This website is available in your language EN   EN Close

Retrouvez toute l'actualité Crypto. > Dossiers > Le marché continue sur sa lancée mais risque la surchauffe à court terme

Le marché continue sur sa lancée mais risque la surchauffe à court terme

24 janvier 2023

temps de lecture 7 minutes

avatar-auteurChloe Bellanca

Partagez cet article

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share on Facebook
Share on Instagram
Share on Whatsapp

Aucun événement majeur n’a été enregistré cette semaine côté indicateurs macro-économiques. Cette semaine nous attendons les chiffres de la croissance avec la publication du PIB ce jeudi aux US. On est également à une semaine des résultats de la réunion du FOMC. Il est anticipé que la Fed augmentera ses taux de seulement 25 bps, après 50 bps de hausse en décembre. Cela pourrait marquer la dernière hausse de cette série commencée en 2022. Il faudra surtout être attentif au discours accompagnant ce geste car la dernière fois, la Fed est intervenue verbalement pour calmer les ardeurs des spéculateurs. Pour rappel, le niveau d’inflation élevé est préoccupant car il est très difficile de contrôler les prix une fois qu’ils se mettent à dériver. Or, une hausse des actifs risqués pourrait avoir pour conséquence une reprise de la croissance alors qu’elle a à peine ralenti. Avec un niveau de chômage très bas, et des prix de l’énergie qui ont fortement ralenti depuis plusieurs mois, le risque de revoir partir les prix serait très élevé. C’est déjà ce qu’on a connu en 2022.

De manière plus détaillée, le taux 10 ans américain est en légère baisse à 3,50% sur la semaine. Les opérateurs semblent parier sur un ralentissement à venir qui pourrait entraîner une stabilisation voire des baisses de taux de la part de la Fed. Avec la statistique sur le chômage sortie début janvier, cela semble un pari un peu prématuré. De ce côté de l’Atlantique, les taux 10 ans européens restent stables à 2,19%.

Sur le marché des changes, le dollar perd très légèrement du terrain sur la semaine, dans la continuité de la fin d’année 2022. Le dollar a été pénalisé par la statistique sur l’inflation qui fait craindre une moindre volonté de la part de la Fed de relever ses taux. Il s’échange à 1,0870 contre l’EUR.

L’indice S&P 500 se stabilise sur la semaine et évolue juste au dessus des 4000 points, seuil technique très important. C’est la 6ème fois que l’indice vient toucher une droite de tendance baissière. Une cassure ouvrirait de nouveaux horizons pour les semaines à venir. Le marché va focaliser son attention sur la réunion du FOMC à venir avec très certainement en mémoire ce qui s’est passé en décembre dernier.

Le marché des crypto-actifs poursuit sur son rythme élevé et a franchi de nouveaux seuils techniques à la hausse. Les cours ont confirmé leur cassure du week end précédent sur la semaine, confirmant ainsi cette embellie de début d’année. Genesis, qui a été pris dans la tourmente de la faillite de FTX s’est placé sous la protecton du chapter 11, esperant pouvoir négocier une sortie par le haut dans ses négociations avec ses créanciers. Pour le moment, DCG, sa maison mère et la maison mère de Grayscale qui opére le GBTC semble ne pas devoir déclarer faillite à ce stade. Le GBTC détient plus de 600,000 BTC et sa liquidation pourrait se faire sentir si elle devait un jour avoir lieu. De plus, il semblerait que les liquidateurs de FTX aient pu retrouver plus d’actifs que ce qui était anticipé. Ils auraient mis la main sur plus de 5 milliards d’USD à ce jour. Avec la reprise des cours, ce montant pourrait monter à nouveau. 

Selon CoinMarketCap, la capitalisation du marché est de 1,058 milliards de dollars en forte hausse par rapport à la semaine dernière (989 milliards de dollars) et repassant ainsi le seuil symbolique de 1,000 milliards de capitalisation:

  • La dominance de Bitcoin remonte encore à 42%, confirmant ainsi son rôle de locomotive dans ce rebond de début d’année.
  • La meilleure performance des crypto-actifs les plus capitalisés (top 100) est à attribuer à Aptos (APT) avec +59% sur une semaine.

En résumé : Ce début d’année est à placer sous le signe du retour de l’appétit pour le risque de la part des investisseurs dans l’espoir que l’inflation soit sur la voie de la normalisation. Les investisseurs espèrent que les banques centrales vont très vite arrêter le resserrement monétaire et entamer une certaine détente dans les mois à venir. C’est un pari très risqué quand on regarde ce qui s’est passé en 2022. Néanmoins, il faut prendre en compte ces cassures techniques importantes et revenir à un positionnement plus neutre.

Bitcoin (BTC) 

L’AVIS COINHOUSE

Encore beaucoup d’activités autour de Bitcoin ces derniers jours, l’actif a connu une fin de semaine très volatile et s’inscrit toujours dans sa tendance haussière amorcé depuis début 2023. C’est de nouveau la macroéconomie qui s’est invitée dans le bal avec la DOJ. En effet, la DOJ (ministre de la justice américaine) avait annoncé plus tôt dans la journée une conférence de presse dont le titre laisse perplexe “action internationale majeure dans le secteur crypto monnaies”. Finalement, la révélation a concerné la fermeture d’une plateforme de trading basée à Hong-Kong, Bitzlato, ainsi que l’arrestation d’un ressortissant russe à Miami, Anatoly Legkodymov. Concrètement cela a provoqué des ventes rapides au marché pendant quelques instants permettant aux investisseurs d’acheter sur un retracement (“buy the dip”) autour des 20 800$. 

Après la déclaration, le marché a directement rebondi atteignant les 23 328$, +12,56%. Désormais la prochaine résistance se situe à 25 215$ (sommet d’août 2022) un objectif que les acheteurs souhaitent atteindre sur le court terme. Au-delà de cette résistance, on observe un manque de volume important entre 25 215$ et 28 887$, la volatilité sera donc présente, 27 934$ est un objectif pour les acheteurs, on y retrouve une confluence d’indicateurs notamment marqué par la moyenne expositionnelle 1200 jours. Afin d’optimiser votre entrée il est préférable de se positionner dès lors que Bitcoin effectue un retracement, c’est à dire entre 20 200$ – 21 700$. 

Le point de contrôle de volume reste pour le moment en dessous des 20 500 $. La zone de support à ne pas franchir s’est formée à 20 000 $, une clôture au dessous donnerait le contrôle au vendeur. Le risque en cas de rupture de 20 000 $ serait d’initier une nouvelle séquence de baisse avec pour objectif 18 200 $ puis 15 500 $. 

Ethereum (ETH) 

L’AVIS COINHOUSE

Dans le sillage de BTC, Ethereum a bien réagi en atteignant un sommet à 1677$ avant de consolider autour des 1626$. On a également assisté à un retracement rapide sur Ethereum lui permettant de rebondir sur un support de court terme et de récupérer les liquidités positionnés plus bas. Les prochains objectifs pour les acheteurs se situent désormais à 1 655$ puis une résistance long terme autour des 2 000$. Les 1655$ feront figure de dernier rempart pour les vendeurs, un point travaillé à plusieurs reprises lors des derniers mois. Dans le même cas que Bitcoin, au-delà de cette résistance le volume est décroissant, le prix sera très réactif en cas de franchissement. Les acheteurs gardent en tête la moyenne mobile exponentielle 1200 jours positionnée à 1877$. Dans le cas inverse, la zone de support s’est formée à 1 555 $. Le risque en cas de rupture serait d’initier une nouvelle étape baissière avec pour objectif le point de contrôle de volume à 1200$. 

SPX 

L’AVIS COINHOUSE

L’indice S&P 500 a bien évolué la semaine dernière avec le résultats des entreprises américaines, pour le moment l’indice est toujours sous une droite de tendance baissière qui a été testé 5 fois. Le S&P 500 était à l’aube d’une cassure haussière la semaine dernière mais n’a pas pu franchir les résistances clés. La baisse de la semaine dernière était en partie due à des données plus faibles sous la forme de ventes au détail (la plus forte baisse en un an) et de la production manufacturière (la plus forte baisse en près de deux ans). En terme graphique, nous sommes actuellement sur la moyenne mobile 50. Si cette zone est cassée, 4101 est la prochaine résistance, puis 4203 comme objectif à plus long terme. Le support est au pivot de 3764 puis autour des 3712 (moyenne mobile 200). Les données sur le PIB jeudi et les bénéfices sont des catalyseurs possibles et devraient être des acteurs de la volatilité. 

Conclusion 

Le marché traditionnel arrive à la croisée des chemins avec des indices qui se rapprochent petit à petit de niveau clé, dans la même perspective on retrouve l’écosystème crypto qui lui aussi peut franchir certains seuils techniques importants. Nous n’avons pas eu de statistiques majeures sur la semaine qui aurait pu donner des indications sur les conclusions du FOMC qui va se tenir les 31 janvier et 1er février. Il est pour le moment anticipé que la Fed augmentera ses taux de 25 bps, c’est le prochain catalyseur des prochaines semaines.  

Dans la même dynamique que la semaine dernière, Bitcoin fait face à une bataille entre vendeurs et acheteurs, les prochains catalyseurs jeudi et vendredi vont permettre de connaître la prochaine direction du cours. Côté chiffres, les analystes seront attentifs à la publication du PIB Américain du quatrième trimestre, qui devrait rester solide malgré quelques signes de ralentissement. Pour les européens la semaine est chargée, avec une zone euro qui doit publier des données PMI et quelques apparitions des dirigeants notamment Christine Lagarde. Enfin, les regards seront tournés vers le Japon en fin de semaine, avec les chiffres de l’inflation publiés vendredi. Dans la même logique que la semaine dernière, il est recommandé d’accompagner le cours mais d’optimiser son entrée dès lors qu’on observe un retracement sur Bitcoin, ces courte respirations sont très rapides comme on a pu le constater la semaine dernière. Il est fort probable que Bitcoin recule légèrement sur des niveaux plus bas pour accélérer dans la foulée.

Tops & flops de la semaine (top 50 marketcap)

Tops


1- Axie Infinity (AXS) : +35,28%
2- Fantom (FTM) : +28,98%
3- Optimism (OP) : +23,11%

Flops

1- Polygon (MATIC) : -0,56%
2- Decentraland (MANA) : +0,87%
3- Terra Classic (LUNC) : +1,71%


 

Vous aimerez aussi.

Devenez un investisseur averti !