Payer des rançons en Bitcoin : pourquoi il ne faut pas céder au chantage du hack email

Home » Apprendre » Sécurité & conformité » Payer des rançons en Bitcoin : pourquoi il ne faut pas céder au chantage du hack email

En ce début d’année, nous observons une affluence de personnes étrangères à l’univers crypto qui subissent un chantage en ligne contre du Bitcoin. Nous avons reçu des dizaines d’appels de personnes menacées de la sorte. Nous vous expliquons dans cet article pourquoi il ne faut en aucun cas céder à ces escrocs.

Disposant d’une boite mail chez orange, wanadoo ou free, ces victimes potentielles reçoivent un ou plusieurs mails identiques affirmant que des vidéos ont été prises à leur insu via leur webcam alors qu’elles visitaient des sites pornographiques, et menacent de partager les vidéos sauf si une rançon de 500€ en bitcoins est versée. Extrait d’un de ces messages :

Extrait mail crypto chantage

Comment les malfaiteurs ont-ils accés à mes informations?

Il n’y a rien de plus facile que d’acheter des milliers d’adresses mail sur Internet. Des listes circulent sur le dark web, provenant soit d’entreprises dont les bases de données ont été réellement piratées, voire de sites peu scrupuleux qui revendent les emails des personnes ayant créé un compte sur leur site.

webcam-arnaque-crypto

Bien entendu, les malfaiteurs ne se sont aucunement ennuyés à pirater les webcams en question : ils ne font que ratisser large en envoyant massivement des emails tout en sachant que certaines victimes les prendront au sérieux, sans aucune preuve.

Malheureusement, il n’est même pas possible de faire confiance à l’adresse email de laquelle provient un message, notamment sur des services tels que Orange ou Free, dont la protection laisse à désirer : un attaquant a la possibilité de n’afficher aucune adresse email d’envoi dans son message, voire l’adresse de la victime elle-même.

Que faire si je suis ciblé ?

Si vous recevez un message contenant ce type de chantage, ignorez l’email. Il est très peu probable que ce que vous disent les criminels soit vrai. Ils ont simplement eu accès à votre adresse mail via une liste quelconque, et n’ont jamais piraté votre ordinateur.

Le patron de l’OCLTIC (Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication) François-Xavier Masson insiste sur le fait ‘’qu’on ne paye jamais. On ne répond pas au mail, on fait un signalement sur Pharos (plateforme du ministère de l’Intérieur dédiée à la traque des contenus illicites circulant sur Internet) avec les adresses mail et l’adresse bitcoin ».

Si vous voulez être sûr que votre webcam est dans l’incapacité totale de vous espionner, il existe un moyen simple et bon marché de vous en assurer, utilisé notamment par Mark Zuckerberg : un morceau de scotch sur la webcam et le tour est joué.

Zuckerberg webcam sécurité

Pour savoir d’où votre adresse mail a fuité, il y a une astuce relativement simple à utiliser : le plus hack. Voyez cette page pour savoir comment utiliser une adresse email légèrement différente pour chaque site que vous fréquentez.

Enfin, voyez le bon côté des choses : cette mésaventure vous aura servi à découvrir Bitcoin, qui ne sert heureusement pas qu’à escroquer les gens, mais représente des opportunités notamment en terme d’investissement qu’il peut être intéressant de creuser. Nous vous invitons à vous informer plus amplement à ce sujet via nos autres articles.

Il est bien entendu possible d’acheter 500 € de Bitcoin (voire plus, ou moins) très facilement sur notre plateforme en ligne. Mais au lieu de les donner à des escrocs, conservez-les dans votre portefeuille personnel.