Un euro numérique d’ici 4 ans ?

Yoann Choux – 17 Nov 2020

Le projet numérique de la BCE devrait se maintenir

Christine Lagarde pense que la Banque Centrale Européenne prendra la décision de continuer son projet de monnaie numérique.
Le projet pourrait durer jusqu’à 4 ans.
La Présidente de la BCE indique néanmoins qu’il n’y aura pas de course pour délivrer en premier. Une décision sera prise en janvier 2021.

La Deutsche Bank optimiste sur l’avenir des CBDCs

Sur le même sujet, l’équipe de recherche de la Deutsche Bank pense que les CBDCs vont remplacer le cash dans le futur.
Ils expliquent que la pandémie liée au Covid-19 a accéléré l’utilisation de moyens de paiements numériques ce qui pourrait favoriser une adoption plus rapide des CBDCs.

Régulation en vue pour Binance ?

Binance commence à se plier à la régulation.
L’exchange bloque désormais les utilisateurs américains et leur a demandé de retirer leurs fonds de la plateforme sous 90 jours.
Binance avait pris des mesures depuis septembre 2019 en demandant simplement lors d’une ouverture de compte à ses clients si ils étaient américains.
Désormais la traque se fait grâce à l’adresse IP.

Infura fait à nouveau débat

Infura, un service permettant d’accéder aux informations de la blockchain Ethereum sans avoir à maintenir un nœud complet, est tombé en panne pendant six longues heures le 11 novembre.
De nombreuses applications utilisaient ce service pour fonctionner correctement.
Cela a mené et des disfonctionnements sur certaines dApp, avec notamment des price feed sur Ether et les ERC20 qui n’étaient plus à jour.
Cet incident a remit sur la table un débat de longue date autour d’Infura et de problèmes de centralisation liés à son utilisation massive.

Balancer, leader des places de marchés décentralisées

Pantera Capital et Alemeda Research ont pris des positions sur le protocole Balancer via un achat direct de tokens auprès de la trésorerie.
Ces fonds sont destinés à accélérer le développement de la v2 du protocole.
Balancer compte aujourd’hui 343 millions de dollars d’actifs sous gestion.
Il se positionne comme un leader innovant parmi les places de marchés décentralisées.

Deux nouveaux actifs synthétiques disponibles sur Synthetix Network

sOIL et iOIL sont désormais disponibles sur Synthetix Network.
sOIL est un actif synthetique qui mimique le prix du pétrole. iOIL représente une position short sur ce même produit.
Cela permet de trader des actifs synthétiques sur un protocole décentralisé.

Le staking d’Ethereum 2.0 disponible au 1er Décembre ?

Le staking d’Ethereum 2.0 a de grande chance de commencer au 1er Décembre.
Dans ce cadre, la Fondation Ethereum met en place un programme de financement pour tous les projets souhaitant développer des services autour du staking.
99 400 ETH sont déjà stakés au sien du deposit contract, soit 19% des 524 288 ETH nécessaire le 24 Novembre pour avoir une Genesis le 1er Décembre.

Le discours de JP Morgan sur Bitcoin a changé

La communication de JP Morgan au sujet de Bitcoin a bien changée depuis 2017.
Jamie Dimon, son PDG, disait encore en 2017 que Bitcoin était une fraude qui allait exploser en plein vol, et qu’il licencierait tout employé de la banque qui s’adonnerait à acheter des cryptomonnaies.
Aujourd’hui, JP Morgan communique sur le fait que les investisseurs institutionnels, comme les Family Office, semblent préfèrer Bitcoin à l’Or et le considérer comme une réelle alternative.
Ceux-ci se positionnent majoritairement via des produits dérivés comme des ETFs.

Ripple veut rebooster son token

Ripple souhaite redonner de la couleur au cours de son token.
Ainsi, pour la première fois, la firme a effectué une opération de rachat d’XRP à hauteur de 46 millions de dollars au Q3 2020.
Ripple détient toujours plus de 50% des XRP existants, vendus à chaque trimestre en OTC à des investisseurs institutionnels, ou sur le marché.

KuCoin récupère une grande partie des fonds hackés

La place de marché KuCoin a réussi à récupérer 84% des fonds hackés en septembre.
L’exchange avait subit une perte de 280 millions de dollars, majoritairement en token ERC20.
Johnny Lyu, le PDF, explique que cela a été possible via le tracking des fonds sur la blockchain, des upgrades de smart-contract en collaboration avec les projets concernés, ainsi que des actions judiciaires.

Les grandes banques attirées sur la blockchain

La deuxième plus grande banque au monde émet pour 3 milliards de dollars d’obligations d’état sur une blockchain.
La China Costruction Bank a créé un partenariat avec le site de change Fusang pour développer ce produit.
Les obligations seront disponibles à partir de 100$, avec un rendement de 0,75%, et seront échangeables contre des dollars ou contre des bitcoins.

La plateforme Enjin devient totalement gratuite

Le plateforme Enjin, qui permet de créer des tokens non-fongibles (dits NFT, alias Non-Fungible Tokens) et aux actifs pour les intégrer au sein de ses applications ou ses jeux vidéos, à annoncé ne plus faire payer de frais aux utilisateurs pour leurs créations.
La plateforme devient donc totalement gratuite pour tous les utilisateurs.

La V2 de Aave est disponible sur Kovan

Annoncée il y a peu, la v2 du protocole Aave est disponible sur le testnet Kovan.
Cette nouvelle version du protocole vise à améliorer son efficacité, en réduisant les coûts de transaction, et en augmentant la sécurité du protocole.
De plus, il sera désormais possible de rembourser sa dette avec son collatéral, même si celui-ci n’est pas le même actif.
De nombreuses autres amélioration et fonctionnalisées sont ajoutés dans cette v2, comme le trading de dette et de collatéral, ou encore la tokénisation de la dette.
Le protocole est encore en phase de test, et subit actuellement plusieurs audits de sécurité.

Les exploits de protocoles DeFi se multiplient

Les exploits (exploiter une faille dans un protocole) de protocoles de la DeFi à l’aide de flash loans gagnent en popularité.
Cette semaine, ce sont 3 protocoles qui ont subi de telles attaques. Les protocoles Akropolis, Value et Origin dollar ont ainsi perdu respectivement 2 millions, 6 millions et 7 millions suite à ces exploits.
Ces trois attaques s’appuient sur les flash loans, mais aussi sur une mauvaise utilisation des oracles de la part des protocoles.

Uniswap n’est pas disponible sur le PlayStore !

Une application proposée sur le PlayStore comme la version mobile du site Uniswap est en fait une arnaque. Cette application, bien que similaire à ce que propose le site Uniswap, a pour but de dérober les seed phrases des utilisateurs.
Un tel type d’application Uniswap mobile n’est pas envisagée, et le seul moyen d’accéder à Uniswap sur mobile est via des application wallets telles que Metamask.

Les chiffres de la semaine

Nouveau record pour la DeFi

La valeur totale des actifs verrouillés au sein des protocoles de la DeFi bat de nouveaux records en dépassant les 13,5 milliards de dollars.

Une stat sur Bitcoin

En 2010, 10000 bitcoins se vendaient pour 50 dollars.

Seuil symbolique franchi pour DAI

Le nombre de DAI en circulation a atteint un milliard.

Grayscale, à fond sur Bitcoin

Le fonds d’investissement Grayscale détient désormais 500000 bitcoins.

Devenez un investisseur averti !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez un condensé de l’actualité décryptée par nos experts

Votre email est en sécurité, vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

shares