This website is available in your language $languageName   EN Close

Solidarité Ukraine, nous accompagnons vos dons.  En savoir plus

Retrouvez toute l'actualité Crypto. > Dossiers > La bonne donnée : le minage de bitcoins émet 0,10 % du CO2 mondial

La bonne donnée : le minage de bitcoins émet 0,10 % du CO2 mondial

19 octobre 2022

temps de lecture 2 minutes

avatar-auteurChloe Bellanca

Partagez cette article

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share on Facebook
Share on Instagram
Share on Whatsapp

Une étude réalisée par l’université de Cambridge revient sur l’impact environnemental du minage de bitcoins. Celui-ci représenterait 0,10 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. 

Le Cambridge Center for Alternative Finance (CCAF), rattaché à la prestigieuse université britannique, se spécialise dans l’étude du fonctionnement et de l’impact de la finance alternative et décentralisée. Mardi 27 septembre, le centre de recherche a publié une nouvelle étude venant éclairer la consommation mondiale en énergie de Bitcoin et, en particulier, du minage de bitcoins. 

Selon l’étude, le minage de bitcoins représente 0,10 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde actuellement, soit 43,35 millions de tonnes de dioxyde de carbone émises par an. Les émissions augmentent chaque année depuis 2011 et l’année 2022 est la première où celles-ci baissent, notamment en raison de la diminution de la rentabilité de l’exploitation minière. 

Selon le CCAF, 92 % des émissions de CO2 de l’industrie du minage de BTC ont eu lieu depuis 2018, où le minage de bitcoins a pris une nouvelle ampleur. L’étude estime également que 37,6 % de l’énergie utilisée par le minage provient de l’énergie renouvelable et durable. 

Un chiffre en-deçà des 58,4 % estimés par le Bitcoin Mining Council au deuxième trimestre dernier, qui soulignait l’utilisation d’un mix entre les énergies renouvelables et fossiles pour la plupart des mineurs. A titre de comparaison, le rapport Bitcoin : Efficacité énergétique des crypto-paiements, publié en juin dernier par le cabinet de conseil Valuechain, estimait que la consommation d’énergie de bitcoins était beaucoup moins énergivore que le système financier traditionnel. « Nous démontrons que Bitcoin consomme 56 fois moins d’énergie que le système classique, et que même au niveau de la transaction unique, une transaction PoW s’avère 1 à 5 fois plus efficace sur le plan énergétique », explique ainsi le rapport

Dans l’ensemble, les résultats montrent que les combustibles fossiles représentent près des deux tiers du mix électrique total (62,4%) et les sources d’énergie durables 37,6% (dont 26,3% d’énergies renouvelables et 11,3% de nucléaire)“, souligne ainsi l’étude de l’université de Cambridge. 

Vous aimerez aussi.

Devenez un investisseur averti !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.