La flambée de l’écosystème Ethereum peut-elle tirer le marché vers une hausse durable ?

Julien Moretto – 30 Juil 2020

La finance décentralisée est la dernière mode dans le monde des cryptoactifs. La DeFi, ce sont des systèmes de crédit, d’assurances et de placements interconnectés, fonctionnant exclusivement sur la blockchain Ethereum, et dont les valorisations explosent actuellement. Cette flambée peut-elle rejaillir sur l’ensemble du marché ?

Entre les mois d’avril et juillet 2020, les actifs sous gestion des projets DeFi sont passés de 600 millions de dollars à 3,5 milliards, et l’accélération est de plus en plus forte puisque le dernier milliard a été ajouté en 10 jours.

Pourquoi un tel engouement ?

Le paradigme DeFi est très différent des projets blockchain traditionnels : là où les premiers permettaient uniquement d’acheter un actif et d’attendre que sa valeur grimpe en fonction de l’offre et la demande, ces nouveaux entrants permettent de placer des fonds dans des systèmes de crédit ou dans des ‘’pools’’ (réserves) de liquidité permettant l’échange entre divers actifs, donc avec des liquidités importantes, et une vraie valeur financière.

Là où très souvent des projets effectuaient des levées de fonds colossales sans avoir écrit une seule ligne de code informatique, les projets DeFi offrent tous des applications utilisables et souvent très utiles, comme des produits d’assurance. Elles existent le plus souvent grâce aux smart-contracts et donc à Ethereum.

Il s’agit donc potentiellement d’une tendance de fond. On le voit également, la capitalisation des projets DeFi monte en flèche : des projets comme Aave (LEND) ont vu leur valorisation multipliée par 10 en trois mois, une augmentation qui va de pair avec les actifs sous gestion, donc de façon saine.

La question qui se pose est donc de savoir si cette tendance va entraîner le marché au complet à la hausse. Et rien n’est moins sûr.

Hausse globale ou sélectivité du marché ?

On peut élaborer deux scénarios possibles. Le premier est d’imaginer que les projets qui ont le vent en poupe vont attirer de nouveaux investisseurs, séduits par des retours sur investissement intéressants, ce qui entraînera une hausse sur l’ensemble du marché telle qu’elle a eu lieu en 2017 par exemple. La montée de la valeur de la finance décentralisée serait alors englobée dans un phénomène de hausse généralisée.

L’autre scénario est que la DeFi mette justement en lumière le fait que beaucoup des anciens projets du monde des cryptoactifs n’ont pas produit de services utilisables au quotidien : des blockchains comme Bitcoin Cash, dont le but était de détrôner Bitcoin, n’ont pas tenu leurs promesses, malgré une capitalisation extrêmement élevée. Beaucoup de projets n’ont toujours pas produit d’ailleurs, comme Cardano, qui est depuis des années en phase de test malgré une capitalisation de 300 millions de dollars.

On pourra alors voir une véritable sélection s’opérer entre des projets offrant un véritable produit au premier jour de leur lancement, et ceux qui même après plusieurs années n’ont pas pu délivrer ce qu’ils avaient promis. Nous pensons que la deuxième option est celle qui a le plus de chances de se produire. 

Ethereum comme projet crédible pour propulser l’écosytème dans une phase de croissance

Certains acteurs sur le marché commencent même à évoquer le “flippening”, l’événement qui correspondrait au fait que la valorisation d’Ethereum dépasse celle de Bitcoin. On n’en est pas encore là, dans la mesure où Bitcoin représente encore plus de 60% de la capitalisation de l’ensemble des cryptomonnaies. Mais le volume des transactions sur Ethereum a d’ores et déjà dépassé celui de Bitcoin.

La majorité des innovations crypto et blockchain ont lieu aujourd’hui au sein de l’écosystème Ethereum : Stablecoins, finance décentralisée… Leur adoption est cependant ralentie par leur complexité relative. Chez Coinhouse, nous constatons le potentiel de ces nouveaux services liés à l’univers des cryptoactifs. Que ce soit pour du staking ou de la DeFi, nos experts peuvent vous aider pour déterminer le bien-fondé de chaque projet, mettre en place facilement et rapidement ces services, ou profiter de nos produits exclusifs.

Il nous semble donc essentiel de se positionner dès aujourd’hui sur les actifs qui ont le plus de chances d’aboutir, et de profiter de la nouvelle vague de projets blockchain qui est déjà en train d’entraîner des mutations dans cet écosystème. Les évolutions observées depuis trois ans ont de quoi rendre optimiste, et il semble évident que l’effervescence autour d’Ethereum jouera un rôle central pour 2020 et 2021.

Devenez un investisseur averti !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez un condensé de l’actualité décryptée par nos experts

Votre email est en sécurité, vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partages