Qu’est-ce qu’Ethereum ?

Accueil » Apprendre » Ethereum » Qu’est-ce qu’Ethereum ?

Ethereum est un réseau décentralisé au même titre que Bitcoin. Il s’appuie sur du code informatique, des mathématiques, de la cryptographie, ainsi que des acteurs aux quatre coins du monde pour fonctionner sans autorité centrale.

Si la technologie repose sur les mêmes principes que Bitcoin, la proposition de valeur d’Ethereum est différente et ne vient pas concurrencer le roi des cryptomonnaies.

Des blockchains différentes

Pour le comprendre, il faut se remettre en tête qu’un réseau blockchain c’est avant tout une logiciel sous la forme de lignes de code informatique. Celles-ci vont dicter un certain nombre de règles qui vont définir les caractéristiques d’un réseau donné et déterminer ses champs d’applications futurs.

Dans le cas de Bitcoin, la simplicité et la robustesse de son code informatique associé aux différentes règles instaurées par Satoshi Nakamoto font qu’il se définit comme une excellente réserve de valeur numérique et une plateforme d’échange ultra-sécurisée et résistante aux attaques.

Ethereum : smart contract et applications décentralisées

Ethereum, créé en 2015 par Vitalik Buterin, est une plateforme permettant la création de contrats autonomes avancés. On les appelle « smart-contracts ». Ces contrats sont ni plus ni point que du code informatique qui ressemble à celui qui fait tourner vos applications de tous les jours. Cependant, une fois injectés sur la blockchain, il deviennent autonomes. Cela signifie que n’importe qui pourra les utiliser pour leurs propres applications, consulter leur fonctionnement, et que ceux-ci seront disponibles 24h/7j sans interruption possible.  

On peut imaginer cela comme un ordinateur mondial public et très sécurisé sur lequel tout un chacun peut déployer ses programmes. Cela permet l’émergence d’un nouveau type d’applications décentralisées appelées dApps.

L’avantage d’une application décentralisée, encore une fois, est qu’elle est extrêmement résiliente, transparente, et ne centralise pas les données dans les serveurs d’une entreprise.

Des applications décentralisées, pourquoi ?

Ces caractéristiques propres aux contrats autonomes les rendent uniques et permettent de créer de nouveaux types d’application qui étaient jusqu’alors impossible à construire. L’un des premiers cas d’usage qui émerge à vitesse grand V aujourd’hui sont les applications financières décentralisées. Celle-ci donnent par exemple la possibilité de prendre des crédits, faire des trades, prêter de l’argent, sans passer par un intermédiaire. 

En plus de cela, Ethereum permet l’utilisation de tokens sur sa plateforme. Ces tokens, tout comme les bitcoins et les ethers, peuvent être librement échangés et détenus par des individus. Ils peuvent être fongibles ou non-fongibles, et peuvent par exemple représenter des objets dans un jeu vidéo ou bien des actifs financiers traditionnels tokénisés. 

Ces tokens peuvent alors être échangés sur des marchés secondaires sans avoir à passer par les circuits classiques, longs et coûteux. Ainsi certains marchés, comme l’immobilier par exemple, peuvent gagner grandement en liquidité et accessibilité. Imaginez pouvoir détenir 1/100 ème d’un appartement parisien au lieu de devoir vous endetter sur 25 ans pour entrer dans la pierre. 

La blockchain Ethereum peut ainsi améliorer les processus actuels et ouvrir des marchés à plus de personnes. Ils peuvent également créer un pont être les applications décentralisées construites sur Ethereum et le monde “palpable”. Dans le cadre des applications de finance décentralisée (DeFi), prêter de l’argent de pair à pair permet d’ores et déjà de tirer des intérêts nettement supérieur à ce que la banque peut nous proposer. Des tokens stables existent, qui portent le nom de “stablecoins”. Indexés au dollar, il est possible de tirer entre 5 et 15% d’intérêt annuel en prêtant ces actifs de pair à pair en passant par des contrats autonomes. La désintermédiation profite aux prêteurs comme aux emprunteurs, car la valeur n’est pas capturé par les intermédiaires.

Conclusion

Profitant des contraintes sur Bitcoin en terme de création de contrats intelligents, Ethereum propose une alternative qui intéresse grandement le monde de l’entreprise, avec des propositions de valeur souples et adaptées. Aujourd’hui, il existe une alliance des entreprises Ethereum, qui compte des noms tels que Microsoft, Samsung ou Intel et qui cherchent à tester et développer la technologie : le nombre de projets ethereum est en pleine explosion.



Acheter Ethereum et autres cryptomonnaies