This website is available in your language EN   EN Close

Retrouvez toute l'actualité Crypto. > Actualités > Approfondir – Dyor : quels outils et quelle méthodologie pour la recherche fondamentale ?

Approfondir – Dyor : quels outils et quelle méthodologie pour la recherche fondamentale ?

18 juillet 2023

Temps de lecture 4 minutes

Canelle de Balasy

Partagez cet article

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share on Facebook
Share on Instagram
Share on Whatsapp

Introduction

 

DYOR, abréviation de “Do Your Own Research”, est un concept essentiel dans le domaine de la crypto-monnaie. Il s’agit d’un principe qui encourage les investisseurs et les utilisateurs de crypto-monnaies à faire leurs propres recherches. DYOR signifie que les investisseurs potentiels ne devraient pas se fier uniquement à des conseils ou à des informations provenant de tiers, tels que des amis, des forums en ligne ou des auto-proclamés experts. 

 

Au lieu de cela, ils doivent consacrer du temps et des efforts à effectuer leurs propres recherches approfondies avant de prendre des décisions d’investissement.

 

Les éléments du DYOR

 

Voici quelques éléments clés du concept DYOR en crypto-monnaie :

 

Comprendre les fondamentaux : Les investisseurs devraient se familiariser avec les principes fondamentaux de la crypto-monnaie dans laquelle ils envisagent d’investir. Cela inclut la compréhension de la technologie sous-jacente, du protocole, de l’équipe de développement, de l’utilité potentielle, de la concurrence sur le marché, etc. Pour cela, l’académie de Coinhouse est un bon point de départ pour commencer votre DYOR ! 

 

Votre DYOR doit comprendre notamment, mais pas exclusivement : 

  • Ce que fait techniquement le projet (quelle est la proposition de valeur techniquement comparé aux blockchains existantes?)
  • L’implication de l’équipe de développement, ou des contributions open source sur le projet. 
  • Analyse du marché : évaluer la viabilité et le potentiel de croissance. Cela peut impliquer l’examen des tendances passées, de la capitalisation boursière, du volume des échanges, de l’adoption par les utilisateurs, des partenariats, des actualités pertinentes, etc.
  • Étude de la communauté : l’évaluation de l’engagement des utilisateurs, des discussions sur les réseaux sociaux, des forums de discussion, des canaux de communication officiels, etc.
  •  La tokénomic comme la fréquence d’émission de nouveaux coins ou de leur suppression, comment sont répartis les coins si il a une distribution pré-offre au publique, notamment pour des ICO. 
  • Si le projet est un fork d’un autre projet déjà créé. Le projet est-il utilisé ou supporte t-il des DApps ou populaire dans l’écosystème DeFi ? 

Évaluation des risques :  Cela comprend la volatilité du marché, les problèmes de sécurité potentiels, la réglementation, les plateformes d’échange ou sont échangées la crypto monnaie, les escroqueries possibles, etc.

Sites utiles du DYOR

 

Pour répondre à ces questions, n’hésitez pas à vous aider des sites suivants. La liste n’est pas exhaustive et il est nécessaire de faire vos recherches sur des sites d’informations pour répondres aux questions de votre DYOR : 

 

  • Coinmarketcap : Site largement utilisé pour obtenir des informations sur les crypto-monnaies. Il fournit une liste exhaustive de milliers de crypto-monnaies avec des détails tels que leur prix, leur capitalisation boursière, leur volume de trading et leur évolution historique. 
  • DefiLlama : Site qui fournit des données sur l’écosystème DeFi, notamment la TVL, les volumes de transactions et les prix des crypto-monnaies.
  • Messari : Site de recherche et de données qui fournit des informations sur le marché des crypto-monnaies.
  • CoinGecko : CoinGecko est un site web similaire à CoinMarketCap, mais qui fournit également des informations plus détaillées, telles que les whitepapers des projets, les métriques de développement et les plateformes d’échanges.
  • DappRadar : DappRadar est un site qui fournit des données sur les applications décentralisées (dApps). Les données de DappRadar incluent les volumes de transactions, les utilisateurs actifs et les dApps les plus populaires.
  • Blockchair : Blockchair est un site qui fournit des données sur les blockchains, notamment les blocs, les transactions et les adresses. Les données de Blockchair sont très détaillées, et elles peuvent être utilisées pour analyser le fonctionnement des blockchains.

L’académie de Coinhouse : plateforme d’apprentissage en ligne qui propose des formations sur les crypto-monnaies, la blockchain et la finance décentralisée.Les formations de l’académie de Coinhouse sont dispensées par des experts du secteur et sont accessibles à tous, quel que soit votre niveau de connaissances.

Arnaques pouvant être évitées par DYOR

 

Ces études vont vous aider à comprendre et analyser les projets blockchain, bien qu’important pour l’investissement, aussi très utile pour déceler les nombreux types d’arnaques comme par exemple : 


Rugpull : Un rug pull est une escroquerie bien connue du monde des crypto-monnaies et qui gagne en popularité depuis certaines années . Un rug pull se caractérise par le fait  qu’un ou plusieurs membres (développeurs, responsables…) d’un projet abandonnent ce dernier en siphonnant tous les fonds des investisseurs avec eux. Ce sont souvent des projets nouveaux avec une importante communication et des promesses de rendements qui sont très élevés

 

ICO (Initial Coin Offering) frauduleuse : Certaines ICO ont été lancées avec des promesses exagérées et des déclarations fausses ou trompeuses concernant leur projet, leur équipe de développement ou leurs perspectives de croissance. En effectuant des recherches approfondies sur l’équipe, le projet, les partenariats éventuels et les antécédents des fondateurs, les investisseurs auraient pu éviter de participer à des ICO frauduleuses.

 

Escroqueries par hameçonnage (phishing) : Les escroqueries par hameçonnage sont courantes dans le domaine de la crypto-monnaie. Les investisseurs peuvent recevoir des e-mails, des messages ou des liens trompeurs qui les dirigent vers de faux sites Web ou des portefeuilles de crypto-monnaies, dans le but de voler leurs informations d’identification ou leurs fonds. En vérifiant attentivement les e-mails et les liens, ainsi qu’en utilisant des sites Web officiels et sécurisés, les investisseurs peuvent éviter ces escroqueries.

 

Projets sans valeur ou fantômes : Certains projets de crypto-monnaies ont été lancés sans véritable utilité ou avec une équipe de développement anonyme. Si les investisseurs avaient effectué des recherches approfondies sur le projet, y compris son utilité potentielle, son équipe, son plan de développement et ses antécédents, ils auraient pu éviter de perdre des fonds dans des projets sans valeur ou fantômes.

 

Conclusion

 

En résumé, le concept DYOR en crypto-monnaie souligne l’importance de faire ses propres recherches plutôt que de se fier uniquement aux conseils des autres. Cela permet aux investisseurs de mieux comprendre les crypto-monnaies dans lesquelles ils envisagent d’investir, de minimiser les risques potentiels et d’augmenter leurs chances de réussite à long terme.

 

Pourquoi choisir le compte Premium ?

Notre compte Premium vous permet d’arbitrer en ayant toutes les cartes en main. Notre accompagnement et nos services vous offriront toutes les connaissances nécessaires pour faire fructifier vos investissements crypto, mais aussi pour construire une relation correspondant à vos besoins et vos envies. Grâce au compte Premium, vous bénéficiez de toutes nos expertises, de notre partage de connaissances, et d’un accompagnement au plus près pour développer votre patrimoine crypto.

Vous aimerez aussi.

Femme & web3 : Syndrome de l’imposteur

Femme & web3 : Syndrome de l’imposteur

Il y a encore trois ans, à mes débuts dans le milieu du Web3, jamais je n’aurais imaginé pouvoir m’exprimer comme je le fais aujourd’hui à travers différents écrits, ou lors de prises de parole à des événements. Souvent empreinte de doute chaque fois que mon avis était sollicité, je ne me sentais pas légitime. Pourtant, j’ai réussi à surmonter ce sentiment et, petit à petit, je prends de plus en plus la parole. Pour toutes celles et ceux qui, comme moi, se sentent bloquées par ce plafond de verre, se sentent illégitimes et pas à leur place, voici les trois choses qui m’ont aidée à aller de l’avant et à franchir ce cap.

Devenez un investisseur averti !