This website is available in your language $languageName   English Close

Crypto News #03

Yoann Choux – 16 Juin 2020

Revolut donne l’accès à ses clients à la propriété de leurs actifs en cryptomonnaies

La banque en ligne Revolut, 17 millions d’utilisateurs, change sa politique par rapport aux cryptomonnaies.
Depuis un certain temps, elle permettait déjà de s’exposer assez facilement au prix de BTC, ETH, BCH, XRP et LTC, mais sans que ses clients soient propriétaires des cryptomonnaies en question, légalement, c’était Revolut qui en était propriétaire.
Désormais, Revolut franchit le pas en donnant aux clients la propriété de leurs actifs. Une nouvelle très positive.
Néanmoins, malgré le transfert de propriété Revolut ne permettra pas à ses clients de sortir les cryptomonnaies de son système, comme en les envoyant vers un wallet personnel, par exemple.

EOS dans la tourmente

Depuis un an, le nombre de développeurs sur EOS a baissé de 85% et les mises à jour du code de 94%.
L’activité sur les dapps est en baisse de 70%, et seules 9% des dapps en activité sur son EOS.
TRON connaît également une baisse de popularité, avec moins 50% »de développeurs et -96% de mises à jour du code.
En général, ces chiffres sont une bonne analyse de la santé technologique d’un projet.
A l’inverse, des projets comme Polkadot, Cosmos, Theta et Cardano voient leur activité augmenter fortement.

JP Morgan change d’avis sur le Bitcoin ?

La banque JP Morgan, dont le PDG a toujours été un vif critique de Bitcoin, revient en partie sur ses pas.
Selon une analyse publiée par ses services, la crise du coronavirus a prouvé la résilience du Bitcoin et affirmé son rôle comme un actif qui comptera dans l’avenir.
Malgré tout, l’étude souligne que c’est un actif qui reste corrélé aux marchés les plus spéculatifs.

Les institutions financières de plus en plus intéressées par les cryptomonnaies

Selon l’entreprise Fidelity, 45% des institutions financières en Europe et 27% au Etats Unis détiendraient des produits crypto ou des dérivés.
On parle ici de fonds de pension, de hedge funds et de family offices.
Ces données ont été calculées avant la crise du Covid19 et pourraient avoir augmenté depuis.

Quels revenus pour les mineurs Bitcoin post-halving ?

366.4 millions de dollars, c’est le revenu des mineurs Bitcoin en Mai, malgré le halving du 11 du mois.
Le halving a divisé leurs récompenses par deux, mais leur revenu n’a pas trop été affecté puisqu’il était de 412.5 millions en Avril.
L’une des explications se trouve au niveau des frais de transactions, qui comptaient pour 8.3% en mai comparées à 1.5% en Avril.

Une transaction qui pose question

Une transaction de 0.55 ETH (128$) a eu lieu cette semaine, avec une commission de 10688 ETH (2.6 millions de USD). On ignore si c’est une erreur de frappe.
Le mineur de la transaction, Sparkpool, explique avoir gelé les fonds en attendant de comprendre ce qu’il se passait.
Certains membre de la communauté pensent que la transaction est intentionnelle et que le mineur est impliqué.

Retournement de situation en Inde ?

L’Inde est bipolaire.
Après que la banque centrale ait autorisé les banques commerciales à fournir des services bancaires aux start-up cryptos il y a quelques semaines, le gouvernement indien compte planifier l’entrée en vigueur d’une loi ayant pour but l’interdiction des cryptomonnaies.
Rien n’est appliqué néanmoins, et le processus sera long si cela devait entrer en vigueur. Affaire à suivre.

Le New York Times intéressé par la blockchain

Le New York Times se met à la blockchain.
Il s’agit ici d’améliorer le système de distribution des photos sur les réseaux sociaux afin de permettre aux lecteurs de jauger la crédibilité des photos qui passent par leur fil d’actualité.

L’entreprise Unstoppable lance une plateforme de blogs

Après avoir lancé un système de gestions de domaine alternatif sur la blockchain, l’entreprise Unstoppable domains lance aujourd’hui une plateforme de blogs.
Les données seront intégralement stockées sur une blockchain et sur IPFS, un système de stockage décentralisé de plus en plus utilisé par les projects crypto.
De fait, la plateforme en question, dblogs, devrait être impossible à censurer.

Steve Forbes positif sur les cryptomonnaies

Steve Forbes pense que peu importe les obstacles que mettront en place les gouvernements, le Bitcoin et la blockchain seront, à terme, massivement adoptés.
Cependant, Steve Forbes ne manque pas de rappeler certaines caractéristiques qu’il considère comme des défauts, telles que :
– La grande volatilité des cryptomonnaies
– Il pense que Satoshi Nakamoto a fait une erreur en imposant la limite de 21 millions de Bitcoins
Vous pouvez retrouver son interview pour le Center for Natural and Artificial Intelligence disponible sur Youtube en cliquant ici.

Nexus Mutual, entreprise de smart contracts, suscite l’engouement

En trois mois, l’entreprise d’assurance de smart contracts Nexus Mutual a vu ses fonds de gestion du risque multipliés par deux jusqu’à 4 millions de dollars.
L’entreprise pense que cet engouement est dû à l’arrivée prochaine de Ethereum 2.0 et au besoin croissant des investisseurs de se prémunir des risques associés à des technologies naissantes.

Bitcoin évalué à 106.3 milliards de dollars, son record historique

La capitalisation de marché réalisée par Bitcoin atteint son plus haut historique.
Cette méthode d’analyse a été développée par les équipes de Coinmetrics.
Elle conçoit la capitalisation de Bitcoin en agrégeant le prix de chaque unité de Bitcoin à sa valorisation lors de son dernier mouvement.
Cela permet de tenir compte notamment des millions de bitcoins qui ont été perdus lors des premières années.
Selon cette métrique, Bitcoin vaut aujourd’hui 106.3 milliards de dollars, contre 84 milliards il y a un an.

Record du nombre de Bitcoins « inactifs », en attendant un nouvel élan haussier ?

Le nombre de bitcoins « inactifs » est également à son plus haut.
60.3% des bitcoins en circulation n’ont pas bougé depuis au moins 1 an.
Un signe positif qui montre que le marché est optimiste, en attendant un nouvel élan haussier.

Devenez un investisseur averti !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez un condensé de l’actualité décryptée par nos experts

Votre email est en sécurité, vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partages