This website is available in your language $languageName   EN Close

Solidarité Ukraine, nous accompagnons vos dons.  En savoir plus

Retrouvez toute l'actualité Crypto. > Dossiers > Hors Format > Polkadot, la blockchain façon « auberge espagnole »

Polkadot, la blockchain façon « auberge espagnole »

16 novembre 2022

temps de lecture 3 minutes

avatar-auteurCanelle de Balasy

Partagez cette article

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share on Facebook
Share on Instagram
Share on Whatsapp

Malgré les marchés baissiers, Polkadot enchaîne les records en termes d’activité de développement. Comment expliquer le succès de cet écosystème auprès des professionnels du Web3 ? Découvrons ensemble cette blockchain singulière et plurielle.

 

Les points importants de Polkadot

 

À l’origine du projet en 2017, nous retrouvons Gavin Wood, un des cofondateurs et CTO  d’Ethereum. Il a lancé les bases de Polkadot pour répondre aux problèmes de scalabilité rencontrés avec les blockchains traditionnelles.

 

Polkadot se présente comme un réseau permettant la communication et l’échange de données entre plusieurs blockchains. La structure repose sur la chaîne relai ou Relay Chain, responsable de la sécurité et l’interopérabilité de l’ensemble de l’écosystème. Le consensus en vigueur est ici la preuve d’enjeu (Proof of Stake) avec la plus faible empreinte carbone de l’industrie crypto.

 

Dotez-vous de DOT

Le DOT est le token natif qui assure la majorité des échanges. Cependant, il permet aux détenteurs trois usages principaux :

 

  • Gouvernance : les holders peuvent prendre part aux décisions de l’écosystème comme le calcul des frais de transaction ;

 

  • Staking :  pour participer à la sécurisation du réseau en déléguant leurs fonds à des validateurs ;

 

  • Bonding : fait de mettre en caution une quantité déterminée de DOT pour les Parachains voulant utiliser le réseau, à la manière d’une garantie

 

En mars 2019, la Web3 Foundation a lancé PolkaDAO, une organisation autonome décentralisée pour impliquer la communauté. Le but de la DAO est d’apporter un soutien financier aux porteurs de projets de l’écosystème Polkadot. Ainsi, les holders de DOT peuvent décider quelles idées bénéficieront d’une aide. Il s’agit de projets plutôt modestes. Par exemple : une interface utilisateur pour tester les possibilités de développement offertes par Polkadot ou encore le site polkaproject.com qui répertorie les projets construits sur Polkadot. 

Une architecture en réseau

  

La Relay Chain héberge de multiples projets matérialisés par les Parachains. Ce sont des blockchains indépendantes et interconnectées. Elles bénéficient de la sécurité et de l’infrastructure du réseau Polkadot. De plus, les nombreux bridges facilitent les échanges avec les chaînes externes comme Bitcoin ou Ethereum.

 

Pour prétendre à un emplacement de Parachain, les équipes en compétition participent à un système d’enchères, les Parachains Slot Auctions. Elles peuvent utiliser leurs fonds propres ou demander une contribution à leur communauté. Il s’agit alors d’un financement participatif appelé Crowdloan. Les DOT sont ainsi bloqués pendant la durée de vie de la Parachain, soit jusqu’à 96 semaines. Les contributeurs récupéreront leurs tokens à l’issue de cette période.

 

L’infrastructure de Polkadot utilise le framework Substrate qui permet aux développeurs de personnaliser leur Parachain afin qu’elle serve au mieux les fonctionnalités de leur projet. Il est ainsi possible de déployer n’importe quelle plateforme en toute sécurité. Les cas d’usage sont donc nombreux:

 

Acala, le gagnant de la première enchère, est un hub DeFi qui propose des applications financières prêtes à l’emploi.

 

Moonbeam facilite le déploiement de dApps multichains opérables sur Polkadot comme sur Ethereum.

 

Unique Network est une parachain qui propose de construire une plateforme NFT personnalisée clés en main.

 

Polkadex vise à réunir le meilleur des CEX et des DEX avec notamment une fonctionnalité de carnet d’ordres.

Un écosystème très attractif

Dans un tweet du 3 octobre, Polkadot rapporte les conclusions de l’institut Messari, centre de recherche privé américain spécialisé dans la blockchain. L’activité de développement sur le réseau a atteint des sommets. En effet, il y a eu plus de 15 000 contributions sur le GitHub en septembre. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cet engouement.

 

  • L’architecture de Polkadot rend facile la configuration et l’intégration des parachains. Cela permet aux équipes de déployer et de tester rapidement leurs plateformes. 
  • La Web3 Foundation soutient activement les projets de l’écosystème grâce à un programme de subventions. La fondation a d’ores et déjà attribué plus de 300 dotations depuis le lancement de l’initiative.
  • L’arrivée de deux stablecoins majeurs sur le réseau, l’USDT de Tether et l’USDC de Circle, va améliorer la liquidité des projets DeFi.   

 

Vous aimerez aussi.

C’est quoi, le bear market ?

C’est quoi, le bear market ?

Depuis novembre 2021, le marché des crypto-actifs est entré dans un cycle baissier jamais vu auparavant. Un véritable « hiver crypto » qui pousse certains investisseurs à se poser de vraies questions sur la solidité du système. Pourtant, cette correction peut aussi...

Devenez un investisseur averti !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.