Comment fonctionne Ethereum ?

Home » Apprendre » Ethereum » Comment fonctionne Ethereum ?

La blockchain Ethereum est programmable à l’aide de différents langages dédiés comme Solidity qui permettent de développer des applications modernes qui auront la particularité d’être décentralisées.

Ces applications décentralisées sont composées de contrats intelligents (smart contracts).

Les contrats intelligents sont des lignes de code informatique qui sont implémentées et exécutées sur la plateforme Ethereum. Ils permettent de réaliser des actions prédéfinies entre les différentes parties prenantes de manière très sécurisée, rapide, et économe, grâce aux caractéristiques inhérentes aux cryptoactifs.

Mais alors, à quoi ça sert ? Pourquoi vouloir créer des applications décentralisées alors que nous pouvons déjà accéder à ce type de services avec un WhatsApp, Facebook, Uber, etc ?

Les réponses sont multiples.

Décentralisation

Premièrement, on coupe les intermédiaires. En faisant cela, on recentre l’utilisateur final au milieu de la partie. Facebook, par exemple, semble gratuit d’utilisation. Si c’est le cas, c’est parce que l’utilisateur en est le produit. Les entreprises et marketeurs sont les clients de facebook, et malgré la valeur ajoutée que l’utilisateur apporte à la plateforme celui-ci n’est aucunement rémunéré. Imaginez que sur un Facebook décentralisé, l’utilisateur est maître de sa valeur ajoutée peut donc être rémunéré directement par les acteurs qui en profitent voire par le protocole de la plateforme, sans avoir affaire à une entreprise au milieu des échanges pour s’accaparer les gains.

Automatisation

Deuxièmement, l’automaticité de l’exécution du contrat intelligent apporte des avantages en terme de simplicité d’utilisation pour l’utilisateur et rapidité de traitement. Un exemple concret d’utilisation de la plateforme Ethereum est Fizzy d’Axa. Fizzy est une “assurance intelligente” développée sur la plateforme Ethereum. La souscription à l’assurance se fait en quelques cliques grâce à des informations basiques telles que votre nom et le numéro de vol. Pour fonctionner, un oracle rassemble les données des vols aériens et les intègre au contrat intelligent. Le contrat intelligent stipule que si notre vol à plus de 2h de retard, à la minute près, nous sommes automatiquement remboursé, sans passer par les processus lourds et preneurs en temps habituels.

Sécurité

Aussi, tout montant en ether envoyé vers un contrat intelligent est séquestré par celui-ci. Si l’on pense à une vente aux enchères assurée par un contrat intelligent, le vendeur est alors sûr de recevoir son argent une fois la date butoir atteinte car les ethers auront déjà été récoltés. Les participants n’ayant pas enchéri suffisamment sont assurés, eux, que leur ethers leur seront renvoyés en fin de session. Le seul élément en qui tous les acteurs doivent avoir confiance est le code du contrat intelligent, consultable à n’importe quel moment par tout un chacun.

Ces différents exemples ne représentent qu’une goutte dans l’océan de possibilités qui s’ouvrent aux développeurs de contrats intelligents. Il est encore impossible d’imaginer l’étendue des cas d’usages possibles et seul l’avenir nous dira à quel point les contrats intelligents seront utilisés et dans quels cadres.