This website is available in your language EN   EN Close

Retrouvez toute l'actualité Crypto. > Dossiers > La FED et la BCE ont rendu leur verdict

La FED et la BCE ont rendu leur verdict

20 décembre 2022

temps de lecture 5 minutes

avatar-auteurCanelle de Balasy

Partagez cet article

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share on Facebook
Share on Instagram
Share on Whatsapp

Les banques centrales principales (Fed, BCE, BoE – Angleterre, BoJ – Japon) ont rendu leur dernier verdict de cette année 2022 et elles ont toutes resserré les conditions monétaires comme attendu à l’exception de la Banque du Japon. La Fed, la BCE et la BoE ont toutes 3 remonté leurs taux directeurs de 50 bps comme attendu. La BoJ a elle une approche différente des 3 précédentes mais elle a également donné un petit tour de vis, même si de moindre ampleur, ce matin. Ces hausses de taux sont inférieures à celles des réunions précédentes (+75 bps). Ces hausses se sont accompagnées de commentaires rappelant aux marchés financiers que la lutte contre l’inflation restait la priorité absolue des banques centrales et que les hausses de taux allaient durer plus longtemps et qu’à la fin ils se maintiendraient à ces niveaux là pendant plus longtemps qu’anticipé. 

De manière plus détaillée, le taux 10 ans américain continue sa reprise en montant légèrement sur la semaine à 3,67%, tout en restant très en dessous de ses points hauts (4,30%) atteints fin octobre de cette année. Le discours des banques centrales s’est surtout traduit dans la tension des taux 2 ans US qui ont repris près de 40 bps sur la semaine. Il est intéressant de noter qu’à chaque fois que les marchés ont voulu anticiper la fin du cycle de resserrement monétaire, les banques centrales ont pris les devant et ont douché les espoirs des opérateurs. Cela ne devrait pas surprendre dans un contexte où l’inflation est très au-dessus des objectifs, le chômage proche de ses plus bas historiques et la croissance toujours présente. 

Sur le marché des changes le dollar continue d’évoluer proche de ses plus bas de ces dernières semaines même s’il a retrouvé un peu de vigueur récemment. En effet, les banques centrales agissent toutes à l’unisson ces derniers temps. Pour l’évolution future, cela va beaucoup dépendre de l’évolution des chiffres d’inflation à venir. Pour rappel, le carry trade reste toujours favorable à prendre des positions longues sur le dollar financer par des devises dont les taux sont inférieurs à ceux de la zone US (ex: Europe ou Japon). Il ne serait donc pas étonnant à un moment de voir un retour en force du dollar.

L’indice S&P 500 a fortement consolidé suite au verdict des banques centrales. Ces dernières sont clairement attentives à ne pas redémarrer une dynamique haussière sur les actifs risqués afin de ne prendre aucun risque sur d’éventuelles conséquences indirectes au niveau de l’inflation. La hausse du VIX que nous avions remarquée à l’approche du verdict des banques centrales a laissé place à un regain de volatilité sur les marchés. Les opérateurs ont donc eu raison de se protéger contre ce scénario défavorable.

Le marché des crypto-actifs a suivi de concert la baisse des actifs risqués et corrige fortement sur la semaine. Le facteur déclenchant a été à n’en pas douter les annonces des banques centrales. Dans ce contexte, on constate une forme de “flight to quality” avec une hausse de la dominance du bitcoin sur la semaine. Il n’y a toujours de véritables avancées sur les différents sujets brûlants du moment, notamment au niveau de FTX ou de Genesis / Grayscale. La période des fêtes de fin d’année risque de ne pas être favorable à des développements à court terme. 

Selon CoinMarketCap, la capitalisation du marché est de 810 milliards de dollars en baisse par rapport à la semaine dernière (846 milliards de dollars) :

  • La dominance de Bitcoin est en hausse à 39,9% .
  • La meilleure performance des crypto-actifs les plus capitalisés (top 100) est à attribuer à XDC Network (XDC) avec +22% sur une semaine.

En résumé : La volatilité historique est repartie de l’avant après le verdict des banques centrales qui a surpris les marchés. Il semble que les marchés aient fait preuve d’un optimisme mal placé ou aient voulu forcer la main des banques centrales. Tant que l’inflation restera à ces niveaux là, que les taux de chômage resteront aussi bas et que la croissance restera positive ou mollement négative, il semble illusoire d’obtenir le moindre soutien du côté de la politique monétaire. Avec les flight to quality qu’on a pu observer et compte tenu de l’environnement défavorable pour les actifs risqués sur les semaines à venir, il faut rester concentrer sur les actifs principaux, à savoir le bitcoin et l’ether.

 

Bitcoin (BTC) :

analyse

L’avis Coinhouse :

Le Bitcoin a échoué à franchir franchement les 18 000 $ et a rapidement corrigé par la suite. Une zone de volume est en train de se développer légèrement sous les 17 000 $ et il va devenir de plus en plus difficile de rebondir. Le point de contrôle de volume reste pour le moment au-dessus de 20 000 $. La zone de support intermédiaire s’est formée à 15 500 $. Elle pourrait venir être testée, notamment pendant la période des fêtes où les volumes vont fortement baisser. Le risque en rupture de 15 500 $ serait d’initier une nouvelle séquence de baisse avec pour objectif 13 800 $ puis des 10 000 $.  

 

Ethereum (ETH) :

 

L’avis Coinhouse :

L’Ethereum a suivi la baisse récente et est revenu sous les 1200 $ en échouant sous le point de contrôle à 1310 $. La zone actuelle constitue également une zone de volume importante. Comme pour le bitcoin, il y a un risque non négligeable de rupture des cours actuels pour revenir sur la zone des 1000 $ puis des 880 $. La période de faibles volumes à venir pourrait entraîner des mouvements de grande ampleur. Il va donc falloir rester très prudent. 

 

SPX :

 

L’avis Coinhouse :

L’indice S&P 500 avait comblé le gap baissier (trou de cotation à la baisse) du début du mois de septembre mais les cours ont échoué par 2 fois au contact de la droite de résistance descendante joignant les points bas depuis le mois de janvier 2022. Elle devient une résistance majeure, ayant été touchée 5 fois. Son dépassement donnerait un fort signal d’achat avec pour premier objectif la zone des 4300 points précédemment atteinte à la mi-août. Par contre le risque de voir une poursuite de la baisse entamée depuis le début d’année nous semble plus élevé et un retour sur les 3500-3600 ne serait pas très étonnant à court terme. Cette année risque de ne pas permettre un rallye de fin d’année comme il est assez fréquent.

 

Conclusion :

Les investisseurs étaient dans l’attente des banques centrales et ils ont été servi. L’indice S&P 500 a testé une importante résistance graphique s’est fortement replié. Il en est de même pour le bitcoin et l’ethereum qui ne sont pas parvenus à franchir les niveaux correspondant à des nœuds de volumes importants. Il faut approcher cette fin d’année de manière prudente avec la baisse prochaine des volumes, propice à des mouvements d’ampleur, dans un contexte très fragile techniquement parlant. 

Tops & flops de la semaine (top 50 marketcap)

Tops

1- TonCoin (TON) : +8%

2- Tron (TRX) : +2%

3- OKB (OKB) : +1%

 

Flops

1- Filecoin (FIL) : -30%

2- Terra Classic (LUNC) : -19%

3- Elrond (EGLD) : -18%

Vous aimerez aussi.

Devenez un investisseur averti !