This website is available in your language EN   EN Close

Loopring (LRC) : tout savoir sur cette crypto

Loopring (cours Looping) est un protocole de couche 2 pour Ethereum qui vise à améliorer l’efficacité et la sécurité des échanges de cryptos. Loopring facilite la création de DEX en fournissant des mécanismes de mise en correspondance d’ordres, des contrats intelligents de sécurité et des outils pour la gestion de la liquidité.

 

Achetez du LRC avec Coinhouse

Qu’est-ce que Loopring ?

Loopring construit des protocoles, des infrastructures et des produits destinés aux utilisateurs qui se concentrent sur des applications de la finance. Ce projet est construit sur Ethereum, et plus particulièrement sur la couche 2 (zkRollups) de Ethereum.

Loopring fournit une plateforme à faible coût en gaz et à grande vitesse pour le trading, l’échange, la fourniture de liquidité et les paiements – sans sacrifier les attributs technologiques offerts par l’utilisation de Ethereum.

L’objectif de Loopring est de concevoir et d’élaborer le meilleur protocole d’échange et de paiement zkRollup sur Ethereum, et d’exploiter des produits qui le mettent à la disposition des utilisateurs du monde entier.

L’histoire et l’équipe de Loopring

L’histoire de la création de Loopring remonte à 2017, lorsque Daniel Wang, un entrepreneur ingénieur en informatique chinois, a fondé le projet Loopring. Daniel Wang est diplômé en informatique de l’Université de Pékin. Il a ensuite obtenu un master en génie logiciel de l’Université de la Floride centrale (University of Central Florida) aux États-Unis.

Avant de créer Loopring, Daniel Wang avait une expérience dans l’industrie de la technologie et dans le monde financier. Il a travaillé pour des entreprises telles que Google, JD.com et Nuance Communications. Avec son parcours, il a ensuite créé Loopring en 2017. Inspiré par les possibilités offertes par la technologie blockchain et les défis auxquels étaient confrontés les exchanges de crypto-actifs centralisés, son objectif était de créer un protocole décentralisé permettant aux utilisateurs d’échanger des crypto-actifs de manière plus rapide et sans frais en utilisant les propriétés du layer 2 d’Ethereum.

À l’époque de la réflexion du projet, le marché des crypto-actifs était en plein essor, mais il existait de graves problèmes liés aux échanges centralisés. Les utilisateurs étaient confrontés à des problèmes de sécurité, de vol de fonds, de manque de transparence et de défaillances des plateformes d’échange. Cela a incité Daniel Wang à rechercher des solutions pour rendre les échanges plus sûrs et plus efficaces. Également à cette époque, la blockchain Ethereum était en Proof of Work, les frais liés à l’utilisation d’une telle blockchain pouvaient être excessifs et le délai de traitement incompatible avec une utilisation financière (de trading par exemple) qui pouvait avoir des besoins en volume d’échanges, de rapidité d’échanges ainsi qu’en frais réduits pour ces derniers.

Il en découle la publication du livre blanc : En août 2017, ce livre blanc décrit en détail le fonctionnement du protocole et ses avantages potentiels pour les utilisateurs de crypto-actifs. On peut retrouver son whitepaper sur le lien suivant https://loopring.org/resources/en_whitepaper.pdf qui revient plus particulièrement sur le fonctionnement des échanges (centralisé et décentralisé) , leur force ainsi que leur faiblesse.

Afin de lancer son projet, Loopring parvient à faire une levée de fonds sous forme d’ICO pour développer et lancer Loopring. L’ICO (Initial Coin Offering) de Loopring est lancée en août 2017 pour financer le développement du projet. Au cours de cette période, le token LRC a été vendu aux investisseurs pour lever des fonds.

Sur cette levée de fonds :

Tokenomics

45 millions de dollars sont levés auprès de différents investisseurs (voir partie sur les investissements sur la levée de fonds). La répartition est de 50% pour les besoins de l’ICO, 30% pour les équipes de développement et enfin 20% pour la DAO. Le token fut vendu au prix unitaire de 0,067$, soit comparé à l’ATH (plus haut) de plus de 3$, cela correspond à une opportunité significative de gain depuis le lancement de leur ICO.

Qui sont les investisseurs de Loopring ?

Loopring a réussi à mobiliser une somme impressionnante de 87 millions de dollars au total, répartis sur les années 2017, 2018 et 2019. Cette entreprise chinoise a bénéficié du soutien financier de sept investisseurs, parmi lesquels figuraient des noms tels que Kosmos Ventures, China Growth Capital et NEO.

Les investisseurs de Loopring

En ce qui concerne les partenariats, Loopring a établi une collaboration significative avec l’association de blockchain de l’université renommée de Berkeley, en Californie.

Un autre accord important pour Loopring est celui conclu avec GameStop, une entreprise spécialisée dans la distribution de jeux vidéo et de matériel électronique. Grâce à ce partenariat, Loopring a fait savoir qu’elle serait l’infrastructure sous-jacente de la plateforme NFT développée par GameStop. À la suite de cette annonce, la valeur du LRC avait connu une hausse notable, atteignant notamment 3,83 dollars, son plus haut niveau historique à ce jour.

Depuis sa création, Loopring a continué à évoluer et à développer son protocole. Il a travaillé sur l’intégration avec Ethereum, amélioré la sécurité et la convivialité du système, et a cherché à élargir sa compatibilité inter-chaînes pour fonctionner sur d’autres blockchains en plus d’Ethereum. De plus, Loopring établit une roadmap ambitieuse au fur et à mesure, même si le rythme d’update s’est ralenti ces derniers temps.

Cela n’empêche pas Loopring de gagner en popularité à mesure que de plus en plus de projets et d’utilisateurs ont adopté son protocole pour les échanges de crypto-actifs. Il a contribué à l’évolution de l’écosystème DeFi (Finance Décentralisée) en offrant des solutions de trading décentralisées fonctionnelles et simples d’utilisation. Ce réseau fonctionne grâce à l’utilisation de certaines briques technologiques.

Crypto LRC

Comment fonctionne ce réseau ?

Loopring est un protocole basé sur la couche 2 d’Ethereum ou layer 2. Il convient de noter que la technologie “zk-Rollup” est à l’origine du protocole Loopring. Cette utilisation permet aux utilisateurs un gain de temps et un gain en frais payés pour l’utilisation du système Loopring.

Qu’est-ce qu’un Layer 2 ?

Un “layer 2” (ou couche 2 en français) en blockchain fait référence à une solution de mise à l’échelle conçue pour améliorer les performances et l’efficacité des blockchains existantes, principalement en réduisant la congestion et les frais de transaction, tout en préservant la sécurité et la décentralisation de la blockchain sous-jacente (généralement appelée “layer 1”).

Les réseaux de blockchain de layer 1, tels qu’Ethereum, Bitcoin, et d’autres, sont souvent confrontés à des problèmes de scalabilité, car ils doivent traiter un grand nombre de transactions et de contrats intelligents. Les blockchains de layer 1 sont généralement lentes et coûteuses en termes de transactions. C’est là qu’intervient le concept de layer 2.

Les solutions de layer 2 sont des protocoles ou des réseaux construits au-dessus de la blockchain de layer 1 pour gérer certaines opérations hors de la chaîne principale. Comparé à d’autres Blockchains, Loopring utilise un layer 2 particulier car Open Source et non custodial.

Ce principe est crucial pour la compréhension du zkrollup.

Qu’est-ce zkrollup ?

Le zkRollup, ou Zero-Knowledge Rollup, est une technique utilisée dans les blockchains pour améliorer leur efficacité en termes de vitesse de transaction et de coûts, tout en maintenant un haut niveau de sécurité et de décentralisation. Il s’appuie sur deux concepts clés : les “Rollups” et les “Zero-Knowledge Proofs” (preuves de connaissance nulle).

Rollups (ou Agrégation) :

Les Rollups sont une technique de mise à l’échelle des blockchains qui consiste à agréger plusieurs transactions en une seule, réduisant ainsi la charge de travail du réseau. Les données de ces transactions agrégées sont stockées en dehors de la blockchain principale, ce qui permet de réduire la congestion du réseau.

Zero-Knowledge Proofs (Preuves de Connaissance Nulle) :

Les preuves de connaissance nulle sont des méthodes cryptographiques qui permettent à une partie (le vérificateur) de vérifier qu’une affirmation est vraie sans avoir besoin de connaître les détails spécifiques de cette affirmation. En d’autres termes, elles permettent de prouver que vous connaissez certaines informations sans révéler ces informations elles-mêmes.

Le zkRollup combine ces deux concepts de la manière suivante :

Les transactions sont agrégées en dehors de la blockchain principale (layer 1), ce qui permet de réduire considérablement la charge de travail du réseau.

Au lieu de stocker l’intégralité des données de ces transactions en dehors de la blockchain, seules les sommes totales sont enregistrées sur la blockchain principale.

Pour garantir l’intégrité et la validité des transactions, des preuves de connaissance nulle sont utilisées. Ces preuves prouvent que les transactions agrégées sont valides sans avoir à divulguer les détails de chaque transaction individuelle. En d’autres termes, la blockchain principale n’a pas besoin de connaître les données spécifiques des transactions, mais elle peut toujours vérifier leur validité.

L’avantage du zkRollup réside dans le fait qu’il permet d’améliorer considérablement l’efficacité et la rapidité des transactions sur une blockchain, tout en maintenant un niveau de sécurité et de décentralisation. Il est particulièrement utilisé pour améliorer les performances des blockchains, comme Ethereum, en réduisant les coûts de transaction et en augmentant la capacité du réseau, tout en préservant l’intégrité et la confidentialité des données des utilisateurs.

Grâce à cette utilisation, les utilisateurs peuvent utiliser le token LRC et profiter des projets de Loopring.

La crypto n’a plus de secrets pour vous ?

Token LRC

Le protocole Loopring est alimenté par son jeton natif LRC qui a été lancé en 2017. Le token sert notamment à payer les frais de transactions sur le DEX Loopring, dont 80% sont redistribués aux fournisseurs de liquidités, et les 20% restants sont répartis entre le fonds d’assurance de Loopring et la DAO . Le token LRC est un ERC-20 qui peut également être utilisé sur l’ensemble des DApps (Applications Décentralisées) sur la blockchain Ethereum et pas seulement sur le DEX Loopring.

Saviez-vous que l’Achat Récurrent peut simplifier vos investissements ?

A quoi sert le token LRC ?

La principale mission de Loopring consiste à fusionner des éléments des plates-formes d’échange de crypto-actifs centralisées et décentralisées afin de créer un protocole qui tire parti des avantages des deux types de plates-formes tout en éliminant les inefficacités.

Actuellement, les échanges centralisés dominent le secteur des services d’échange de crypto-actifs. Bien que ces plates-formes soient très populaires et accessibles, leur utilisation comporte plusieurs risques, principalement la conservation des fonds des utilisateurs, exposant ainsi ces fonds à des pertes potentielles en cas de piratage, d’actes malveillants au sein de la plateforme ou d’interventions réglementaires.

Un autre problème majeur des plates-formes centralisées est le manque de transparence. Le fait que les ordres ne soient pas réglés sur la blockchain, mais plutôt stockés dans les registres internes de la plateforme, ouvre la porte à la manipulation des prix et à l’utilisation frauduleuse des fonds des utilisateurs.

Pour remédier à ces problèmes, les plates-formes d’échange décentralisées (DEX) ont émergé, éliminant la conservation des fonds et assurant la transparence en réglant les transactions sur une blockchain publique.

Cependant, malgré ces avantages, les DEX présentent également des inconvénients tels qu’une efficacité moindre par rapport aux plates-formes centralisées, une capacité limitée des blockchains sous-jacentes et une liquidité fragmentée.

Pour commencer à trader sur une plateforme d’échange Loopring, les utilisateurs doivent d’abord envoyer leurs fonds à un contrat intelligent géré par le protocole Loopring. À partir de là, les plates-formes d’échange Loopring effectuent les calculs nécessaires pour réaliser les transactions en dehors de la principale blockchain Ethereum, incluant des informations telles que les soldes de compte des utilisateurs et l’historique des ordres.

Loopring règle ensuite les transactions sur la blockchain Ethereum pour finaliser les transactions entre les utilisateurs qui ont été initialement mis en correspondance hors chaîne. Ces transactions sont regroupées pour réduire les coûts et augmenter la vitesse, avec Loopring affirmant pouvoir effectuer plus de 2 000 transactions par seconde grâce à cette technique.

Chaque lot de transactions est ensuite ajouté à la blockchain Ethereum avec des preuves à divulgation nulle de connaissance, permettant à quiconque de reconstruire les transactions qui ont eu lieu hors chaîne. Ainsi, les utilisateurs peuvent avoir la certitude que les transactions sont authentiques et n’ont pas été falsifiées par des parties indésirables.

Qu’est-ce qu’un échange décentralisé ou DEX ?

Un échange décentralisé (DEX), dans le contexte des crypto-actifs, est une plateforme qui permet aux utilisateurs d’échanger des actifs directement entre eux sans avoir besoin d’un intermédiaire centralisé comme une bourse traditionnelle. Les DEX reposent sur la technologie de la blockchain et des contrats intelligents pour faciliter et automatiser le processus d’échange. Ils offrent ainsi une alternative aux échanges centralisés, où les utilisateurs doivent confier la garde de leurs fonds à une entité tiers.

Les DEX fonctionnent sans entité centrale de contrôle. Au lieu de cela, ils utilisent des contrats intelligents déployés sur une blockchain, souvent sur des réseaux tels qu’Ethereum. Ces contrats intelligents gèrent l’exécution des ordres et la liquidité.

Les contrats intelligents sont des programmes informatiques auto-exécutoires qui définissent les règles de l’échange. Dans le contexte des DEX, ces contrats automatisent la correspondance des ordres et l’échange des actifs entre les parties.

Contrairement aux échanges centralisés, les DEX n’ont pas besoin de conserver la garde des fonds des utilisateurs. Les utilisateurs conservent le contrôle total de leurs actifs, ce qui réduit les risques de piratage ou de mauvaise gestion des fonds.

Les DEX permettent souvent des échanges entre différentes crypto-actifs. Les utilisateurs peuvent créer des paires d’échange directes entre deux actifs sans avoir besoin d’une paire intermédiaire, offrant ainsi une plus grande flexibilité.

La liquidité sur les DEX est fournie par des fournisseurs de liquidité, qui peuvent être des utilisateurs classiques. Les incitations financières, souvent sous la forme de frais, sont utilisées pour encourager les fournisseurs de liquidité à contribuer au fonctionnement du DEX.

Fonctionnement des DEX :

Les utilisateurs déposent leurs fonds directement depuis leurs portefeuilles personnels sur la plateforme DEX. Ces fonds restent sous le contrôle des utilisateurs grâce à la nature décentralisée de la blockchain.
Une fois les fonds déposés, des contrats intelligents sur la blockchain gèrent le processus d’échange. Ces contrats déterminent la correspondance des ordres et l’exécution des transactions.
Les utilisateurs peuvent placer des ordres d’achat ou de vente directement sur la plateforme DEX. Les ordres sont enregistrés dans les contrats intelligents, et les transactions sont automatiquement exécutées lorsque des ordres correspondants sont trouvés. Un autre format classique de fonctionnement de DEX est l’Automated Market Maker (AMM).

Les Automated Market Makers (AMM) sont des protocoles décentralisés utilisés dans les échanges décentralisés (DEX) pour faciliter la fourniture de liquidité et l’exécution d’échanges automatiques sans nécessiter un ordre traditionnel entre acheteur et vendeur. Les AMM sont au cœur de nombreux protocoles DeFi et reposent sur des algorithmes automatisés pour déterminer les prix et les ratios d’échange.

Les fournisseurs de liquidité qui déposent leurs fonds sur la plateforme sont récompensés sous la forme de frais de transaction. Cela encourage la participation des utilisateurs et contribue à maintenir la liquidité sur la plateforme.

À tout moment, les utilisateurs peuvent retirer leurs fonds de la plateforme en utilisant leurs portefeuilles personnels. Les DEX ne conservent pas la garde des fonds des utilisateurs.

Avantages des DEX :

Étant donné que les utilisateurs conservent le contrôle de leurs fonds, les risques de piratage de la plateforme sont considérablement réduits par rapport aux échanges centralisés.
Les DEX correspondent à l’idéal décentralisé des crypto-actifs, éliminant le besoin de tiers de confiance centralisé.
Les DEX offrent une plus grande accessibilité, permettant aux utilisateurs du monde entier d’échanger des actifs sans avoir à passer par des processus d’inscription complexes.
Les utilisateurs peuvent créer des paires d’échange entre une variété d’actifs numériques, offrant une plus grande flexibilité dans les transactions.
Toutes les transactions sur la blockchain sont transparentes et vérifiables, renforçant la confiance des utilisateurs dans le processus d’échange.

Les DEX peuvent parfois faire face à des problèmes de liquidité, en particulier pour les actifs moins populaires.

L’utilisation des DEX peut être plus complexe pour les utilisateurs non avertis par rapport aux échanges centralisés plus conviviaux.
La vitesse d’exécution des transactions sur les DEX peut parfois être limitée par les contraintes de la blockchain sous-jacente.
La décentralisation signifie que les utilisateurs assument la responsabilité de la sécurité de leurs fonds, ce qui peut être un défi pour les individus moins techniquement compétents.

Les DEX représentent une évolution importante dans l’écosystème des crypto-actifs, offrant une alternative décentralisée aux échanges traditionnels. Bien qu’ils présentent des avantages tels que la sécurité accrue et la décentralisation, des défis subsistent, notamment en ce qui concerne la liquidité et la complexité d’utilisation. Cependant, avec le développement continu de la technologie blockchain, les DEX sont appelés à jouer un rôle de plus en plus important dans le monde des actifs numériques.

Qu’est-ce qu’un pool de liquidité ?

Un pool de liquidité est une réserve de tokens détenus par des utilisateurs dans un smart contract. Ces tokens sont utilisés pour fournir des liquidités aux exchanges décentralisés (DEX).

Les pools de liquidité sont essentiels au fonctionnement des DEX. Ils permettent aux utilisateurs d’échanger des actifs numériques sans avoir à passer par un intermédiaire centralisé, tel qu’une plateforme d’échange traditionnelle.

Les pools de liquidité sont généralement constitués de deux actifs numériques, mais ils peuvent également en contenir plus. Les actifs numériques sont généralement déposés dans le pool en paires, par exemple ETH/USDC ou BTC/USDT.

Les utilisateurs qui fournissent des liquidités à un pool sont appelés “fournisseurs de liquidité”. Les fournisseurs de liquidité reçoivent une commission sur les trades effectués dans le pool.

DONNÉES TECHNIQUES

TVL (Total Value Locked) $ 100 m
Sécurité et Audits Audit
Volume de transactions quotidien $ 20 millions (24h)
Portefeuilles compatibles Ledger Live, MetaMask, Wallet connect, etc.

Comment acheter du Loopring (LRC)?

  1. Rendez-vous sur votre application Coinhouse et connectez-vous à votre espace personnel ou créez votre compte.
  2. Rendez-vous dans la rubrique achat/vente.
  3. Sélectionnez le montant que vous souhaitez investir, la devise de votre choix (en l’occurrence le LRC).
  4. Une fois votre transaction validée, vous trouverez vos LRC dans votre portfolio.
Application Coinhouse

L’avis de Coinhouse

Loopring est un projet intéressant car il offre une solution efficace pour des transactions de cryptomonnaies rapides et à faible coût, grâce à sa technologie de rollup zkSNARK sur la couche 2 d’Ethereum. Celle-ci réduit les frais de gaz et améliore la vitesse des transactions sans compromettre la sécurité (grâce à la blockchain Ethereum), ce qui rend le trading plus accessible et économique.

Téléchargez l’application Coinhouse

Apple Google