Présentation des risques liés aux crypto-actifs

+60% sur Bitcoin depuis Janvier.

 

Découvrez les risques liés aux crypto-actifs

Les crypto-actifs et les technologies sous-jacentes telles que la Blockchain sont relativement récents et parfois peu connus du grand public. L’investissement dans les crypto-actifs nécessite donc d’en connaître les principales caractéristiques ainsi que les risques qui en découlent.

Chez Coinhouse, nous avons à cœur de rendre accessible à tous cette nouvelle classe d’actifs, mais aussi de permettre à chacun d’être parfaitement informé des risques qui y sont associés. 

Cette page a pour but de vous aider à y voir plus clair.

 

Le risque de volatilité et de perte en capital

C’est de loin le plus connu des risques liés aux crypto-actifs : leur valeur peut varier, aussi bien à la hausse qu’à la baisse

Sur le marché crypto, qui est encore très jeune, ce risque est très important : la valeur d’un crypto-actif peut brusquement augmenter ou chuter ! L’investisseur peut ainsi subir des pertes en capital totales ou partielles.

Pour limiter ce risque, il est possible de positionner tout ou partie de son portefeuille sur des stablecoins. Ce sont des crypto-actifs dont l’objectif est de répliquer la valeur d’une monnaie fiduciaire (dollar, euro…).

Le risque de liquidité

La liquidité désigne simplement le fait de pouvoir acheter ou vendre rapidement ses actifs sur un marché donné. Une liquidité insuffisante entraîne un marché trop étroit où il est difficile de mener à bien des transactions faute de participants. 

Sur le marché crypto, il est important de distinguer les crypto-actifs à forte capitalisation (dont la valeur globale dépasse plusieurs milliards d’euros), comme le bitcoin, des crypto-actifs faiblement capitalisés, à l’instar des projets qui ne sont pas listés dans le top 100 de CoinMarketCap

Dans le premier cas,  le marché comporte un grand nombre de vendeurs et d’acheteurs, et la valeur totale des bitcoins en circulation est forte. Cela permet d’absorber le volume total des transactions.

En revanche, dans le second cas, un actif faiblement capitalisé peut connaître des problèmes de liquidité. Pour réduire ce risque, nos experts analysent continuellement le marché et sélectionnent en amont les crypto-actifs parmi les plus liquides et prometteurs.

Le risque technologique

Les crypto-actifs reposent sur des blockchains – des registres distribués entre les participants au réseau – et parfois des smart-contracts, qui sont des applications fonctionnant sur les blockchains. 

Ces technologies sont extrêmement récentes et en perpétuelle évolution. Elles ne sont pas à l’abri de défauts de conception, de pannes ou d’éventuelles failles exploitables par des utilisateurs malveillants

Bien sûr, certaines blockchains sont extrêmement résilientes : Bitcoin, par exemple, n’a subi ni panne ni piratage réussi depuis son lancement en 2009.

En outre, chez Coinhouse, nos experts sélectionnent en amont les crypto-actifs faisant partie des projets les plus solides, et dont le risque technologique est réduit.

 

La non application des garanties issues de la finance traditionnelle

Depuis 1999, il existe une garantie applicable à tous les établissements de crédit agréés. C’est la garantie des dépôts et des titres

Selon ce dispositif, les dépôts des déposants (comptes courants, livrets bancaires, épargne logement, etc.) sont garantis jusqu’à un plafond de 100 000€ en cas de faillite de l’établissement de crédit. 

Vous l’aurez compris : Coinhouse n’est pas un établissement de crédit, mais un Prestataire de Services sur Actifs Numériques (PSAN). Les crypto-actifs sont stockés sur des wallets, et non sur des comptes de dépôts à vue. Ainsi, la garantie des dépôts et des titres ne s’applique pas aux crypto-actifs.

 

Veuillez noter que cette liste de risques n’est pas exhaustive et qu’il existe un certain nombre d’autres risques résiduels.