This website is available in your language $languageName   English Close

Top 10 des cryptomonnaies pour 2020

Accueil » Coinhouse Académie » Altcoins » Top 10 des cryptomonnaies pour 2020

L’année 2019 s’est résumée en deux phases distinctes pour le marché des actifs numériques: un semestre de forte croissance, suivi par une baisse non moins brutale. Rien d’inhabituel pour cet écosystème. Malgré tout, les cours demeurent à des niveaux supérieurs à ceux du début de l’année. Pour Bitcoin, qui est l’actif primordial, on assiste tout de même à une croissance de 100% sur l’année, ce qui préserve son statut d’actif le plus intéressant, tous types de marchés confondus.

crypto-performances-2019

Pour l’année 2020, la communauté Bitcoin attend avec impatience le “halving”, date clé prévue par le protocole pour durcir ses règles d’émission monétaire.

Ethereum continue son développement rapide et prévoit la sortie de sa première phase de “ETH2”, une version mise à jour de son protocole permettant d’introduire une dose de preuve d’enjeu et une méthode pour générer un revenu passif en sécurisant le protocole pour les propriétaires d’ethers. 

Des protocoles relativement jeunes tels que Tezos ou Cosmos gagnent en traction tandis que des applications décentralisés basées sur Ethereum telles que Aave, Kleros ou Livepeer misent sur cette nouvelle année pour se développer et gagner en masse critique.

Enfin 2020 sera également le retour des Organisations décentralisés avec des initiatives comme Stake Capital ou DAO ventures qui proposent de nouveaux vecteurs d’investissement et de redistribution du revenu.

Les cryptomonnaies incontournables

Bitcoin [BTC]

“L’or numérique” a prouvé au fil des années sa capacité à résister à l’épreuve du temps et son statut de valeur d’investissement. En 2020, le halving réduira la création monétaire de moitié en passant de 12,5 à 6,25 BTC toutes les dix minutes. Les halvings ont lieu tous les quatre ans environ, et les précédents en 2012 et 2016 se sont traduits par une forte revalorisation de l’actif, causée mécaniquement par une offre réduite  sur le marché. La communauté semble parier sur le fait que l’histoire se répétera, mais personne ne sait quand ce mouvement potentiel se déclenchera.

Pour la première fois, l’inflation de la masse monétaire du Bitcoin passera sous la barre symbolique des 2% par an. Le modèle “réserve de valeur absolue” de l’actif Bitcoin qui a fonctionné au cours de ses 11 premières années d’existence continuera d’être testé.

Le Bitcoin reste donc un actif qui devrait être présent en quantité conséquente dans tout portefeuille d’actifs numériques.

Vous pouvez acheter et vendre du Bitcoin en ligne dès maintenant sur Coinhouse.

Ethereum [ETH]

Ethereum a connu une année 2019 mouvementée, entre retards de mises à jour techniques et innovations. L’année 2019 a connu l’émergence de la Finance Décentralisée (DeFi), dont la quasi-totalité des projets s’appuie sur la technologie Ethereum.

De nombreux services financiers proposant l’emprunt ou la mise à disposition d’actifs numériques tels que Compound.Finance ou MakerDAO ont contribué à la santé de l’écosystème DeFi qui représente désormais 650M$ et affiche une croissance insolente et constante à deux chiffres.

La communauté attend avec impatience les mises à jour ETH2 qui permettront à terme d’assurer au réseau les capacités nécessaires pour devenir la blockchain des produits financiers innovants de demain.

Malgré un cours actuellement en berne par rapport au Bitcoin, Ethereum est aujourd’hui un actif indispensable dans un panier de cryptomonnaies, en raison de la richesse de son écosystème.

Vous pouvez acheter et vendre de l’Ether en ligne dès maintenant sur Coinhouse.

Les cryptomonnaies à sérieusement envisager

Tezos [XTZ]

Tezos, projet porté en partie par des équipes françaises, commence à émerger comme un acteur qui compte dans l’écosystème crypto. Ce projet met en avant la rigueur et la sécurité de son mode de programmation ainsi qu’une méthode d’amélioration du protocole codée au sein même de celui-ci. Ce sont ainsi les détenteurs d’XTZ qui décident des améliorations à apporter au protocole.

La sécurisation du protocole est assurée par un système de preuve d’enjeu (Proof-of-Stake) qui permet aux investisseurs en XTZ de capter la création monétaire en quelques clics. Coinhouse vous permet de participer à ce système et de gagner une rémunératon de l’ordre de 6 à 7% annuels sur vos XTZ. Comment faire ? Consultez notre guide

best-baker-tezos-

L’actif XTZ a affiché une performance remarquable en 2019 et les jours où il était en baisse se comptent sur les doigts d’une seule main. La plateforme attire fortement les acteurs souhaitant développer l’infrastructure autour des levées de fonds et des distribution de titres financiers (STOs). 

Malgré tout, Tezos s’affiche en concurrent d’Ethereum, un actif qui bénéficie déjà d’un effet réseau important et qui sera difficile à détrôner. Ce projet semble prendre un envol durable et peut être envisagé dans un portefeuille de cryptomonnaie.

Vous pouvez acheter et vendre du Tezos chez Coinhouse si vous êtes membre Premium ou en venant au Coinhouse Store.

MakerDAO [MKR, DAI]

Bâti sur le réseau Ethereum, MakerDAO est le leader des systèmes de gestion de stablecoins décentralisés.  Via un système de crédit décentralisé qui émet le token DAI, dont la valeur est adossée au dollar, les détenteurs du token MKR perçoivent une rémunération sur les intérêts des crédits contractés et peuvent participer aux évolutions du protocole.

Le DAI fête ses deux ans d’existence et a toujours rempli son objectif de stabilité même dans les périodes les plus volatiles d’un marché connu pour ses fluctuations de cours importantes. Ce stablecoin s’impose progressivement comme la monnaie d’échange principale de l’écosystème Etherreum et est désormais intégré dans la majeure partie des applications décentralisées du réseau. 

L’année 2020 sera l’année de création de nouveaux actifs numériques pour le protocole MakerDAO, plus d’actifs en collateralisation, de nouvelles variantes du DAI représentant d’autres monnaies fiduciaires dont le très attendu DAI-EUR, voire des actifs de la finance traditionnelle. Le protocole MKR représente actuellement 320M$ d’actifs en séquestre. Il reste une valeur à envisager sérieusement dans la constitution d’un portefeuille de cryptomonnaie.

Cosmos [ATOM]

Cosmos se présente comme “l’internet des blockchains”. Le projet vise entre autres à résoudre une problématique fréquente de l’univers des actifs numériques, c’est-à-dire la difficulté à échanger simplement et de façon sécurisée des jetons de blockchains différentes. On parle donc d’un réseau de blockchains. Dans Cosmos, les différentes blockchains sont appelées “zones”.

L’interopérabilité des blockchains est l’un des sujets important de la sphère crypto. La possibilité d’agir en tant qu’extension de réseaux blockchain existants est une fonctionnalité essentielle. Toutefois, Cosmos est un projet jeune et encore à un stade très expérimental. D’un point de vue technique, Cosmos est un projet très ambitieux et très complexe. S’il réussit à s’imposer, il est probable que l’actif verra sa valeur augmenter confortablement.


Les cryptomonnaies à surveiller de près

Polkadot [DOT]

Polkadot, au même titre que Cosmos, cherche à régler les problèmes bien connus de scalabilité et d’interopérabilité.  Le projet se présente comme une technologie complémentaire et non compétitive à des réseaux comme Bitcoin ou Ethereum. Polkadot cherche à mettre en oeuvre un Internet où des blockchains indépendantes peuvent échanger des informations et des transactions via la “relay chain” , avec des principes de scalabilité, de gouvernance et d’interopérabilité.

Les parachains qui composent le réseau peuvent être privées, de consortium, ou publiques.  Polkadot utilise une implémentation du Proof-of-Stake pour inciter économiquement à la sécurisation du système.  Attention, le token DOT n’est pas encore disponible sur le marché. Seules des représentations de l’actif le sont sous la forme de promesses de futurs tokens existent sur certaines places de marché. Tant que l’actif n’est pas listé il est difficile de se projeter sur la valorisation future de celui-ci.

Synthetix Exchange [SNX]

Synthetix et son actif SNX divise la communauté entre fans inconditionnels et appels à la prudence. Si MakerDAO peut se définir comme une protocole prudent et mettant en avant la sécurité avant la croissance, Synthetix est son parfait opposé.  Synthetix propose la génération d’actifs numériques adossés à son actif natif le SNX. En théorie, il est possible de créer n’importe quel actif synthétique: du dollar, de l’euro, de l’or, du Bitcoin, ou une action Tesla. Il suffit pour cela qu’il existe un oracle donnant le cours de l’actif en question sur son marché natif.

Synthetix devra donc s’assurer que son système d’oracles est résilient à toute attaque. Synthetix n’utilise pas les prudents mécanismes de liquidation de MakerDAO, et multiplie la distribution de récompenses pour la création d’actifs en redistribuant les profits de sa plateforme de marché et en générant des tokens SNX attribués aux participants du système.

Ces mécanismes de fonctionnement risqués sont mitigés par le fait qu’une collatéralisation de 750% est nécessaire pour générer des tokens synthétiques. La formule a fonctionné en 2019, la plateforme passant d’un profil confidentiel à un protocole représentant 169M$ d’actifs en séquestre, et affiche l’une des meilleures performances du secteur avec 3400% de gains.

Si cet actif nous apparaît comme risqué, un investisseur prêt à prendre des risques peut envisager de surveiller de près ce projet et éventuellement intégrer une dose homéopathique de cette valeur dans son portefeuille.


Les cryptomonnaies au fort potentiel en 2020

Aave [LEND]

ETHLend a réalisé une levée de fonds via ICO de 18M$ en 2017 pour créer un système de prêt en pair à pair décentralisé. Bien qu’ayant remporté un succès d’estime, le projet manqua de traction, étant arrivé trop tôt sur le marché. Suivant l’émergence de la DEFI en 2018 et son succès en 2019, l’équipe de Ethlend travaille désormais sur un service de finance décentralisé apportant des fonctionnalités nouvelles dans l’écosystème telles que des emprunts à taux stables ou des prêt conçus pour les traders.

Une grande partie des revenus de ce protocole sera redistribuée aux porteurs de tokens LEND. Ces développements semblent s’attirer les faveurs du marché et l’actif LEND a doublé sa valorisation au cours du dernier trimestre 2019 à la veille du déploiement de cette nouvelle plateforme.

Un actif au ratio “risque/rendement” intéressant à conserver dans le radar d’investisseurs ouverts à de nouvelles opportunités.

Kleros [PNK]

Kleros est un projet innovant, un tribunal arbitral décentralisé dont le token PNK permet à ses porteurs de devenir “juré” dans des disputes et de collecter les frais payés par les parties en conflit.  Le projet  a continué de se développer en 2019 résolvant plus de 140 disputes pour des montants cumulés de près d’un demi-million d’USD.

Il mise pour l’année 2020 sur de nouvelles intégrations dans des applications. Plateformes de freelancing,  médias sociaux pour la modération de contenu, la coopérative Kleros multiplie les initiatives qui devraient aboutir dans l’année qui vient.

Les gestionnaires du projet s’apprêtent à effectuer une seconde levée de fonds le 11 janvier après avoir rempli leurs engagements pour les années 2018 et 2019.Actuellement modestement valorisé à 1.6M$, le projet nous semble un candidat à des performances potentiellement intéressantes en 2020. Il reste un actif à surveiller et éventuellement à intégrer dans un portefeuille pour en accroître son risque/rendement.

Stake Capital DAO [SCT]

Stake Capital est l’un des acteurs majeurs du marché du staking. L’entreprise propose de faire fructifier les actifs d’investisseurs sur la majeure partie des protocols actuellement disponibles. 

Elle lancera en 2020 une DAO (Decentralized Autonomous Organization) qui collectera l’ensemble des revenus perçus par Stake Capital et les redistribuera sous la forme de tokens SCT qui pourront être utilisés pour collecter un revenu complémentaire et avoir un impact sur la gouvernance du projet.

Les investisseurs souhaitant s’exposer au marché du staking mais sans nécessairement miser sur un actif en particulier, pourront par le biais du SCT token investir sur un panier de revenus de staking. 

Ils pourront également obtenir un dérivé de leurs avoirs conservés en séquestre qu’ils pourront utiliser pour leurs investissements. Nous pensons que ce projet présente un potentiel intéressant, notamment avec l’émergence croissante de protocoles intégrant une forme de staking tels que Ethereum, Tezos, Livepeer ou Cosmos. Cet actif étant encore à l’état de projet, il n’est pas encore possible de se le procurer, mais il s’agit d’un projet à suivre.

Vous l’aurez donc compris, investir dans les cryptomonnaies sans faire de recherches au préalable n’est pas recommandé. Il faut être en mesure d’évaluer et comprendre ce que l’on achète. C’est un processus passionnant dans un environnement dynamique et innovant de la crypto-économie, mais cela demande beaucoup de temps.

Coinhouse facilite votre entrée dans l’achat et la vente des cryptomonnaies, avec une offre de conseil en cryptomonnaie. Si vous êtes à Paris, retrouvez-nous dans notre store parisien au 4 bis rue Saint-Sauveur, ouvert de 12h à 19h en semaine.

Acheter Bitcoin et autres cryptomonnaies

Avertissement réglementaire

Dans ce document promotionnel, toute information et donnée relative aux cryptomonnaies est fournie à titre indicatif, même si elle a été établie à partir de sources sérieuses et réputées fiables. Elle ne saurait constituer
de la part de Coinhouse ni une offre d’achat, de vente d’actifs numériques ni une offre de services sur actifs numériques et ne peut être assimilée à un conseil, une incitation ou une recommandation à opérer sur les actifs numériques visés. Coinhouse décline toute responsabilité dans l’utilisation qui pourrait être faite de ces informations et des conséquences qui pourraient en découler et notamment de toute décision prise sur la base des informations contenues dans ce document. Les termes utilisés dans ce document ne font en aucun cas référence à des termes financiers au sens du Règlement Général de l’AMF, ni du Code Monétaire et Financier. Les actifs numériques ne sont pas des titres financiers au sens du Code Monétaire et Financier. Avant tout investissement, vous devez vous assurer que vous avez une bonne compréhension du produit, des risques de l’investissement, que votre décision est prise de manière indépendante et qu’elle est approprié par rapport à votre situation en considération de vos objectifs, vos connaissances sur les blockchains, vos ressources opérationnelles et financières et toutes autres circonstances pertinentes. Nous vous informons que si vous choisissez d’investir dans les cryptoactifs, vous devez connaître et accepter les différents risques listés et définis dans les conditions générales de Coinhouse disponibles sur le lien suivant: Conditions Générales de Vente.