This website is available in your language $languageName   English Close

Solidarité Ukraine, nous accompagnons vos dons.  En savoir plus

Retrouvez toute l'actualité Crypto. > Revue de presse du 23/06/2022

Revue de presse du 23/06/2022

23 juin 2022

temps de lecture 3 minutes

avatar-auteur Fatma Mankai

Banques and institutions

Le Kazakhstan autorise les plateformes d’échange de crypto-actifs à ouvrir des comptes bancaires

En plus de ses progrès rapides vers la réglementation du minage de crypto-actifs, le Kazakhstan va lancer un projet pilote de coopération entre des banques et des plateformes d’échange de crypto-actifs dans la zone économique spéciale du Centre Financier International d’Astana (AIFC) jusqu’à fin 2022. Ce projet servira à avancer vers la construction d’un hub crypto régional et les lignes directrices devraient être publiées très prochainement par l’AIFC.

L’Ukraine rejoint le Partenariat Européen sur la chaîne de Blocs (PEB)

Après la Norvège et le Liechtenstein, l’Ukraine est devenue le troisième pays en dehors de l’Union Européenne à rejoindre le PEB, une initiative lancée par 27 États membres pour fournir des services publics transfrontaliers. Ce partenariat a pour fonction d’être à la fois un bac à sable technologique et réglementaire pour l’UE. Dans le but ultime d’intégrer son espace économique numérique à l’UE, l’Ukraine prévoit d’étendre son partenariat de réseau de blockchain interétatique avec d’autres pays également.

 

Ecosystème 

La plateforme de lending de crypto Babel Finance interrompt les retraits en raison de “pressions sur les liquidités”

La plateforme de lending Babel Finance interrompt les retraits en raison de pressions sur les liquidités. Le gestionnaire d’actifs basé à Hong Kong qui génère 8 milliards de dollars de volume de transactions mensuels est la dernière société de lending de crypto-actifs à connaître de graves problèmes dans le contexte du ralentissement actuel du marché. La société a déclaré être en communication étroite avec “toutes les parties liées” à ce sujet et faisait de son mieux pour protéger au maximum ses clients.

FTX, au secours des acteurs crypto

FTX a accordé à BlockFi un crédit revolving de $250 millions pour solidifier ses finances dans un contexte de marché difficile. Ce montant va notamment permettre à BlockFi de ne pas s’inquiéter de devoir mettre en pause les retraits de sa plateforme comme ont pu le faire d’autres acteurs comme Celsius par exemple. Dans la même dynamique, Voyager Digital, un courtier sur crypto-actifs s’est vu octroyer un prêt de 200 millions d’USDC et un crédit revolving de 15 000 bitcoins (BTC) par Alameda Research, le fonds créé par le CEO de FTX.

eBay acquiert la marketplace NFT KnownOrigin

Face à un intérêt grandissant à l’égard des Tokens Non Fongibles (NFT), le géant du e-commerce souhaite s’imposer comme une entreprise leader axée sur la technologie. Ce partenariat devrait, d’après le co-fondateur de KnownOrigin, aider à attirer une nouvelle vague de créateurs et de collectionneurs de NFT. La plateforme eBay a déjà commencé depuis un an à permettre l’achat et la vente de NFT et a laissé entendre qu’elle avait d’autres projets en cours d’élaboration dans le secteur des crypto-actifs.

Circle lance son stablecoin adossé à l’euro (EUROC)

Face à une demande croissante de stablecoins de la part d’entreprises notamment, Circle Internet Financial, l’émetteur de l’USD Coin (USDC), lance son stablecoin euro (EUROC). Ce dernier sera entièrement garanti par des réserves en Euro sur le même modèle de fonctionnement que l’USDC. Il sera disponible dès le 30 juin sur la blockchain Ethereum et le dépositaire initial des réserves sera Silvergate Bank, une institution financière ouvertement “crypto-friendly”.

Tether lance son GBPT, un stablecoin adossé à la livre sterling

Un mois après l’annonce de la sortie du MXNT, un stablecoin adossé au peso mexicain, Tether déploie le GBPT, adossé à la livre sterling. Ce lancement fait suite à la prise de position récente du Trésor britannique qui a annoncé vouloir faire du Royaume-Uni un véritable hub pour les crypto-actifs notamment en reconnaissant les stablecoins comme des moyens de paiement valides.

 

Technologie

Solend, le protocole de finance décentralisée qui a failli perdre de vue la décentralisation

Sur Solend, un protocole de lending sur la blockchain Solana, un utilisateur a emprunté 100 millions d’USDC en collatéralisant 5 millions de SOL. Ces montants représentaient 88% des USDC empruntés et 95% des SOL déposés sur le protocole. Sa position aurait pu être liquidée si le SOL passait sous la barre des 22,10$. La liquidation automatique d’une telle position serait terrible pour le protocole qui subirait un slippage très important. Ce dernier a donc décidé de publier une proposition visant notamment à permettre à Solend Labs de prendre le contrôle de fonds des gros utilisateurs pour exécuter la liquidation de gré à gré. Cette proposition a vivement été contestée par la communauté qui conteste la possibilité pour le protocole de prendre le contrôle des fonds d’un utilisateur. Une nouvelle version a été proposée et adoptée qui diminue notamment la pénalité de liquidation, la limite d’emprunt.

Actuellement l’utilisateur a déplacé 25 millions d’USDC de dette vers Mango Markets, un autre protocole et a remboursé 11,5 millions sur Solend.

 

Chiffres

  • Les mineurs de Bitcoin ont vendu toute leur récolte de mai
  • 71% des individus fortunés ont investi dans les crypto-actifs
  • L’offre totale de stablecoins a enregistré une baisse de $10 milliards pour la première fois au Q2
  • La mise à jour Vasil de Cardano est retardée d’un mois

 

Vous aimerez aussi.

Revue de presse du 21.07.22

Revue de presse du 21.07.22

Écosystème Three Arrows Capital (3AC) aurait 3,5 milliards de dollars de dettes à ses créanciers dont 2,6 milliards à Genesis Ce lundi a été divulgué un document confidentiel de plus de 1000 pages relatif au dossier déposé auprès de la Haute Cour de Singapour. Ce...

Devenez un investisseur averti !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.