This website is available in your language EN   EN Close

Retrouvez toute l'actualité Crypto. > Analyses techniques > L’inflation, cette inconnue en ce début d’année

L’inflation, cette inconnue en ce début d’année

2 mars 2023

Temps de lecture 7 minutes

Canelle de Balasy

Partagez cet article

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share on Facebook
Share on Instagram
Share on Whatsapp

Les chiffres de l’inflation semblent montrer une inflexion depuis leur plus haut taux atteint en octobre 2022 et leur lente baisse. L’inflation générale a légèrement baissé sur le mois de janvier, mais moins que prévu, tout comme la hausse des prix à la production. Par contre, les prix à la consommation des ménages sont eux remontés sur le mois de janvier, envoyant ainsi un message plus que mitigé aux investisseurs et aux banquiers centraux. La question va rapidement se poser sur la durabilité de cette stabilisation ou de ce rebond s’il se confirme. Encore une fois, le cocktail entre un chômage historiquement bas et une croissance résolument positive donne un terreau favorable à l’inflation, surtout dans un contexte où les politiques des banques centrales ne sont que moyennement restrictives. Différents membres de la banque centrale américaine (“Fed”) ont pris la parole récemment et ont infléchi leur discours compte tenu de la situation. Il semble que le seul scénario capable de faire baisser durablement les prix soit celui d’une récession, qui pour le moment ne semble pas d’actualité.

De manière plus détaillée, le taux 2 ans américain remonte à nouveau sur la semaine. A 4,82%, ils se rapprochent de leurs plus hauts d’octobre 2022. Le taux 10 ans US remonte lui  à 3,95%. Les opérateurs semblent abandonner les espoirs d’une baisse des taux rapide après le pic des taux dont l’échéance est également en train d’être revue. Les opérateurs anticipent à présent encore plusieurs hausses des taux de 25 bps. En Europe, le mouvement de hausse des taux a suivi celui des US. Le taux 10 ans européen remonte à 2,64%.

Sur le marché des changes, le dollar a continué sa lente appréciation sur la semaine. Cet actif est très sensible à ce niveau des taux en l’absence d’événements spécifiques notamment grâce au “carry trade”. L’EUR USD s’échange actuellement à 1,060.

L’indice S&P 500 est en baisse sur la semaine du fait de la hausse sur les taux qui pénalise les actions. Il revient s’appuyer sur son ancienne droite descendante qui avait servi de résistance avant d’être franchement franchie à la hausse en ce début d’année. En cas de cassure, le scénario modérément haussier sera remis en question et de nouveaux plus bas par rapport aux niveaux d’octobre 2022 seront alors envisageables. 

Le marché des crypto-actifs résiste mieux pour le moment face à cette remontée des taux. On observe une forme de découplage. Pour autant, si le marché actions venait à franchement baisser, alors il y a une forte probabilité que les prix ratraperaient à la baisse sur une durée assez courte. Pour le moment, le marché est sur un support court terme avec une autre zone de support un peu plus basse (21 500 USD pour le BTC). Sur le front des nouvelles fondamentales, rien de notable n’est apparu ces dernières semaines permettant un retour à la sérénité pour les investisseurs.

Selon CoinMarketCap, la capitalisation du marché est de 1,063 milliards de dollars en baisse par rapport à la semaine dernière (1,116 milliards de dollars):

  • La dominance de Bitcoin baisse légèrement à 42,2%.
  • La meilleure performance des crypto-actifs les plus capitalisés (top 100) est à attribuer à ssv.network (SSV) qui fait son entrée dans le top 100 avec +37% sur une semaine.

En résumé : Cette semaine a confirmé le retour de la hausse des taux et la baisse des actifs risqués en conséquence. Le S&P500 est revenu sur sa zone de support importante et les jours à venir seront déterminants pour la poursuite de la phase haussière. Les crypto actifs restent eux sur une zone de support court terme et au-dessus d’une zone de support plus importante. Tout comme à l’été 2019, un fort repli sur plusieurs mois n’est pas à exclure après cette phase initiale de hausse, même si le mouvement actuel pourrait se poursuivre encore un peu avant de faiblir. Un positionnement plus neutre est recommandé. Les accès de faiblesse proposeront des opportunités d’achat intéressantes.

Bitcoin (BTC) :

L’avis Coinhouse : Haussier modérée

 

La semaine dernière, Bitcoin (BTC) a connu une chute vertigineuse et a clôturé en dessous de 23 200$, après avoir atteint un sommet à 25 245$ lundi dernier. Les vendeurs ont directement pris la main sur la résistance des 24 569$. Depuis samedi, BTC/USD a tenté de récupérer une partie des pertes subies la semaine dernière, mais la pression haussière reste faible. 

 

Aujourd’hui correspond à une cloture mensuel sur Bitcoin, il est indispensable d’analyser Bitcoin sur des temporalités plus larges pour obtenir de la perspective long terme. La nouvelle année a commencé sur une note positive pour Bitcoin. Depuis son creux de novembre, BTC est actuellement en hausse de plus de 53 %. Dorénavant, les acheteurs ont la possibilité de cloturer Février sur les niveaux d’Août 2022. Une cloture au dessus de la moyenne mobile 50 en mensuel (23 500$) sera un signal haussier, une cloture en dessous de 23 123$ donnera un signal baissier et il faudra s’attendre à retourner sur le support. Enfin, une cloture entre les deux niveaux permettra à Bitcoin de rester dans son “range” en attendant  le prochain catalyseur du 22 mars (FOMC). 

 

Concernant les indicateurs de tendance, le RSI en vue journalière (courbe bleue) est dans une zone neutre, nous constatons plusieurs divergences lors des derniers jours, une première divergence haussière samedi puis consécutivement deux divergence baissière dimanche et lundi. Cela indique que la pression d’achat diminue et que les vendeurs commencent à prendre le dessus sur le marché. La réaction des acheteurs sur ces niveaux est fondamentale.

Le MACD (courbe bleue et orange) a connu un croisement haussier hier, ce qui peut-être interprété comme un signal d’achat. Enfin le stochastic RSI (dernière courbe en bas du graphique) est légèrement au dessus des 50 points, cela indique une consolidation court terme sur Bitcoin. 

 

Si vous êtes un investisseur offensifs il toujours pertinent de se positionner sur Bitcoin  dans la zone actuelle (rectangle orange). Cette entrée a été mis en lumière lors des dernières analyses. Pour les plus défensifs, il faudra attendre un retracement important pour se positionner entre 19 500$-21 000$. 

Concernant le volume dans une vue 4h, l’actif se situe légèrement au dessus de la VWAP annuel ainsi qu’un noeud de volume important (23 000$). Le cours va être attiré par ce niveau pour ensuite espérer un rebond sur des seuils plus haut. Bitcoin est également au dessus de sa moyenne mobile 200 jours, cela peut encourager les investisseurs à prendre des positions haussières. Concernant “l’orderflow” (flux d’ordres, c’est un indicateur technique qui fournit des informations sur la façon dont les ordres sont exécutés sur une plateforme) on remarque que la baisse fut contrôlé, avec peu de liquidation de positions “long”, un intérêt ouvert qui augmente ainsi qu’un taux de financement qui baisse. Le petit rally baissier que nous avons eu vendredi dernier devrait être révisité pour amorcer une nouvelle hausse. De manière plus générale, on remarque que les acteurs ouvrent actuellement des positions shorts ce qui peut provoquer un “short-squeeze” sur les prochains jours. 

Ethereum (ETH) : 
L’avis Coinhouse : Haussier modérée 

 

Ethereum a commencé la semaine en se négociant en dessous de 1 640$.  Puis dans le sillage de Bitcoin, la pair ETH / USDT a connu une chute de 6% pour atteindre un point bas local à 1 557$. 

 

​​Cette semaine débute sur une note neutre pour Ethereum. Tout d’abord, le RSI est actuellement en dessous des 55 points, ce qui peut indiquer une légère faiblesse du côté des acheteurs. De plus, la semaine dernière, nous avons observé une divergence baissière sur ETH comme sur BTC, ce qui a confirmé le signal de retournement de tendance à la baisse. Le MACD, quant à lui, est en territoire positif après avoir connu un croisement baissier, ce qui peut être interprété comme une consolidation de la tendance actuelle. Enfin, le stochastic RSI se situe actuellement au-dessus de 38, ce qui indique un certain potentiel haussier à court terme. Cependant, il est important de noter que cela peut être facilement cassé si la pression de vente augmente. À l’heure actuelle, le marché est en attente de nouveaux catalyseurs pour stimuler une direction claire. À long terme, une tendance baissière pourrait se dessiner si les niveaux clés ne sont pas maintenus.

 

Pour les investisseurs qui cherchent à se positionner sur Ethereum, il est préférable d’attendre des niveaux plus bas. Pour les plus offensifs, le niveau actuel représente une entrée, un support clé sur lequel on retrouve un volume important ainsi que la VWAP annuelle (le rectangle violet a été mis en évidence la semaine dernière pour les investisseurs dynamiques). Ethereum a bien réagi sur sa moyenne mobile 50 jours, cela indique que les acheteurs sont actifs et qu’il y a une demande. Pour les plus défensifs, on recommandera d’attendre un retracement en dessous des 1600$, notamment les 1560$ qui correspondent à un retracement fibonnaci depuis le 14 février. Sur une logique plus long terme, il est préférable d’attendre un chute du cours en dessous des 1400$ (précisément 1395$). 

SPX :

L’avis Coinhouse :

 

Depuis le 7 février, le S&P 500 a connu une performance baissière avec une baisse d’environ 6%. Cette tendance baissière a été influencée par plusieurs facteurs tels les inquiétudes concernant l’inflation et les tensions géopolitiques. La semaine précédente a été la pire performance hebdomadaire depuis le début de l’année, les investisseurs sont préoccupés par le niveau d’inflation et la perspective d’un resserrement monétaire plus long que prévu de la part de la Réserve fédérale. Les anticipations de taux « plus élevés pendant plus longtemps » restent au premier plan du discours et ont été évaluées de manière agressive cette semaine. 

 

L’outil CME FedWatch montre une probabilité de 91 % que le taux des fonds fédéraux soit supérieur à 5 % en décembre 2023 et une probabilité de 20 % qu’il se situe dans la fourchette de 5,5 % à 5,75 %

 

La cloture de février se fera sous les 4070 points ce qui pourrait être vu comme une inversion de tendance après le rally haussier. La zone des 3 970 – 4 020 est à surveiller de près si on veut maintenir un scénario haussier. Cette zone correspond également à un retracement fibonnaci depuis le 22 décembre 2022. Si les acheteurs refont surface cette semaine, la résistance potentielle reste dans la zone 4 150-4 160. Le prochain objectif se situe à 4300 points. Dans l’autre cas, il faudra surveiller attentivement la réaction des vendeurs et anticiper un retracement sur le deuxième support aux alentours des 3700 points. 

 

Conclusion :

 

La cloture de février est très importante pour les investisseurs, notamment sur le S&P qui est à la croisée des chemins. Pour le marché crypto, il est beaucoup plus résilient que prévu, les investisseurs souhaitent toujours s’exposer au actif à risque en ce début d’année. De plus, l’écosystème crypto connaît beaucoup de développement technologique qui participe à la narrative d’un marché haussier (layer 2, Ethereum, stablecoins). On attend avec impatience la mise à jour de Shanghaï sur Ethereum qui pourrait lui permettre de surperformer BTC. 

Tops & flops de la semaine (top 50 market cap)

Tops

1- Yearn Finance (YFI) : +24,5%

2- Optimism (OP) : +12,14%

3- DYDX (DYDX) : +8,41%

Flops

1- Kusama (cours KSM) : -17,38%

2- Fantom (FTM) : -17,18%

3- Polygon (MATIC) : -13,65%

Vous aimerez aussi.

Devenez un investisseur averti !