This website is available in your language $languageName   EN Close

Solidarité Ukraine, nous accompagnons vos dons.  En savoir plus

Qu’est-ce que Terra Luna ?

 

Terra Luna est un projet de blockchain sud-coréen qui a vu le jour en 2018. Les objectifs de cet ambitieux projet étaient de concevoir un protocole démocratique permettant la création de stablecoins décentralisés, adossés aux monnaies traditionnelles. Le point détaillé sur ce réseau pas tout à fait comme les autres.

Fonctionnement de Terra Luna

Cette blockchain conçue sur mesure accueille des stablecoins adossés aux monnaies dites traditionnelles (dollar, euro, livre sterling…). Précisément, un stablecoin est un cryptoactif qui répond à une problématique majeure dans le vaste univers des cryptos. Adossé à une monnaie « réelle », ce cryptoactif vise à limiter la volatilité substantielle de la majeure partie des monnaies virtuelles. La forte volatilité étant le principal inconvénient reproché à ces dernières. Le cours d’une même cryptomonnaie peut ainsi varier de 20 à 30 % lors d’une même journée, et il n’est pas rare de voir des variations de 100 à 200 %, voire plus, en 24 heures. Ce peut être un argument pour certains, qui adoptent une stratégie volontiers court-termiste, mais cette grande instabilité décourage aussi une partie des investisseurs potentiels.

Pour exemple, si vous échangez 1 Bitcoin contre des stablecoins adossés au dollar et que 1 Bitcoin vaut 5 000 $, alors vous obtiendrez 5 000 unités de stablecoins. Si le cours du Bitcoin diminue à 3 000 $, vous aurez toujours 5 000 unités en stablecoins. Idem d’ailleurs dans le cas où le cours du Bitcoin s’envole : si 1 Bitcoin vaut 10 000 $, l’investisseur aura toujours la même quantité de stablecoins (soit 5 000 unités dans notre exemple).

Les concepteurs du projet Terra Luna souhaitent ainsi répondre à une demande prégnante de la part de certains investisseurs, à savoir une crypto avec un cours à la volatilité maîtrisée. Il est cependant nécessaire que cette crypto soit acceptée et utilisée par un grand nombre d’entités (particuliers et entreprises) pour que le projet fonctionne.

Les taux de transaction ont donc intérêt à être le moins élevés possible afin de dynamiser la demande en Terra crypto. Et pour booster cette demande, le projet Terra s’appuie sur 2 principaux piliers : une politique monétaire élastique et une stratégie fiscale efficiente.

Création de Terra Luna

Terra Luna est un projet de blockchain présenté et propulsé par l’entreprise sud-coréenne Terraform Labs en 2018. L’originalité du projet Terra Luna est de proposer aux investisseurs tout un panel de cryptomonnaies adossées aux différentes monnaies traditionnelles mondiales (appelées aussi monnaies fiat). Dollar américain, euro, won coréen, yen, yuan, livre sterling, mais aussi droits de tirage spéciaux (DTS). Les DTS, ou SDR en anglais, constituent l’unité de compte du FMI (Fonds Monétaire International). En synthèse, la valeur du DTS est adossée à un ensemble de 5 monnaies traditionnelles : dollar américain, euro, livre sterling, yen et yuan. Le DTS, ou SDR, a ainsi la plus faible volatilité, car il est corrélé aux 5 principales monnaies mondiales.

 

Comment acheter du Terra Luna ?

 

Luna est le nom du jeton natif du réseau Terra. Il sert aussi à payer les commissions au sein du réseau en empêchant le gaspillage des ressources de la blockchain.

Pour générer et valider les blocs, chaque validateur doit mettre un certain nombre de Terra crypto afin d’accéder au vote et acquérir ce pouvoir. Il s’agit en l’occurrence de ce que l’on appelle le protocole Proof of Stake (PoS), ou preuve d’enjeu. La Terra crypto, outre sa valeur d’investissement, sert également à entrer dans la gouvernance du réseau. Le fonctionnement de Terra Luna repose en effet en grande partie sur une communauté participative dont la bienveillance exercée au sein du protocole est un moteur puissant.

Pour participer à ce projet, investir dans des cryptoactifs adossés aux monnaies fiat et acheter la Terra Luna crypto, vous pouvez créer un compte gratuit sur Coinhouse. Puis, après un premier versement rapide (20 € minimum) par virement bancaire ou carte de crédit, vous pourrez constituer votre portefeuille crypto de manière fiable et sécurisée.

Quels sont les avantages et inconvénients du Terra Luna ?

Les avantages de la blockchain Terra Luna résident principalement dans la philosophie même du projet, volontairement orientée vers un mode de décentralisation des stablecoins. Son atout majeur : la faible volatilité du cours Terra crypto qui permet de rassurer une forte proportion d’investisseurs en crypto. Son système de gouvernance délégué en partie à sa communauté est aussi une des forces du projet. Il permet en effet une plus grande rapidité des transactions, corrélée à une sécurité renforcée du réseau, le tout à moindre coût. Ce qui permet de faire baisser le prix des transactions réalisées.

A contrario, cette faible volatilité ne sert pas nécessairement les intérêts d’une certaine catégorie d’investisseurs en cryptoactifs, qui préfèrent prendre plus de risques dans l’optique de gagner beaucoup plus (le revers de la médaille étant aussi de perdre des sommes substantielles).

En outre, l’actualité récente de la Terra Luna crypto nous montre aussi que cette faible volatilité reste théorique…

Actualité du Terra Luna, l’illustration parfaite des inconvénients de la cryptomonnaie

Malgré son ambition de stabilité des cours, Terra Luna a dû faire face à une crise majeure au début du mois de mai 2022, à l’instar d’une grande partie de l’ensemble du marché des cryptomonnaies. Sa valeur a ainsi chuté de manière drastique. Mais pourquoi cette chute du cours de la Terra crypto ? Plusieurs raisons à cela.

Terra regroupe plusieurs cryptos, à l’instar du stablecoin TerraUSD (UST) qui assure la parité avec le dollar (1 = 1), et bien sûr la crypto Luna, propre au réseau. Les 2 cryptos sont intrinsèquement liées. Quand le TerraUSD valait plus de 1 $, des jetons Luna étaient alors détruits pour augmenter le volume d’offre en TerraUSD. Dans la même logique, lorsque TerraUSD valait moins de 1 $, des jetons Luna étaient achetés. Cette forte interdépendance engendre automatiquement un risque accru d’effondrement des cours lorsqu’il y a crise. Et c’est justement ce qui s’est produit dans l’univers des cryptos en ce début d’année 2022, où les cours ont chuté considérablement.

Par ailleurs, Anchor, un des protocoles majeurs du réseau Terra, est ce que l’on appelle un protocole de type lending. Cela signifie que les utilisateurs ont la possibilité de faire des prêts en déposant un collatéral en cryptoactifs. Si la valeur de ce collatéral diminue et se rapproche du montant qui a été emprunté, Anchor rembourse le prêt en vendant ce collatéral par un mécanisme de liquidation. Par conséquent, lorsque la Terra Luna crypto a vu son cours passer de 70 $ à moins de 1 centime en quelques jours seulement, la majeure partie des prêts effectués via un dépôt en Luna sont passés à l’état de défaut de paiement. Résultat : environ 1 milliard de dollars ont ainsi été liquidés sur ce protocole au mois de mai 2022.