Retrouvez toute l'actualité Crypto > Actualités > Quelles cryptomonnaies prometteuses acheter en 2021 ?

Quelles cryptomonnaies prometteuses acheter en 2021 ?

26 janvier 2021

temps de lecture 8 minutes

avatar-auteurJulien Moretto

Si 2020 a été une année exceptionnelle pour le Bitcoin et l’écosystème crypto, 2021 a déjà très bien commencé. La chute brutale des cours liée au coronavirus est déjà oubliée, et les principaux actifs numériques battent des records de valorisation en 2021. Mais entre les fondamentaux du Bitcoin, la finance décentralisée ou les NFT (tokens non fongibles), il n’est pas toujours simple de savoir sur quelle cryptomonnaie investir. Coinhouse vous propose une sélection basée sur les recherches de ses experts pour vous aider à faire les bons choix en 2021.

L’intérêt pour les cryptomonnaies ne cesse de se développer

Le début d’année a été marqué par une forte hausse des prix des principaux actifs numériques. Dans le même temps, l’intérêt des particuliers s’est confirmé, avec des recherches Google à nouveau en hausse. Mais ce nouveau cycle haussier voit surtout une arrivée massive des investisseurs professionnels et autres fonds d’investissement.

Dans ce contexte, il est important de repérer les projets ‘’leader’’ dans chaque secteur de l’univers à la fois passionnant et complexe des cryptomonnaies. Si la concurrence est utile pour le développement technologique, il est probable que beaucoup de projets disparaîtront et que seul un petit nombre pourra s’imposer dans un domaine particulier. Nous avons donc retenu différentes thématiques et une vingtaine de projets crypto sur lesquels il faudra, selon nous, compter en 2021. De quoi vous aider à savoir quelle cryptomonnaie acheter en 2021.

Les actifs numériques sur lesquels investir en priorité

Malgré la pléiade de projets crypto qui sortent chaque mois, certaines valeurs restent incontournables dans la constitution d’un portefeuille bien équilibré. Bitcoin et Ethereum restent les actifs les plus connus et les plus valorisés du marché. Même s’ils ne sont pas exempts de défis dans les années à venir, il est stratégique d’en posséder en 2021.

Bitcoin reste le roi incontesté

Bitcoin s’impose de plus en plus comme un vecteur d’investissement chez les institutionnels. Avec les annonces de Tesla et les actualités récentes de banques qui proposent toujours plus de services pour les investisseurs professionnels, le prix est sur une tendance haussière de long-terme. La valeur de Bitcoin a déjà doublé depuis le 1er janvier, et la situation économique incertaine joue en sa faveur. Doucement mais sûrement, les caractéristiques de Bitcoin lui permettent de s’imposer en tant que véhicule d’investissement légitime. L’évolution de la régulation restera à surveiller mais l’actif a déjà prouvé sa résilience par le passé.

Ethereum, le projet au développement le plus actif

L’Ether, actif natif du réseau Ethereum, présente un fort potentiel en 2021. L’actif s’est moins apprécié que Bitcoin en 2020. Et pourtant, les projets et développements y sont beaucoup plus nombreux, les usages de plus en plus étendus et commencent aussi à intéresser les acteurs institutionnels. Surtout, la blockchain Ethereum est à l’origine de deux phénomènes très en vogue en 2021 : les applications de finance décentralisée (la DeFi), dont le potentiel disruptif sur tout l’écosystème de la finance est de plus en plus reconnu, et la technologie des NFT (pour les tokens non fongibles) qui permet de rendre les objets numériques uniques et non reproductibles. De plus, une version 2.0 d’Ethereum, actuellement en cours de déploiement, va rendre l’utilisation du réseau plus efficace et moins cher. Selon nous, il faut définitivement avoir des ethers dans son portefeuille en 2021.

Les cryptomonnaies majeures à considérer

Une poignée de cryptomonnaies réussit en 2021 à dépasser les 10 milliards de capitalisation. Parmi elles, des projets plus ou moins jeunes, qui ont un potentiel réel mais qui sont également critiquables. Nous vous déconseillons d’y consacrer une part de votre portefeuille plus importante que celles accordées à Bitcoin et Ethereum. Par ailleurs, en fonction de votre propre opinion et de vos propres recherches, vous pourrez juger si vous souhaitez investir ou non une part de votre capital dans ces projets.

Ripple, la cryptomonnaie des banques ?

Après une fin d’année 2020 difficile pour Ripple, marquée par un procès de la SEC, le régulateur des marchés américain, l’entreprise qui émet le token XRP reste sous la menace de le voir être requalifié en valeur mobilière (security), un type d’actif plus strictement régulé qu’une cryptomonnaie. D’un point de vue technique, le prix de l’actif connaît souvent des mouvements brutaux, qui rendent l’investissement de long-terme très hasardeux. Côté actualités : l’arrivée de Spark, une sidechain qui pourrait permettre à Ripple d’avoir ses propres smart-contracts, semble donner un second souffle au prix de l’actif en 2021. En résumé, XRP n’est donc pas la cryptomonnaie que nous conseillons de choisir en priorité. Depuis 2017, ses performances ont bien souvent été inférieures à celles de Bitcoin.

Polkadot, le projet qui répond aux besoins d’interconnexion des blockchains

Polkadot est un projet récent, lancé fin mai 2020. C’est un réseau permettant de coordonner différentes blockchains dans une infrastructure unique. L’intérêt est important en termes d’interopérabilité, leur permettant de communiquer entre elles tout en respectant des règles différentes. 

La réussite de Polkadot dépend largement de sa capacité à générer de l’intérêt et gagner en traction, ainsi que de la volonté des projets de blockchains existantes à migrer vers son infrastructure. Si le pari des fondateurs se concrétise, le projet a un fort potentiel de développement en 2021.

Investir sur les cryptomonnaies alternatives à Ethereum ?

Si Ethereum est aujourd’hui le leader incontesté des technologies de smart contracts, ses concurrents se sont multipliés ces dernières années. Vous trouverez des projets comme EOS ou TRON, qui datent de 2017, mais qui manquent aujourd’hui de traction et qui ne semblent pas convaincre technologiquement. Nous ne pensons donc pas qu’il s’agisse de cryptomonnaies sur lesquelles investir en 2021. En revanche, d’autres projets pourraient se développer et s’affirmer comme des alternatives viables à  Ethereum.

Parmi eux, le projet Tezos (XTZ) utilise la preuve d’enjeu pour valider ses transactions, ce qui ne consomme quasiment aucune électricité, et la validation des smart contracts est particulièrement renforcée par un mécanisme appelé la ‘’preuve formelle’’. Un nombre croissant de projets et d’entreprises considèrent son utilisation actuellement, en particulier en France. Elle fait donc partie des projets à considérer.

Un autre projet très capitalisé est Cardano (ADA), qui connaît une certaine traction au niveau de son prix et qui bénéficie d’une communauté assez active. Le projet est toujours à l’état expérimental mais pourrait connaître des développements concrets en 2021. Le token ADA s’est bien valorisé sur le premier trimestre 2021. Investir dans Cardano en 2021 peut donc s’envisager pour les investisseurs qui aiment anticiper la possible réussite de projets ambitieux, mais rien ne garantit à ce stade que cet investissement se révèlera fructueux sur le long terme.

Solana (SOL) est un autre projet crypto plutôt récent sur lequel il peut être intéressant d’investir. Son cours a déjà gagné plus de 600% depuis août 2020. Le projet promet de pouvoir traiter plus de 50000 transactions par seconde, avec des temps de validation inférieurs à une seconde.

Parmi les concurrents d’Ethereum qui ont des chances de capter des parts de marché, Avalanche (AVAX) est bien placé. Ce jeune projet mise sur l’utilisation de plusieurs chaînes et des transactions rapides pour attirer les utilisateurs. Le nombre de validateurs et de partenariats de ce réseau ne font qu’augmenter, mais il lui reste cependant à attirer de la liquidité pour devenir une véritable force de l’écosystème.
Si le projet ne prend pas trop de retard par rapport à Ethereum 2.0, il peut se révéler comme un très bon investissement pour 2021.

Investir dans les cryptomonnaies des plateformes de crédit et d’échange

L’année 2020 a vu l’explosion de la finance décentralisée (DeFi). Le secteur continue de se développer en 2021 et regroupe désormais plusieurs projets sur lesquels il peut être intéressant d’investir. Les plateformes se concentrant sur la fourniture de crédit et celles permettant les échanges décentralisés entre cryptoactifs voient leur valorisation et leurs avoirs sous gestion exploser.

Parmi les projets leaders sur ce secteur, MakerDAO (MKR) est l’un des tous premiers projets de la finance décentralisée. A l’origine de l’actif stable DAI, et offrant des crédits basés sur l’ether et d’autres actifs, la plateforme se développe rapidement et attire de plus en plus d’attention. Un choix d’investissement judicieux en 2021.

Autre poids lourd, Aave, qui est une plateforme de crédit entre investisseurs, permettant de déposer ou emprunter des actifs, moyennant des taux d’intérêts fixes ou variables. L’actif AAVE connaît une progression fulgurante de sa valeur depuis 2020 et les actifs sous gestion dépassent les 5 milliards de dollars. Nous pensons que le projet garde tout son potentiel pour un investissement en 2021.

Uniswap (UNI) est un autre projet désormais incontournable de la DeFi. Il permet d’échanger à peu près n’importe quel actif de la blockchain Ethereum contre un autre, et rémunère les investisseurs qui lui fournissent des liquidités. Simple, mais très efficace. Uniswap fait vraiment partie des cryptomonnaies sur lesquelles nous conseillons d’investir une partie de son capital crypto en 2021. Ses concurrents les plus connus sont Balancer, Curve et Sushiswap, Même si leur volume et leur valorisation est plus faible, ils pourraient encore s’imposer face au leader du marché.

Investir sur les cryptomonnaies qui répondent à des besoins précis

Lorsque vous vous demandez : ‘’Sur quelle cryptomonnaie dois-je investir ?’’, posez-vous également la question : ‘’Ce projet apporte-t’il une solution concrète à de véritables besoins ?’’. Si beaucoup de projets de cryptomonnaies ne font que surfer sur la tendance, d’autres sont menés par des équipes très sérieuses qui adressent des besoins réels du marché.

Les cryptomonnaies basée sur les produits dérivés

Les besoins de services de finance décentralisée ont vu depuis 2020 l’émergence de plateformes proposant des jetons basés sur des cryptoactifs, mais également sur des actions, des métaux précieux ou de l’or, permettant ainsi aux investisseurs de s’exposer à ces actifs habituellement difficiles à trouver dans l’écosystème blockchain.

Dans ce domaine, Synthetix (SNX) est aujourd’hui la plateforme de produits dérivés la plus utilisée. Avec plus de 2,2 milliards de dollars sous gestion, elle réussit à se développer sur ce marché et propose la plus grande variété de produits dérivés.

Il y a également UMA qui est la première plateforme à avoir proposé des contrats à terme sur des valorisations de cryptoactifs depuis septembre 2020. De nouveaux produirs sont en cours de développement. Si vous croyez dans le potentiel des produits dérivés émis depuis les blokchains, il peut être intéressant d’investir une petite part de capital sur ces deux projets.

Parmi les outsiders de ce secteur, on retrouve Opyn qui est une plateforme ayant créé des produits dérivés sur Ethereum, principalement des options. Si elle reste difficile à utiliser pour des novices, son usage pourrait se développer en coopération avec des plateformes proposant des services complémentaires.

Hegic propose elle aussi des options sur Ethereum, mais avec une interface plus simple et une valorisation plus faible. Ces deux projets sont beaucoup plus expérimentaux et restent des investissements à haut risque en 2021.

Investir sur les cryptomonnaies qui répondent aux inconvénients d’Ethereum

L’une des problématiques fondamentales qui freine le développement de l’écosystème Ethereum est le coût des transactions de sa blockchain. Il existe plusieurs cryptomonnaies qui tentent de résoudre cette problématique en créant des plateformes isolées de la blockchain principale sur lesquelles il est possible d’exécuter un nombre de transactions important, sans payer un prix de commission élevé ni saturer la blockchain principale.

Loopring (LRC) est bien placé sur ce marché. La plateforme permet aux investisseurs d’accéder à un nombre croissant de protocoles et de projets de finance décentralisée sans passer par la blockchain principale et avec une interface simplifiée. C’est une des cryptomonnaie sur laquelle investir en 2021 tant que les problèmes de scalabilité d’Ethereum ne seront pas résolus. Il existe des concurrents de Loopring : Diversify, Optimism, Matic Network et ZkSyncm mais il est encore très difficile de savoir lequel de ces projets va se distinguer à l’avenir.

Investir dans les NFT, un cas particulier

C’est la tendance qui fait fureur sur le marché en 2021. Les NFT, pour ‘’tokens non fongibles’’. Bien souvent créés depuis la blockchain Ethereum, les NFT sont différents des crypto-monnaies analysées plus haut. En effet, chaque NFT est unique et ne peut être reproduit, au contraire des bitcoins qui sont fongibles : un bitcoin peut être échangé contre un autre et a la même valeur. Ces jetons créent un véritable engouement sur l’art numérique et les objets de collection. Grâce aux propriétés de la blockchain, les NFT deviennent des objets numériques uniques qui peuvent avoir une valeur monétaire significative. Posséder un NFT vous assure une ‘’propriété numérique’’ : personne ne peut annuler votre propriété à un NFT ou en recréer un exactement pareil. 

Le domaine des NFT est encore tout récent. Tels des collectionneurs dans la ‘’vraie vie’’, mieux vaut bien connaître un secteur ou une discipline d’acheter un NFT qui y est lié. Il existe aussi des cryptomonnaies liées à des plateformes émettrices de NFT tels que FLOW ou SAND. Nul doute que ce phénomène va continuer à se développer en 2021.

Pour finir, nous souhaitons préciser que d’autres projets que nous n’avons pas évoqués pourront être prometteurs en 2021. Mais un changement de paradigme semble s’être produit en 2020 : des projets qui étaient bien établis en 2017, comme Bitcoin Cash ou Litecoin, sont aujourd’hui en perte de vitesse, ayant montré peu d’innovation technologique, face à la déferlante de projets de la finance décentralisée, interopérables, proposant de nouveaux vecteurs d’investissement, et sur lesquels nous pensons que le marché va se concentrer.

Vous aimerez aussi.

Devenez un investisseur averti !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.