This website is available in your language $languageName   English Close

Solidarité Ukraine, nous accompagnons vos dons.  En savoir plus

Retrouvez toute l'actualité Crypto. > Revue de presse du 17/02/2022 : le Salvador prévoit d’émettre la première obligation en Bitcoin le mois prochain

Revue de presse du 17/02/2022 : le Salvador prévoit d’émettre la première obligation en Bitcoin le mois prochain

17 février 2022

temps de lecture 3 minutes

avatar-auteur Elodie Messeant

Banques et Institutions

Le Salvador prévoit d’émettre la première obligation en Bitcoin le mois prochain

Le gouvernement prévoit que l’obligation soit “totalement prête” à être émise entre le 15 et le 20 mars. Zelaya a confirmé que le gouvernement prévoit d’émettre 1 milliard de dollars pour la première obligation. Toutefois, M. Zelaya a déclaré qu’il s’attendait à ce que l’obligation soit souscrite à minimum 500 millions de dollars. Par ailleurs, Fitch abaisse la note du Salvador en raison de l’adoption du bitcoin : la note de défaut émetteur à long terme du Salvador a été abaissée de B- à CCC, mentionnant “l’imprévisibilité des politiques” et “l’adoption du bitcoin comme monnaie légale”.

Les utilisateurs étrangers utilisent des portefeuilles hardware e-CNY aux Jeux olympiques

Les participants, les visiteurs et les organisateurs des Jeux olympiques d’hiver de 2022 pourraient dépenser chaque jour plus de 300 000 dollars en yuan numérique chinois. Les utilisateurs étrangers ont tendance à utiliser davantage les portefeuilles matériels, qui ressemblent à des cartes de crédit sans la puce et la bande magnétique normales, tandis que les portefeuilles logiciels sont principalement utilisés par les utilisateurs nationaux. La Banque de Chine, contrôlée par l’État, a installé un certain nombre de distributeurs automatiques de billets spéciaux sur certains sites centraux des Jeux, permettant aux visiteurs étrangers de convertir leurs billets de banque étrangers en e-CNY.

Une “vague de litiges” va frapper l’espace NFT

Les marques et les entreprises ont commencé à sévir contre les projets NFT qui violent les droits d’auteur, la propriété intellectuelle et les marques. Le 4 février, Nike a intenté une action en justice contre StockX pour violation de la propriété intellectuelle des baskets Nike. Hermes a récemment eu un affrontement juridique avec Mason Rothschild, créateur des NFT MetaBirkins inspirés des sacs Hermes Birkin. Des dizaines d’artistes préparent également des actions en justice contre OpenSea pour avoir vendu des NFT contrefaits.

 

Écosystème

Blockfi accepte de payer 100 millions de dollars sur les produits de prêt en cryptomonnaies

BlockFi paiera 100 millions de dollars pour régler les enquêtes sur ses produits de prêt en crypto. Considérés par les législateurs américains comme des valeurs mobilières, ils ont attiré l’attention publique des régulateurs des valeurs mobilières au niveau de différents États. 50 millions de dollars seront versés à la SEC et 50 millions de dollars supplémentaires aux régulateurs étatiques. Ces mesures s’inscrivent dans le cadre d’une enquête plus large menée aux États-Unis sur les sociétés de prêt en cryptomonnaies.

JPMorgan devient la première grande banque dans le métavers

JPMorgan a ouvert un salon virtuel sur le jeu blockchain Decentraland afin de tirer parti d’un marché d’un milliard de dollars. Les visiteurs de ce salon sont accueillis par un portrait numérique de Jamie Dimon, PDG de JPMorgan. Selon la banque, “le métavers infiltrera probablement chaque secteur d’une manière ou d’une autre dans les années à venir, l’opportunité de marché étant estimée à plus de 1 000 milliards de dollars de revenus annuels.”

Un groupe d’entreprises américaines a mis en place une plateforme de conformité aux exigences du GAFI

Une coalition d’entreprises de cryptomonnaie américaines a créé une solution centralisée pour répondre aux exigences de partage d’informations. Le groupe prévoit d’étendre cette solution au niveau mondial. “TRUST” permet aux sociétés crypto de collecter et de transmettre en toute sécurité les données de leurs clients, conformément à la travel rule. La solution permet de transmettre directement les informations entre les membres de la plateforme par des canaux cryptés de bout en bout.

Le nouveau SUV d’Alfa Romeo utilise le NFT et la blockchain pour suivre les dossiers des voitures

Le NFT d’Alfa Romeo certifie une voiture à l’achat, puis enregistre et conserve les données pendant la durée de vie du véhicule. Le NFT est un certificat qui peut être utilisé comme une garantie de l’état général de la voiture, avec un impact positif sur sa valeur résiduelle.

Comprendre le piratage des milliards de bitcoins de Bitfinex

La bourse de cryptomonnaies Bitfinex, basée à Hong Kong, a été piratée il y a six ans pour un montant de 70 millions de dollars. Les portefeuilles Bitfinex sous la garde de Bitgo ont été vidés de 120 000 bitcoins, qui valent aujourd’hui plus de 4 milliards de dollars. Les pièces piratées ont été mises sur liste noire des échanges de cryptomonnaie, ce qui signifie que le blanchiment de l’argent s’avérerait difficile.
Heather Morgan et son mari Ilya Lichtenstein, spécialiste en cybersécurité, ont été surpris en train de tenter de blanchir ces fonds via l’achat de consoles de jeux, de courses Uber et d’autres chèques-cadeaux. Les forces de l’ordre ont eu accès aux clés privées du couple via un compte de stockage en nuage.
Un montant égal à au moins 80 % des fonds nets récupérés du piratage de BitFinex sera utilisé pour racheter et brûler les jetons LEO en circulation dans les 18 mois suivant la date de récupération, ce qui pourrait entraîner une augmentation à long terme de la valeur de LEO.

 

Chiffres

Vous aimerez aussi.

Devenez un investisseur averti !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.