This website is available in your language $languageName   English Close

Qu’est-ce que le Litecoin ?

Litecoin (LTC) est l’un des premiers altcoins à avoir été créé. Le projet est porté dès octobre 2011 par Charlie Lee, un ex-développeur de Google. Litecoin est similaire au Bitcoin en de nombreux points, mais quelques paramètres intéressants ont été modifiés. Ils ont permis au Litecoin de trouver son public et de rester bien ancré dans le paysage des cryptoactifs.

Litecoin dispose de sa propre blockchain et arbore le slogan “Silver to Bitcoin’s gold” : si Bitcoin est considéré comme de l’or numérique, Litecoin quant à lui tente de remplir le rôle d’argent (métal) numérique.

1. Les grands principes du Litecoin

Comme Bitcoin, Litecoin se veut avant tout une monnaie numérique qui s’échange de pair à pair, sans tiers de confiance et de manière sécurisée, très rapidement et à des frais minimaux. Charlie Lee lui-même le décrit comme complémentaire au Bitcoin.
Les modifications qui ont été effectuées par rapport à la blockchain Bitcoin, pour donner naissance à celle de Litecoin, n’ont nécessité que des efforts mineurs en termes de développement informatique, l’essentiel de l’innovation venant du Bitcoin. Néanmoins, la force du Litecoin réside dans le fait que ces changements sont peu nombreux mais importants :

  • Une ‘’preuve de travail’’ qui utilise la fonction de hachage Scrypt plutôt que le SHA-256 pour Bitcoin
  • Une création de blocs quatre fois plus rapide avec un intervalle moyen de 2 minutes et demie au lieu de 10 minutes
  • Un nombre total d’unités quatre fois plus important avec 84 millions au lieu de 21 millions
  • Une difficulté de minage qui change tous les deux jours et demi au lieu de deux semaines
  • En revanche, comme pour Bitcoin, l’émission de nouveaux litecoins est divisée par deux tous les 4 ans (le halving) : depuis août 2019, les mineurs recoivent 12,5 litecoins en récompense pour chaque bloc validé.

2. Les origines du Litecoin

Le réseau Litecoin a été concrètement lancé le 13 octobre 2011. À cette date, seulement huit altcoins existaient : Namecoin, Ixcoin, I0coin, Solidcoin V1 & V2, GeistGeld , Tenebrix et Fairbrix. Tous sauf Namecoin étaient des forks de Bitcoin, c’est-à-dire des projets reprenant très largement le code source de Bitcoin et proposant de légers changements.

L’actif a rapidement eu le même problème que Bitcoin pour répondre à la fonction de monnaie numérique, à savoir sa forte volatilité : d’importantes variations du prix à la hausse comme à la baisse. Mais en bénéficiant d’une image de ‘’petit frère du Bitcoin’’ et de l’influence de Charlie Lee sur les réseaux sociaux, Litecoin a su fédérer une communauté qui croit dans son potentiel et à l’appréciation de son prix sur le long terme.

Avant 2014, la grande majorité des altcoins avait un objectif : reproduire le succès du Bitcoin en tentant, par exemple, de modifier le temps moyen nécessaire à la découverte d’un nouveau bloc ou simplement les frais de transactions. En réalité, 99% de ces projets n’ont pas réussi à faire mieux que Bitcoin et ont aujourd’hui disparu. Ils n’ont provoqué tout au plus qu’une concurrence entre les mineurs : les personnes mettant à contribution la puissance de calcul de leurs ordinateurs pour faire fonctionner et sécuriser les blockchains. Mais Litecoin fait exception.

3. Comment acheter du Litecoin ?

Litecoin fait partie des cryptomonnaies les plus connues et est présente sur la majorité des plateformes d’échanges. Vous pouvez en acheter sur Coinhouse avec de l’Euro ou en utilisant notre stablecoin adossé à la valeur de l’euro : l’EURL.

Vous pouvez ensuite conserver vos litecoins directement sur notre plateforme grâce à nos portefeuilles intégrés, liés à votre compte et sécurisés grâce à la technologie Ledger. Litecoin étant très connu, son stockage est également possible sur la plupart des portefeuilles personnels et sur les ‘’hardware wallets’’ (portefeuilles physiques) dont le plus célèbre est celui de l’entreprise française Ledger.

4. Quels sont les avantages du Litecoin ?

  • Le Litecoin existe depuis 2011 et fait partie des cryptomonnaies les plus connues avec Bitcoin et Ethereum.
  • Sa communauté est active et la quasi-totalité des plateformes d’échange le propose.
  • Sa blockchain fonctionne sans problèmes majeurs depuis 9 ans et a donc fait ses preuves sur le plan de la sécurité.
  • Les frais de transactions de sa blockchain sont moins élevés que sur Bitcoin.
  • Son créateur, Charlie Lee, est bien identifié, ce qui personnifie le projet et rassure sur son sérieux. Les développements entrepris sur la blockchain sont également des plus sérieux.

5. Quels sont les avantages du Litecoin ?

Le prix du Litecoin s’était déjà fortement apprécié, lors du marché haussier de 2017, passant des environs des 5 dollars à un record de 350$ en décembre 2017. Sa valeur a ensuite chuté de 93% lors du krach de 2018 pour se stabiliser autour des 30$. Charlie Lee a d’ailleurs été vivement critiqué à cette période, puisqu’il a vendu l’intégralité de ses litecoins lors du pic du marché.

Depuis novembre 2020, Litecoin profite aussi du nouveau marché haussier. Son cours s’est déjà apprécié de 170% entre janvier et mai 2021, pour retourner proche de ses plus hauts historiques à 350$. Si l’ensemble du marché continue sa tendance haussière en 2021 et que le cours du Litecoin passe au-dessus de 350$, alors le potentiel de hausse sur le prix de l’actif sera important.

6. Litecoin, un Bitcoin plus rapide mais moins sécurisé&nbsp?

Sur la blockchain Litecoin, un bloc est découvert toutes les 2 minutes et demie en moyenne, contre toutes les 10 minutes sur Bitcoin. Une règle qui permet des transactions plus rapides et un volume de transactions plus élevé. La taille maximale d’un bloc étant de 1 Mo, cela permet quatre fois plus de transactions comparé à Bitcoin. Ce choix est censé fournir un bon compromis pour la confirmation des transactions.

Une découverte plus rapide des blocs est-elle forcément synonyme d’une sécurité plus faible de la blockchain ? Pas forcément : une analyse complète de Vitalik Buterin, le créateur d’Ethereum, le prouve au travers d’une comparaison entre le temps moyen de découverte d’un bloc sur le réseau Bitcoin (600 secondes) et celui sur le réseau Ethereum (17 secondes).

En réalité, la sécurité d’une blockchain se juge par son hashrate : une unité de mesure technique qui montre l’activité du réseau et la puissance de calcul qui est réellement allouée pour faire fonctionner la blockchain. Et celui du Litecoin est plutôt bon, comme le montre le site Bitinfochart Il ne rivalise pas, bien sûr, avec le réseau Bitcoin, mais est déjà bien meilleur que beaucoup d’autres altcoins.

7. Les inconvénients du Litecoin

Litecoin peine à se démarquer du Bitcoin et à prouver sa véritable utilité sur le marché. Si Bitcoin continue ses développements et réussit à améliorer la vitesse de ses transactions, alors l’intérêt du Litecoin pourrait être sérieusement remis en question.
La plupart des nouvelles blockchains utilisent la ‘’preuve d’enjeu’’ comme algorithme de consensus. Cette technologie est moins consommatrice d’énergie et permet des transactions plus rapides comparée à la ‘’preuve de travail’’ utilisée sur Litecoin.
Le développement sur Litecoin est lent comparé aux nouveaux projets de 2021, notamment ceux de l’écosytème Ethereum et liés à la finance décentralisée.
Litecoin ne fait pas partie des cryptomonnaies portées par les grandes tendances de 2021 : finance décentralisée, NFTs, etc. De fait, il n’est quasiment jamais utilisé pour des échanges ou paiements.

8. Le minage, une différence fondamentale sur Litecoin

Nous rappelons que la ‘’preuve de travail’’ (ou Proof-of-Work en anglais) représente les calculs que les mineurs font avec leurs ordinateurs pour valider les transactions et s’assurer que toutes les règles de la blockchain sont respectées.

Charlie Lee a pris la décision essentielle d’imposer un algorithme de minage différent de Bitcoin pour Litecoin. Ainsi, pour valider les transactions sur la blockchain Litecoin et obtenir des récompenses en recevant les litecoins nouvellement générés, du matériel différent est nécessaire. L’algorithme ‘’Scrypt’’ a été choisi pour deux raisons :

  • Éviter le risque de centralisation du minage qui restait possible dans les débuts du Bitcoin, notamment à cause des GPUs (les processeurs centraux des ordinateurs) et des ASICs qui sont les processeurs dédiés les plus efficaces pour miner du Bitcoin. Une partie de la communauté était inquiète, car les ASICs étaient très coûteux et on observait la création des premières grandes fermes de minage Bitcoin. Avec l’algorithme de Litecoin, le minage était accessible au plus grand nombre avec un simple ordinateur.
  • Ne pas entrer en concurrence avec les mineurs Bitcoin disposant de matériel très puissant, ce qui avait notamment provoqué la fin de l’altcoin Namecoin.

Il faut néanmoins noter que le minage de Litecoin n’est plus accessible au simple particulier aujourd’hui. Des logiciels de minage spécifiques à l’algorithme Scrypt ont été développés et même des machines dédiées (ASICs) au Scrypt, même si elles ne sont pas aussi répandues que celles dédiées au Bitcoin.
Quoi qu’il en soit, le minage sur Litecoin est également devenu industriel, avec des ‘’pools’’ de minage, c’est-à-dire de regroupements de professionnels qui mettent en commun leur puissance de calcul pour augmenter leurs chances de trouver un bloc et donc de toucher les récompenses en litecoins.

9. Litecoin, entre projets et communauté

Charlie Lee, même s’il est moins actif sur les réseaux sociaux en 2021, l’a beaucoup été par le passé et a contribué à maintenir un intérêt et une communauté soutenant activement le projet. En avril 2017, il crée la Fondation Litecoin, pour financer notamment le développement informatique et l’adoption du Litecoin.
Cette fondation a le mérite d’amener de la transparence autour du projet : il est tout d’abord open source comme Bitcoin, c’est-à-dire que tout un chacun est libre de venir y contribuer. Aussi, les membres les plus éminents de la Fondation sont connus, leurs photos et leurs noms sont accessibles sur internet. La Fondation Litecoin finance aussi un certain nombre de développeurs à temps plein pour travailler à l’évolution du projet.

10. Litecoin, un laboratoire de tests pour Bitcoin ?

De par ses nombreuses similitudes avec la blockchain Bitcoin, Litecoin est rapidement devenu une sorte de protocole-test pour Bitcoin. Ainsi, sa blockchain a été utilisée pour intégrer plusieurs fonctionnalités avant qu’elles ne soient vraiment appliquées à Bitcoin. Nous pouvons citer par exemple le “Lightning Network”, dont le but est d’apporter une surcouche à la blockchain principale pour accélérer la vitesse des transactions, ou encore “Segregated Witness” le 10 mai 2017, dont le but était d’optimiser la quantité de données présentes dans un bloc.
À l’automne 2019, la Fondation Litecoin a proposé d’intégrer MimbleWimble, un procédé pour obtenir une meilleure confidentialité des transactions et améliorer dans le même temps la fongibilité du Litecoin. L’un des souhaits de Charlie Lee est de rendre les jetons complètement interchangeables les uns contre les autres. La traçabilité de la blockchain peut en effet rendre certains jetons “indésirables” en raison de leur historique, ce que Charlie Lee voit plutôt comme un inconvénient.

Litecoin est l’une des cryptomonnaies les plus anciennes et est donc bien implantée dans l’univers des actifs numériques. Même si elle est moins sous les projecteurs du marché en 2021, le fait qu’elle ait survécu au krach de 2018 et que sa valeur ait retrouvé des plus hauts historiques fait penser qu’elle va rester durablement dans l’industrie. Si les récents projets de son fondateur, Charlie Lee, et notamment son ambition sur la fongibilité des tokens, aboutissent, Litecoin pourrait conserver un intérêt.
Mais, très proche du fonctionnement du Bitcoin, le projet a constamment besoin d’innover s’il souhaite survivre dans cet écosystème de plus en plus concurrentiel. Les projets de 2021 proposent des fonctionnalités plus avancées et des avantages aux détenteurs des tokens plus intéressants que ce que Litecoin peut offrir. Le projet peine à innover et l’avenir des actifs numériques semble davantage résider dans les blockchains à ‘’smart contracts’’. Le cours du Litecoin n’est sûrement soutenu que par la seule spéculation. Elle ne fait donc pas partie des valeurs que nous conseillons de mettre en priorité en fond de portefeuille.