il évoluera mais ne peut pas être négatif.

Ensuite, les épargnants seront soumis au taux de change euro/dollar. Même si celui-ci est relativement stable, s’il évolue défavorablement, cela peut diminuer une partie des gains potentiels que propose le DSR. Cette problématique devrait disparaître avec l’arrivée prochaine d’un euro-DAI, dont la valeur sera adossée à l’euro et non plus au dollar.

Enfin, il y a toujours le risque d’un bug informatique sous-jacent à cette technologie novatrice même si des audits sérieux ont déjà été réalisés à plusieurs reprises.

Comment cela fonctionne ?

Dans tout système financier qui propose une rémunération, il est nécessaire que quelqu’un paie le montant correspondant. Pour MakerDAO, il s’agit d’un système de crédit auquel n’importe qui peut souscrire.

Chaque crédit se matérialise par la création de DAI, le premier stablecoin décentralisé. Pour pouvoir fonctionner de façon sécurisée et éviter les défauts sur les prêts, le système demande aux souscripteurs de surcollatéraliser la dette qu’ils génèrent. L’utilisateur doit disposer d’ETH ou de BAT qu’il déposera dans un smart contrat MakerDAO qui lui appartient et qu’il pourra gérer via son portefeuille Ethereum. Il pourra alors générer une dette en DAI qui correspondra au maximum à deux tiers de la valeur de son collatéral.

Prenons un exemple : si le cours de l’ether est à 150$, vous devez déposer 1 ETH pour emprunter 100 DAI, soit l’équivalent de 100$. Les 50$ restants servent de garantie en cas de chute du cours de l’ether. De cette façon, le système garantit sa robustesse tout en vous permettant d’emprunter sans devoir justifier de votre solvabilité .

Et comme pour tout crédit, il est nécessaire de payer des intérêts. Dans MakerDAO, ceux-ci sont réglés lors de la clôture du prêt. C’est une partie de ces intérêts qui finance le système DSR, l’autre partie étant distribuée indirectement aux détenteurs du token de gouvernance Maker (MKR). En créant un équilibre entre le taux d’emprunt et la rémunération DSR, ces détenteurs ont pour objectif de maintenir constamment le cours du DAI à exactement un dollar.

L’utilisation du système de crédit MakerDAO est plutôt réservée à des utilisateurs avancés dont beaucoup l’utilisent pour créer des positions avec levier sur les marchés crypto, mais n’importe qui a la possibilité d’acheter simplement des DAI sur le marché, contre des euros par exemple.

Coinhouse peut vous aider à vous procurer des DAI et les investir dans le DSR en passant par ses services Premium. N’hésitez pas à nous demander les détails des différentes facettes de ce système pour vous guider dans sa mise en place.

Devenez un investisseur averti !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez un condensé de l’actualité décryptée par nos experts

Votre email est en sécurité, vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partages