This website is available in your language $languageName   EN Close

Solidarité Ukraine, nous accompagnons vos dons.  En savoir plus

Retrouvez toute l'actualité Crypto. > Dossiers > Hall of Fame, chasse aux œufs… 5 choses à retenir de Surfin’Bitcoin

Hall of Fame, chasse aux œufs… 5 choses à retenir de Surfin’Bitcoin

8 septembre 2022

temps de lecture 3 minutes

avatar-auteurChloe Bellanca

Lancé en 2020 par la start-up StackinSat, Surfin’Bitcoin 2022 a vu les choses en grand pour sa troisième édition. L’objectif, lui, reste inchangé : promouvoir et permettre d’en apprendre plus sur le premier des crypto-actifs. Voici cinq points qui ont retenu l’attention de Coinhouse.

Un format hybride pour grand public et experts

Principale innovation de cette troisième édition : la première journée de Surfin’Bitcoin, le jeudi 25 août, a été pensée pour tous. Pour preuve, une entrée totalement gratuite pour attirer le grand public et favoriser les rencontres et les échanges autour de l’écosystème Bitcoin. Au discours d’introduction de Jonathan Herscovici, co-fondateur de StackinSat et organisateur de l’événement, a suivi la diffusion de la web-série Le mystère Satoshi, réalisée par Rémi Forte et déjà proposée sur la chaîne ARTE à l’automne 20021.

Diffusé dans une version inédite, ce documentaire revient sur l’origine de Bitcoin et sur Satoshi Nakamoto, l’alias qui se cache derrière le plus célèbre des crypto-actifs. Les deux jours suivants, réservés aux professionnels, se sont articulés autour de quatre thématiques différentes réparties sur chaque demi-journée : géopolitique et économie, minage et énergie, finance et régulation, technologie et outils

Un partenariat entre StackinSat et Ledger

Sponsor privilégié de l’évènement, Ledger a annoncé qu’il allait permettre aux 1,5 million d’utilisateurs de Ledger Live d’accéder aux services de StackinSat depuis l’application. Une annonce faite par le patron de la licorne française Pascal Gauthier, grand agitateur de la planète crypto. L’idée est de permettre à StackinSat d’accroître sa portée à travers le monde, la société n’ayant jamais caché, et confirmé pendant le salon, qu’elle nourrissait de grandes ambitions à l’international.

Un « hall of fame » dédié à l’écosystème Bitcoin

L’art avait aussi sa place, tout le sous-sol du Casino permettant de consulter des œuvres réalisées dans le domaine de la blockchain et du Bitcoin.

Une vente aux enchères caritatives de NFT

Surfin’Bitcoin a organisé la première vente aux enchères caritative du Bitcoin en France. Les fonds récoltés ont directement été envoyés à plusieurs associations qui acceptent le crypto-actif comme moyen de paiement, parmi lesquelles Toulouse Cancer Santé, Wikileaks, ou encore l’Unicef.

Concours de surf et chasse au trésor

C’étaient les deux grandes nouveautés pour cette nouvelle édition ! Plus de 700 personnes ont entamé la première journée de Surfin’Bitcoin en participant à la chasse au trésor qui consistait à scanner 10 QR codes cachés dans la ville de Biarritz. Ces QR codes redirigeaient ensuite sur un questionnaire qui permettait, en fonction du nombre de bonnes réponses, de bénéficier de cartes cadeaux en bitcoin d’un montant de 9000 €.  Deux gagnants spéciaux ont remporté 500€ chacun.

La même journée, un championnat intitulé Surf To Earn appelait les participants à rester le maximum de temps debout sur un surf mécanique aux couleurs de Surfin’Bitcoin. Au terme d’une phase de poule (et d’un nombre incalculable de chutes…) c’est un dénommé BitcoinerNomad qui a remporté 500 € en Bitcoin sous forme de carte cadeau. 

Pour aller plus loin, retrouvez les conférences sélectionnées par nos soins :   

 

Vous aimerez aussi.

Audius, l’alternative décentralisée à Spotify

Audius, l’alternative décentralisée à Spotify

Comment Audius veut mieux rémunérer les artistes grâce à la blockchain Comment utiliser la blockchain pour rémunérer plus équitablement les artistes ? C’est la question à l’origine de la création d’Audius, une alternative décentralisée aux services de streaming audio...

Idée reçue : la crypto c’est un monde d’hommes

Idée reçue : la crypto c’est un monde d’hommes

Lorsqu’on mélange deux milieux historiquement masculins (la finance et la technologie), on peut s’attendre à un résultat qui s’apparente à un « boys club ». Mais les femmes n’ont pas l’intention de regarder passer la révolution de la finance décentralisée depuis le...

Devenez un investisseur averti !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.