This website is available in your language $languageName   EN Close

Solidarité Ukraine, nous accompagnons vos dons.  En savoir plus

Retrouvez toute l'actualité Crypto. > Dossiers > Lightning Network a franchi les 5000 bitcoins en circulation sur son réseau

Lightning Network a franchi les 5000 bitcoins en circulation sur son réseau

24 novembre 2022

temps de lecture 2 minutes

avatar-auteurCanelle de Balasy

Partagez cette article

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share on Facebook
Share on Instagram
Share on Whatsapp

C’est en février 2015 que deux développeurs américains, Joseph Poon et Thaddeus Dryja, publient le livre blanc de Lightning Network : un réseau décentralisé en surcouche de Bitcoin qui permet d’effectuer des transactions rapides, instantanées et peu coûteuses. En évolution constante, Lightning Network a dépassé la capacité symbolique de 5 000 bitcoins en circulation. 

 

C’est quoi, Lightning Network ? 

 

Petit rappel, si vous ne connaissez pas cette surcouche (layer 2) du réseau Bitcoin. En décembre 2017, alors que le bitcoin atteint les 20 000 dollars de valorisation, les transactions effectuées sur le réseau deviennent de plus en plus lentes, mais aussi coûteuses. Les frais atteignent alors un record de 55 dollars par transaction – autant dire qu’on évite d’utiliser le crypto-actif pour de menus achats. 

 

C’est alors que Joseph Poon et Thaddeus Dryja lancent Lightning Network, trois ans après avoir publié son livre blanc. Ce réseau décentralisé est bâti en surcouche de Bitcoin : il repose sur la blockchain mère, bénéficie de la sécurité de son réseau mais permet de décharger la blockchain mère de certaines transactions pour augmenter sa scalabilité, c’est-à-dire sa capacité à s’adapter à l’évolution des usages et la multiplication des utilisateurs. 

 

Ainsi, la blockchain mère de Bitcoin (layer 1) contient toute l’infrastructure permettant au réseau de fonctionner (mineurs, noeuds, blocs, méthodes de consensus, etc). Tandis que Lightning Network (layer 2) se concentre sur la scalabilité de Bitcoin. Elle est basée sur des “canaux” qui permettent d’effectuer des transactions en-dehors de la blockchain mère pour la désengorger, fluidifier le traitement des transactions et rendre possible les microtransactions à moindre coût. 

 

©Bitpay

 

Une utilisation qui ne cesse de grandir 

 

Depuis son lancement, le succès de cette seconde couche de Bitcoin ne se dément pas : en octobre 2021, celle-ci atteignait une capacité de 3 000 bitcoins environ, avant de dépasser les 4 000 bitcoins en juin dernier. Il vient finalement d’atteindre les 5 000 bitcoins de capacité. Cette capacité représente le paiement maximal que l’on puisse effectuer en Bitcoin via cette surcouche. 

 

Et c’est une très bonne nouvelle, car plus cette capacité du réseau augmente, plus la vitesse des paiements et le volume de transactions potentielles augmentent sur Lightning Network. Le réseau est en effet nécessaire à de nombreux usages : paiement en ligne ou dans le monde réel en bitcoins ou satoshis – les “centimes” de bitcoins -, rémunération dans les jeux vidéo play-to-earn ou pourboires en ligne en BTC. 

 

Le réseau Lightning Network et son bon développement sont aussi nécessaires pour les pays qui ont massivement adopté le Bitcoin comme monnaie d’usage et où les citoyens l’utilisent quotidiennement pour de petites transactions, comme l’achat de produits alimentaires. C’est par exemple le cas du Salvador, qui a fait de Bitcoin une de ses monnaie légales avec le dollar, ou du Sénégal où la communauté d’utilisateurs grandit

Distributeur bitcoin au Salvador © Creative Commons

Vous aimerez aussi.

Devenez un investisseur averti !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.