Qu’est ce que la finance décentralisée ?

Accueil » Apprendre » Blockchain » Qu’est ce que la finance décentralisée ?

Concept et définition :

La finance décentralisée est l’utilisation du concept de décentralisation propre aux cryptomonnaies appliquée aux principes et mécanismes de la finance.

Proposer aujourd’hui des produits financiers ou des solutions de financement nécessite de faire une demande d’agrément en qualité d’établissement de crédit auprès de l’ACPR et de la Banque de France, de disposer d’un capital de plusieurs millions d’euros et de s’armer à la fois de patience et de solides soutiens juridiques.

L’émergence des plateformes décentralisées

Une alternative est cependant en train d’émerger, beaucoup plus aisée et moins coûteuse : les plateformes décentralisées. De même que Uber ne possède pas de flotte de véhicule ou Airbnb de parc immobilier, ces plateformes d’un nouveau type peuvent se mettre en place sans mobiliser un capital équivalent à l’offre existante, ni s’astreindre à des régulations contraignantes.

Nos précédents articles ont souligné l’émergence de cette nouvelle forme de finance, la Finance Décentralisée ou #DeFI, dont le socle est le stablecoin DAI de MakerDAO, la cryptomonnaie aux propriétés proches des monnaies fiduciaires.

La libre concurrence et ses effets

Les avantages de l’utilisation du DAI pour les emprunteurs ont été décrits lors de notre article sur MakerDAO. Plusieurs plateformes permettent désormais à tout un chacun de proposer des emprunts à ceux qui ont un besoin de financement contre rémunération, basées sur les principes de sur-collatéralisation et de liquidation automatisés que nous avons décrit dans notre premier article.

Comme évoqué dans un nos articles, les places de marché centralisées telles que Poloniex ou Bitfinex proposaient entre 0,5 et 3% de rémunération avec de forts risques de défaut sur le paiement, de hacks de la plateforme (Poloniex en 2014, Bitfinex en 2016) et de volatilité des cryptoactifs.

Quand tout le monde est une banque, il n’y a plus de banque

L’apparition des néo-plateformes de la finance décentralisée a fait bondir les rémunérations des créanciers en mettant à disposition du DAI et en offrant des taux de rémunération entre 4% sur compound.finance et 16% sur Nuo.network.

Désormais, ces plateformes permettent même d’utiliser d’autres actifs que l’ETH en dépôt de garantie : neuf actifs dont deux stablecoins (DAI, USDC) sont proposés sur Nuo.network et si seuls cinq sont compatibles avec Compound.finance (ETH,BAT,ZRX,DAI,REP),  la prochaine mise à jour de la plateforme en annonce une trentaine.

MakerDAO: le marché primaire

-MakerDAO ne restera pas sans réagir, puisque la prochaine mise à jour du protocole dite “MCD” pour Multi-Collatéral DAI et prévue avant 2020, ajoutera d’autres types d’actifs comme dépôts possibles à la génération de DAI. Cette mise à jour technique a été publiée cette semaine sur le réseau de test Ethereum et se prépare donc à entrer en production en conditions réelles de marché.

MakerDAO se positionne comme le marché primaire d’émission monétaire et les néo-plateformes prennent la place d’un marché secondaire de mise à disposition de cette masse monétaire. Cela n’est pas sans rappeler le fonctionnement d’une banque centrale et des banques commerciales, ces nouveaux acteurs répliquant des éléments connus du monde de la finance.

Le  modèle classique reposant sur des intermédiaires de confiance, ajoutant de la friction et tirant les coûts vers le haut peut désormais être qualifié de finance fiduciaire et mis en opposition avec un nouveau modèle, la finance décentralisée. Son objectif n’est pas de réinventer la roue des marchés financiers mais bien d’apporter une offre plurielle, renforcée et optimisée par la désintermédiation.

Acheter Bitcoin et autres cryptomonnaies