Qu’est-ce que 0x (ZRX) ?

Accueil » Apprendre » Altcoins » Qu’est-ce que 0x (ZRX) ?

Fait régulier et attendu des marchés, l’ajout d’un nouvel actif sur des plateformes populaires est presque systématiquement suivi d’un “pump” de l’actif en question. Certains font courir des rumeurs d’ajout afin de stimuler artificiellement le cours des actifs. Toutefois, dans le cas de 0x (ZRX), sa solution technologique d’échanges d’actifs décentralisés pose la question d’une concurrence potentielle pour les exchanges traditionnels.

ZRX est l’actif du projet 0x protocol. Coinhouse l’avait déjà mis en avant dans sa liste des actifs à suivre cet été du fait de la qualité du projet et de son potentiel dans l’écosystème Ethereum. Certains exchanges décentralisés utilisent en partie la technologie 0x, par exemple Ethfinex ou Radar Relay. Fait moins connu, la technologie de 0x est également utilisée pour le développement de solutions de gouvernance à usage des Dapps et autres organisations décentralisées de type DAO (Decentralised Autonomous Organisation).

Les rumeurs d’ajouts sur les plateformes : un classique du monde des cryptoactifs

L’ajout de 0x sur Coinbase a cette fois encore été suivi d’une progression de sa valorisation de l’ordre de 30% en quelques heures dans la nuit du 16 Octobre 2018, l’actif côtant brièvement jusqu’à $1,3 alors qu’il était valorisé aux alentours de $0,7 la veille. Le cours s’est désormais stabilisé aux alentours de $0,9.

L’ajout de 0x (ZRX) n’a pas dérogé à la règle et a vu l’actif progresser de 30%

0x, une alternative aux échanges centralisés ?

0x est le spécialiste des échanges décentralisés vus comme une “solution” aux échanges centralisés, et met en avant le fait de ne pas détenir les fonds des clients et d’être “Trustless” contrairement aux plateformes traditionnelles. Pourquoi alors ces plateformes sont-elles de plus en plus nombreuses à lister le token d’un potentiel concurrent direct pouvant être une menace pour leur activités ?

0x est une solution interopérable au sein de systèmes distincts et s’affiche comme une solution technologique en sous-couche qui peut être implémentée par d’autres plateformes qui y apposeront leur propre marque.

Une solution complémentaire aux plateformes comme Coinhouse

Si cette technologie utilisée par diverses plateformes a le potentiel de prendre des parts de marché dans l’échange direct entre cryptoactifs, des plateformes telles que Coinhouse restent le lien indispensable et le passage principal entre l’euro et les cryptoactifs.

C’est une complémentarité gagnante pour tous car les États exigent de plus en plus la mise en place de lourds processus d’identification client pour les échanges entre cryptoactifs et monnaies fiduciaires, que les échanges décentralisés ne souhaitent ou ne peuvent pas mettre en place.

Au contraire, le Token MKR, issu de l’équipe MakerDAO qui produit le Stablecoin DAI, est complètement ignoré par les plateformes majeures qui sont nombreuses à soutenir leur propre version d’un stablecoin tels que le Tether (USDT – Bitfinex), le GUSD (Gemini) ou le USDC (Poloniex). Laisser entrer un concurrent direct sur leur marché est pour l’instant exclu et en conséquence le MKR comme le DAI sont difficiles à échanger en dehors des solutions décentralisés.  

Voilà pourquoi ce concurrent ne partage pas le même sort que MKR et se retrouve sur une majorité d’exchanges ainsi qu’à notre comptoir physique à Paris et sur notre plateforme en ligne. Ce statut lui confère un intérêt certain, qu’il faudra surveiller.

Acheter Bitcoin et autres cryptomonnaies