This website is available in your language EN   EN Close

Retrouvez toute l'actualité Crypto. > Dossiers > Une fin d’année sous le signe de la consolidation

Une fin d’année sous le signe de la consolidation

3 janvier 2023

temps de lecture 5 minutes

avatar-auteurCanelle de Balasy

Partagez cet article

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share on Facebook
Share on Instagram
Share on Whatsapp

La fin d’année a été très calme au niveau des statistiques et des annonces des banques centrales. Elle a permis au marché d’évoluer de manière “naturelle” sans grande interaction. A noter que cette période est caractérisée par de faibles volumes et qu’il ne faut pas trop surinterpréter les mouvements observés. L’année va démarrer avec son lot de nouvelles statistiques qui permettront de voir si on continue sur le rythme de la fin d’année ou bien si un point d’inflexion est atteint. Pour le moment, on reste avec un environnement inflationniste marqué même si en très légère baisse, un niveau de chômage historiquement bas et un niveau de croissance positif même si pas très vigoureux. Les risques géopolitiques n’ont pas vraiment évolué avec principalement la guerre en Ukraine et la gestion du Covid par les autorités chinoises. 2023 verra-t-elle un changement d’approche sur Taiwan de la part de la Chine ? Rien n’est moins sur. 

De manière plus détaillée, le taux 10 ans américain s’est stabilisé au niveau des 3,75%, en restant très en dessous de ses points hauts (4,30%) atteints fin octobre 2022. Le discours des banques centrales s’est surtout traduit dans la tension des taux 2 ans US qui restent très résilients aux alentours des 4,35%. Il est intéressant de noter qu’à chaque fois que les marchés ont voulu anticiper la fin du cycle de resserrement monétaire, les banques centrales ont pris les devant et ont douché les espoirs des opérateurs. Cela ne devrait pas surprendre dans un contexte où l’inflation est très au-dessus des objectifs, le chômage proche de ses plus bas historiques et la croissance toujours présente. 

Sur le marché des changes le dollar reprend des couleurs ce matin revenant sur ses niveaux de mi décembre. Il ne semble pas y avoir de catalyseur particulier à ce stade si ce n’est le début d’année qui pourrait être propice à de nouvelles prises de positions. En effet, du fait du différentiel de taux entre les US et le reste du monde, les opérateurs sont rémunérés pour prendre des positions longues dollars vs les autres devises. Un schéma classique de “carry trade” peut alors se mettre en place.

L’indice S&P 500 a fortement consolidé suite au verdict des banques centrales. Ces dernières sont clairement attentives à ne pas redémarrer une dynamique haussière sur les actifs risqués afin de ne prendre aucun risque sur d’éventuelles conséquences indirectes au niveau de l’inflation. La hausse du VIX que nous avions remarquée à l’approche du verdict des banques centrales a laissé place à un regain de volatilité sur les marchés. Les opérateurs ont donc eu raison de se protéger contre ce scénario défavorable. Depuis le VIX se maintient sur ces niveaux là.

Le marché des crypto-actifs continue d’évoluer dans un range très étroit depuis la consolidation post meeting des banques centrales de mi décembre. C’est relativement inhabituel d’évoluer dans un couloir aussi étroit et janvier devrait voir une augmentation de la volatilité. Il est difficile d’anticiper une sortie vers le haut ou vers le bas à ce stade. Aucun newsflow particulier n’est présent qui pourrait faire pencher la balance dans un sens ou dans un autre. Peut être que le début d’année, qui habituellement est propice à la prise de risque, permettra d’y voir plus clair.

Selon CoinMarketCap, la capitalisation du marché est de 808 milliards de dollars stable par rapport à la semaine dernière (810 milliards de dollars) :

  • La dominance de Bitcoin est stable à 39,9% .
  • La meilleure performance des crypto-actifs les plus capitalisés (top 100) est à attribuer à BitDAO (BIT) avec +35% sur une semaine.

En résumé : La volatilité reste faible au niveau des cryptos, surtout lorsqu’on la compare à celle sur le marché actions. On reste dans une tendance négative sur les actions et plutôt neutre sur les cryptos. Tant que l’inflation restera à ces niveaux là, que les taux de chômage resteront aussi bas et que la croissance restera positive ou mollement négative, il semble illusoire d’obtenir le moindre soutien du côté de la politique monétaire. La thématique du flight to quality qu’on a pu observer pourrait perdurer encore quelques temps même si un petit rebond de début d’année n’est pas à exclure.

 

Bitcoin (BTC) :

bit

L’avis Coinhouse :

Le Bitcoin reste dans un canal de tendance à plat très étroit. Cela est plutôt inhabituel d’observer une si faible volatilité sur une période aussi longue. Il n’y a pas de catalyseur ni dans un sens ni dans un autre pour faire pencher la balance. On est en train de créer un pic de volume sur les cours actuels à 16 500 $. Au-dessus, les 18 000 $ agiront comme une assez forte résistance. Le point de contrôle de volume reste pour le moment au-dessus de 20 000 $. La zone de support intermédiaire s’est formée à 15 500 $. Elle pourrait venir être testée en cas d’accès de faiblesse. Le risque en cas de rupture de 15 500 $ serait d’initier une nouvelle séquence de baisse avec pour objectif 13 800 $ puis 10 000 $.  

 

Ethereum (ETH) :

 

L’avis Coinhouse :

L’Ethereum est également dans une phase de consolidation à plat. Il évolue autour des 1200 $ ayant échoué sous le point de contrôle à 1310 $ mi décembre. La zone actuelle constitue également une zone de volume importante. Comme pour le bitcoin, il y a un risque non négligeable de rupture des cours actuels pour revenir sur la zone des 1000 $ puis des 880 $. Espérons que le début d’année nous donne un peu plus d’indications sur l’évolution lors des semaines à venir. 

 

SPX :

 

L’avis Coinhouse :

L’indice S&P 500 évolue sous une droite de tendance baissière qui a été testé 5 fois. Cela fait de cette droite une très forte résistance qu’il sera difficile de franchir dans les semaines à venir. Son dépassement donnerait un fort signal d’achat avec pour premier objectif la zone des 4300 points précédemment atteinte à la mi-août. Par contre le risque de voir une poursuite de la baisse entamée depuis le début d’année 2022 nous semble plus élevé et un retour sur les 3500-3600 ne serait pas très étonnant à court terme. Les débuts d’année sont généralement positifs sur les marchés actions. Il sera donc intéressant d’observer le comportement de ce dernier dans les premiers jours de l’année. 

 

Conclusion :

Le S&P500 évolue dans une tendance négative sous une droite de résistance descendante.  La probabilité de voir un accès de faiblesse dans les semaines à venir est importante même si on a du mal à voir un catalyseur à court terme. On a plutôt l’impression qu’en cas de bonne dynamique des actifs risqués, les banques centrales feraient un rappel à l’ordre comme lors des dernières annonces de décembre. Cela donne une impression d’un upside très limité avec par contre le risque d’un accident qui entraînerait le marché plus bas. 

Tops & flops de la semaine (top 50 marketcap)

Tops

1- BitDAO (BIT) : +35%

2- OKB (OKB) : +29%

3- LidoDAO (LDO) : +15%

 

Flops

1- Terra Classic (LUNC) : -12%

2- Hedera (HBAR) : -11%

3- Xrp (XRP) : -6%

Vous aimerez aussi.

Devenez un investisseur averti !