Analyses économiques

Bitcoin : trop volatil pour être un bon investissement ?

David Fay-Manzo – 23 Août 2019

En dix années d’existence, Bitcoin a surperformé toutes les classes d’actifs. Souvent pointé du doigt par les détracteurs pour sa forte volatilité et sa nature risquée, nous prenons ici un peu de distance pour analyser ses performances et les raisons derrière celles-ci. 

La fusée Bitcoin

Source: messari.io

Le 23 août 2019, la performance de Bitcoin sur l’année est de 175,59%.


Lancé le 3 janvier 2009, Bitcoin n’a connu pour le moment que deux années aux performances négatives : 2013 et 2018. Celles-ci correspondent à des corrections après des bulles spéculatives ayant déclenché des hausses de respectivement 5300% et 1600% sur les années 2013 et 2017. 

Comme tout marché financier traditionnel, Bitcoin est sujet à des cycles haussiers et baissiers. Cependant, la volatilité inhérente de Bitcoin fait que ces cycles sont bien plus impressionnants que sur les autres marchés. En effet, ses performances ridiculisent les indices boursiers lors des marchés haussiers et ses corrections font froid dans le dos lors des marchés baissiers. 

Bitcoin serait-il alors un simple instrument spéculatif, davantage assimilable à du casino, où peut-il y avoir des raisons compréhensibles derrière la volatilité du marché ?

Pourquoi tant de volatilité ?

Vous remarquerez que les années 2009 et 2010 ne sont pas répertoriées dans le tableau ci-dessus. Pour cause, Bitcoin n’avait pas de prix à sa création : l’actif n’était connu que par la poignée de gens à travers le monde qui minaient du Bitcoin pour en obtenir. 

Il aura fallu attendre le 5 octobre 2009 avant qu’un premier cours soit donné à Bitcoin sur une place de marché improvisée du nom de New Liberty Standard. Le premier prix correspondait alors au coût de minage des bitcoins en électricité à l’époque. Ci-dessous les prix des bitcoins lors du premier mois d’échanges sur New Liberty Standard : 

On comprend alors que Bitcoin est parti d’une valorisation ridiculement petite, ce qui était justifié car il était encore considéré comme fragile et éventuellement susceptibles de subir des attaques informatiques durant ses premières années. Cela est désormais improbable ou demanderait des ressources considérables. Pour en savoir plus sur le fonctionnement de Bitcoin, vous pouvez vous référer à notre article “Comment fonctionne Bitcoin ?”.  Pour en acheter en 3 clics, c’est ici.

Encore aujourd’hui, Bitcoin reste minuscule en terme de valorisation face aux actifs traditionnels. Sa valorisation est de 211 milliards de dollars au 8 août 2019. L’or, un actif auquel Bitcoin est souvent comparé au vu de sa rareté intrinsèque, est valorisé à plus de 9 trilliards de dollars. À 50% de la valorisation de l’or, chaque bitcoin aurait une valeur de 215 000 dollars. 

Alors que certaines estimations voient Bitcoin atteindre et même dépasser ce type de valorisation, la route est longue et cela ne peut pas se passer du jour au lendemain. Ci-dessous, nous observons que, malgré les variations importantes du cours du bitcoin, le prix suit une tendance haussière sur le long terme :

Source :  2nd Global Cryptoasset Benchmarking Study – University of Cambridge

Pour justifier de la volatilité quotidienne de l’actif, on peut au moins citer deux facteurs :

  • Une faible valorisation qui permet à des acteurs économiques de faire varier fortement le cours avec des ressources limitées.
  • L’absence d’organe de régulation centralisé qui ne permet pas de contrecarrer les variations de prix brutales.


Quel chemin pour Bitcoin ?

Au fur et à mesure que Bitcoin gagne en maturité et que sa masse économique grandit, les grands spéculateurs auront moins de poids et ne pourront plus avoir le même impact sur le marché. Bitcoin deviendra donc de moins en moins volatil. On observe actuellement des variations de cours bien moins importantes que lors des premières années, comme le montre l’indice de volatilité de Bitcoin ci-dessous.

source: bitvol.info

Si on se réfère au premier tableau de cet article, il est possible d’affirmer que, jusqu’à aujourd’hui, toute personne qui a conservé des bitcoins pendant au moins deux ans est gagnante.


La difficulté principale pour un investisseur est donc bien souvent de maîtriser ses émotions et de ne pas vendre ses actifs pendant les périodes de forte baisse.

En définitive, nous assistons aujourd’hui aux prémisses d’un actif encore inexistant auparavant, et qui, de par son architecture et le momentum qu’il a su créer, n’est pas prêt de disparaître. En prenant du recul et en analysant les fondamentaux de la technologie, les variations du quotidien comptent moins, car Bitcoin se dresse face à des actifs dont la valeur est bien supérieure à la sienne, mais dont la proposition de valeur n’est pas forcément plus attractive.

Pour comprendre les fondamentaux de Bitcoin, vous pouvez consulter notre rubrique dédiée.

Devenez un investisseur averti !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez un condensé de l’actualité décryptée par nos experts

Votre email est en sécurité, vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partages