This website is available in your language EN   EN Close

Retrouvez toute l'actualité Crypto. > Actualités > Qu’est-ce que le farming de crypto monnaies ?

Qu’est-ce que le farming de crypto monnaies ?

1 juin 2023

Temps de lecture 6 minutes

Canelle de Balasy

Partagez cet article

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share on Facebook
Share on Instagram
Share on Whatsapp

 Le yield farming, un pilier de la DeFi

Popularisé en 2020, le yield farming est un nouveau moyen de générer des revenus grâce aux crypto monnaies. Concrètement, cela revient à déposer ses crypto-actifs pour faire fonctionner une application liée à la finance décentralisée et recevoir en échange des récompenses.

Qu’est-ce que la finance décentralisée (DeFi) ?

Le farming, aussi appelé yield farming, correspond au fait de générer des rendements grâce à la crypto monnaie. 

Le yield farming a été créé pour motiver les utilisateurs du Web3 à participer aux différents protocoles et maximiser les dépôts de crypto monnaies, donc la possibilité d’utiliser ces applications efficacement. Le Web3 et la blockchain s’appuyant sur un idéal de décentralisation, il est nécessaire que le plus d’utilisateurs possibles participent au bon fonctionnement de ces solutions. 

Ainsi, de nombreux utilisateurs cherchent à obtenir le rendement le plus important en naviguant d’un protocole de  finance décentralisée à un autre au gré des opportunités de farming. 

Le schéma ci-dessous présente l’évolution des montants de crypto monnaies déposés dans les protocoles de finance décentralisée.

Croissance de la TVL (Total Value Locked) entre janvier 2020 et mai 2023, exprimée en milliards de dollars – Source : DeFiLlama

Les rendements varient selon les protocoles et selon les périodes. Voici les rendements maximum de plusieurs applications de finance décentralisée connues.

Protocole

Rendement maximum

Curve

20%

Uniswap

2,5%

Compound

3%

Balancer

115%

Morpho

3,5%

AAVE

13%

SushiSwap

55%

 

Notons que des agrégateurs de yield farming ont vu le jour comme Yearn ou Beefy. Ces derniers rassemblent en un seul et même lieu différentes possibilités de farming réparties sur différents protocoles de la DeFi. Ainsi, plutôt que de changer de protocoles DeFi régulièrement afin d’obtenir les meilleurs rendements, ces agrégateurs font cela à votre place.

Où faire du yield farming ?

Il est possible de faire travailler ses cryptomonnaies et de générer des rendements de plusieurs manières.

Les plateformes d’échange décentralisées (DEX)

Ces plateformes, comme Uniswap (cours Uniswap) ou Sushiswap, permettent d’échanger des cryptomonnaies tout en conservant leurs propriétés à l’inverse de plateformes comme Binance.

Pour faciliter les échanges, les utilisateurs sont rémunérés pour déposer leurs crypto monnaies. Ils gagnent des récompenses à chaque transaction car ils permettent le bon fonctionnement de ces plateformes via l’apport de liquidité.

Pour toucher cette rémunération, les fournisseurs de liquidités doivent déposer deux crypto monnaies différentes dont la valeur en monnaie fiduciaire (euros ou dollars) est similaire. Si on prend l’exemple de la paire USDC/ETH sur Uniswap, si 10 000 dollars en Ethereum (ETH) sont déposés, alors 10 000 dollars en USDC (cours USDC) doivent l’être aussi.

Les plateformes de prêts et d’emprunts

Sur des protocoles de prêts et d’emprunts (comme Aave ou Compound) les personnes qui déposent des liquidités (leurs crypto monnaies) sont rémunérées par les personnes qui les empruntent. 

Les taux de rendement varient en fonction de la demande. Si beaucoup de personnes veulent emprunter de l’ETH, vous aurez un rendement important si vous choisissez de déposer de l’ETH pour qu’il soit emprunté.

Comme le montre le tableau ci-dessous, si personne ne dépose d’ETH et que tout le monde dépose de l’USDC alors les taux d’intérêt seront plus élevés pour inciter au dépôt d’ETH.

Montant disponible à l’emprunt

Taux d’intérêt

1 ETH

200%

1 000 0000 000 USDC

0,001%

Profiter des programmes d’incitations

De nombreuses plateformes proposent de rémunérer les personnes qui déposent des liquidités via le versement de rendements supplémentaires. 

Ces rendements supplémentaires sont souvent générés grâce à la distribution des tokens de la plateforme.

Compound a proposé ce genre d’incitation pour obtenir davantage de liquidités (dépôts) et donc attirer davantage d’utilisateurs (emprunteurs).

Les personnes qui déposaient des crypto monnaies, pour permettre à d’autres de les emprunter, bénéficiaient d’un versement régulier en tokens COMP.

Montant déposé

Taux d’intérêt annuel

Programme d’incitation (taux d’intérêt annuel)

1 000 USDC

5%

30%

Ainsi, alors que le taux d’intérêt annuel proposé était « seulement » de 5% pour un dépôt d’USDC, Compound attirait plus d’utilisateurs grâce à un programme d’incitation avec un taux d’intérêt annuel de 30% grâce au versement de tokens COMP qui pouvaient immédiatement être échangés.

Envie de discuter de ces sujets avec un conseiller spécialisé ? Découvrez Coinhouse Premium et discutez de cela par téléphone avec un conseiller d’une des plus anciennes plateformes françaises, régulée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Ne pas confondre APR et APY

Les rendements varient quotidiennement et sont exprimés de deux manières différentes.

1. L’APY pour (Annual Percentage Yield) permet d’additionner les récompenses obtenues pour calculer un rendement sur l’année. En effet, dans le yield farming les récompenses sont attribuées seconde par seconde. De cette façon, les rendements peuvent être réinvestis de manière régulière et tout au long de l’année pour maximiser le revenu total généré.

2. L’APR (Annual Percentage Rate) est calculé sur l’année sans prendre en compte le réinvestissement des rendements générés. 

Afin de profiter au mieux du yield farming et des rendements procurés, il est conseillé de suivre régulièrement le marché. En effet, les récompenses mises en place peuvent s’arrêter au bout d’un certain temps, mais les rendements peuvent aussi chuter fortement et rendre ces stratégies non-rentables.

Vous désirez obtenir des rendements sur vos cryptomonnaies ? Découvrez la Gestion Pilotée et laissez-nous gérer vos investissements.

Staking vs Yield Farming, quelles différences ?

Puisque le staking permet aussi de toucher des récompenses, pouvons-nous le considérer comme du Yield Farming ? La principale différence entre ces deux activités est la manière dont les cryptomonnaies sont utilisées. 

Contrairement au farming, le staking accroît la sécurisation d’une blockchain. En échange d’un blocage temporaire de ses cryptomonnaies, l’investisseur est récompensé avec des tokens natifs du réseau. Ce système est utilisé par le consensus de Proof of Stake (PoS), une méthode de sécurisation différente du consensus Proof of Work (PoS). 

Comme pour le Yield Farming, les récompenses sont proportionnelles à la taille du dépôt. Cependant, le staking est moins complexe à appréhender, vos cryptomonnaies ne bougent pas et ne sont pas utilisées par d’autres. Cependant les possibilités offertes par le staking sont moins nombreuses même si des opportunités se développent.

Découvrez en plus sur le staking de cryptomonnaies

Les avantages et les risques du yield farming 

Avantages du yield farming

Le principal avantage du yield farming est d’offrir une nouvelle source de rémunération aux participants de la DeFi. En effet, les détenteurs de cryptomonnaies peuvent aujourd’hui déposer leurs fonds sur un protocole pour toucher des récompenses de différentes manières et demander le retrait de leurs fonds à n’importe quel moment.

De plus, avec le yield farming, les investisseurs peuvent doubler leurs sources de revenus : dans le cas où la valeur des cryptomonnaies déposées sur le protocole augmente, l’investisseur est en mesure de retirer ses actifs pour les vendre. Ainsi, les cryptomonnaies peuvent générer des rendements sur des applications décentralisées en attente d’une potentielle hausse du marché.

Risques du yield farming

Cependant, la complexité du Web3 et des outils nécessaires pour accéder aux applications de la finance décentralisée est un frein pour de nombreux investisseurs. Ainsi, certains intermédiaires servent d’interface pour faciliter l’accès au yield farming de ces protocoles. 

Dans certains cas, le yield farming peut s’avérer à risque pour les investisseurs peu formés au fonctionnement des pools de liquidités et aux langages de programmation de ces protocoles. De même, avec les nombreuses arnaques et faux protocoles, il est difficile de se repérer dans cette jungle pleine de territoires inconnus. 

Il existe également un risque de hack et de piratage des protocoles qui peuvent entraîner la perte des fonds déposés. Il est très important de sélectionner avec soin les protocoles DeFi que vous utiliserez pour générer du rendement.

Utiliser sa trésorerie pour faire du yield farming ?

Votre entreprise a un excédent de trésorerie en euros ou en crypto monnaies et vous souhaitez le mettre à profit pour générer des rendements ? Le Yield Farming peut être une solution. Pour cela, il faudra suivre les étapes suivantes  : 

  1. Se procurer des crypto monnaies qui permettent d’obtenir des rendements (Ethereum par exemple)
  2. Trouver les protocoles qui procurent des rendements intéressants 
  3. Analyser ces protocoles pour s’assurer de leur fiabilité
  4. Déposer vos crypto monnaies et les faire travailler
  5. Suivre régulièrement l’évolution de vos rendements et du protocole pour anticiper toute baisse

Avant de se lancer dans le farming, il est nécessaire de se préparer correctement. La première chose à faire étant de posséder ou d’acquérir des crypto monnaies utilisées pour obtenir des rendements.

Il faudra identifier les opportunités de gains et les risques de pertes, mais aussi calculer votre rendement en anticipant les potentielles hausses ou baisses de ces derniers. 

Il est aussi possible que certaines opérations ne soient pas rentables. Dans ce cas, il aurait mieux fallu ne pas toucher à vos crypto monnaies (hold) plutôt que de les faire travailler.

Même si nous parlons de revenus passifs, ce n’est pas un travail de tout repos. Il est nécessaire d’avoir de bonnes connaissances, de suivre régulièrement le marché ou d’être bien accompagné. 

Justement, les experts de Coinhouse peuvent vous conseiller pour vous aider à cerner les enjeux de la finance décentralisée.

Ces spécialistes, issus du service Premium de Coinhouse, vous guideront avec précision pour que vous puissiez prendre des décisions d’investissement éclairées. Grâce à leurs services sur mesure, adaptés à votre profil, vous éviterez les pièges des projets à risque et gagnerez un temps précieux dans la recherche, la compréhension et l’utilisation des services du yield farming.

Ainsi, avec ce service unique en Europe, vous découvrirez rapidement le potentiel dynamique que le yield farming peut apporter à votre portefeuille. Ne manquez pas l’opportunité de vous rapprocher de votre conseiller Coinhouse pour explorer ces horizons prometteurs.

Vous aimerez aussi.

Femme & web3 : Syndrome de l’imposteur

Femme & web3 : Syndrome de l’imposteur

Il y a encore trois ans, à mes débuts dans le milieu du Web3, jamais je n’aurais imaginé pouvoir m’exprimer comme je le fais aujourd’hui à travers différents écrits, ou lors de prises de parole à des événements. Souvent empreinte de doute chaque fois que mon avis était sollicité, je ne me sentais pas légitime. Pourtant, j’ai réussi à surmonter ce sentiment et, petit à petit, je prends de plus en plus la parole. Pour toutes celles et ceux qui, comme moi, se sentent bloquées par ce plafond de verre, se sentent illégitimes et pas à leur place, voici les trois choses qui m’ont aidée à aller de l’avant et à franchir ce cap.

Devenez un investisseur averti !