Qu’est-ce que Litecoin (LTC) ?

Home » Apprendre » Altcoins » Qu’est-ce que Litecoin (LTC) ?

Depuis les débuts du Bitcoin fin 2008, des milliers d’altcoins comme Litecoin ont été créés. Certains sur leur propre blockchain, d’autres s’appuyant sur des plateformes de smart-contracts comme Ethereum.

En observant les tout premiers altcoins, on mesure combien la vision et les choix de Satoshi Nakamoto pour Bitcoin étaient judicieux. En effet, nombreux sont les premiers altcoins qui tentèrent de faire évoluer le protocole Bitcoin pour le surpasser. Ces choix se sont souvent révélés nocifs pour leur survie, preuve de la remarquable efficacité du Bitcoin.

Parmi les premiers altcoins proposés figure le Litecoin, créé par Charlie Lee en octobre 2011. Bien que Litecoin soit similaire à Bitcoin en de nombreux points, quelques paramètres intéressants ont été modifiés. Litecoin semble bien ancré dans le paysage des cryptoactifs. Coinhouse a donc décidé de l’ajouter très prochainement à sa plateforme de trading.

Regardons maintenant en détail Litecoin, son historique, ce qu’il prétend apporter ainsi que le stade actuel du projet.

A coin illustration of Bitcoin and the main altcoins

Les origines de Litecoin ou le retour à l’époque des premiers altcoins

Quand Litecoin a été lancé, seulement huit altcoins existaient:  Namecoin, Ixcoin, I0coin, Solidcoin V1 & V2, GeistGeld , Tenebrix  et Fairbrix. Tous sauf Namecoin étaient des forks de Bitcoin proposant de légers changements, certains étant même des copies conformes de Bitcoin mais pré-minés, comme Ixcoin. D’autres tentèrent de modifier le temps moyen nécessaire à la découverte d’un nouveau bloc ou simplement les frais de transactions. Namecoin était le plus évolué avec une vraie infrastructure décentralisée, mais cette monnaie souffrit beaucoup de la concurrence avec les mineurs de Bitcoin. Ceux-ci alternaient en effet entre le minage de Bitcoin et le minage de Namecoin, qui avait un réseau beaucoup plus petit et éprouvait donc de grande difficultés à réajuster sa difficulté de minage.

Un problème majeur à l’époque fut l’arrivée du minage sur les GPUs ou processeurs graphiques et les ASICs ou processeurs dédiés, qui étaient bien plus efficaces que les CPUs (processeurs centraux). Dès leur apparition, les ASICs se sont révélés être le moyen le plus efficace de miner du Bitcoin. Une partie de la communauté s’en inquiéta, observant la création des premières grandes fermes de minage et pointant le danger de la centralisation grandissante du minage du Bitcoin.

L’algorithme Scrypt a un temps été envisagé comme alternative à SHA256. Il était supposé être résistant aux GPUs, mais rapidement des logiciels de minage les exploitant sont apparus. Puis il a été annoncé comme résistant aux ASICs, ce qui s’est également révélé faux un peu plus tard, même si les ASICs Scrypt ne sont aujourd’hui toujours pas répandus massivement sur le marché.

Tenebrix a été le premier altcoin à intégrer le script ‘’preuve de travail’’. Problème : 7,7 millions d’unités avaient été pré-minées, soit une énorme part de la quantité totale disponible. Charlie Lee remarqua, en observant Ixcoin, GeistGeld et Tenebrix, que les blockchains pré-minées avaient moins de succès car ces procédés étaient jugés injustes par la communauté. Il décida donc de forker Tenebrix pour créer Fairbrix. Mais cet altcoin disparut rapidement en raison de nombreux bugs.

Profitant de ces différentes expériences, Charlie Lee créa le Litecoin tel que nous le connaissons encore aujourd’hui.

Fonctionnement et caractéristiques de Litecoin

Litecoin se démarque de Bitcoin par les choix de fonctionnement suivants :

  • Une ‘’preuve de travail’’ qui utilise la fonction de hachage scrypt plutôt que le SHA-256
  • Une création de blocs quatre fois plus rapide avec un intervalle moyen de 2 minutes et demie au lieu de 10 minutes
  • Un nombre total d’unités quatre fois plus important avec 84 millions au lieu de 21 millions
  • Une difficulté de minage qui change tous les deux jours et demi au lieu de deux semaines

Poursuivant le travail de Tenebrix et Fairbrix, le Proof of Work Scrypt est un algorithme de minage très consommateur en mémoire, ce qui les rend résistants aux GPUs et aux ASICs, au moins pour les premières années.

La première raison d’utiliser scrypt était d’éviter le risque de centralisation en permettant au plus grand nombre de miner avec un simple PC. La seconde raison était de ne pas entrer en concurrence avec les mineurs Bitcoin disposant de GPUs puissants, ce qui avait provoqué la fin de Namecoin.

Concernant le temps de découverte d’un bloc, 2 minutes et demie permettent un temps de confirmation des transactions plus rapide et un volume de transactions plus élevé. La taille maximale d’un bloc étant de 1 Mo, cela permet quatre fois plus de transactions comparé à Bitcoin. Ce choix est censé fournir un bon compromis pour la confirmation des transactions.

Il a souvent été d’usage de dire qu’une découverte plus rapide des blocs diminue proportionnellement la sécurité du réseau. Autrement dit, Litecoin était jugé quatre fois moins sûr que Bitcoin. Ce n’est pas exact : une analyse complète faite par Vitalik Buterin le prouve au travers d’une comparaison entre le temps moyen de découverte d’un bloc sur le réseau Bitcoin (600 secondes) et celui sur le réseau Ethereum (17 secondes).

Avec Litecoin, la génération moyenne de blocs étant toutes les deux minutes et demi, quatre fois plus d’unités seront créées par rapport à Bitcoin. La rétribution des mineurs pour la découverte d’un bloc est la même que pour Bitcoin, et diminue aussi de moitié tous les quatre ans. L’autre spécificité de Litecoin est que la difficulté de minage est réajustée environ tous les trois jours et demi, soit tous les 2016 blocs.

La sécurité du réseau Litecoin se juge par son hashrate qui est plutôt bon. Le 8 août 2018, il était de 265 TH/s, soit l’équivalent de 265 PH/s sur le réseau Bitcoin puisque l’algorithme en Script est très demandeur en mémoire et environ 1000 fois plus lent par rapport à l’algorithme SHA256. Ceci ne rivalise pas, bien sûr, avec le réseau Bitcoin, mais est déjà bien meilleur que la plupart des altcoins.

Par exemple, Litecoin a intégré Segregated Witness, un préalable au Lightning Network, les signatures Schnorr et d’autres paramètres de scalabilité le 10 mai 2017, soit trois mois avant Bitcoin. Ce qui montre que la communauté Litecoin est certes plus petite mais plus rapide à prendre les décisions d’évolution.

Quel futur pour Litecoin ?

Litecoin faisait déjà parler de lui en 2013 avec un article dithyrambique écrit par Alex Washburn, qui le décrivait comme un “meilleur Bitcoin”. Avec le slogan “Silver to Bitcoin’s gold”, Litecoin pouvait  s’imposer comme l’un des altcoins les plus intéressants au fil des ans.

Litecoin chart
https://cryptocoincharts.info/pair/ltc/usd/btc-e/alltime

Avant de s’investir dans Litecoin et le monde des cryptoactifs, Charlie Lee était ingénieur informatique chez Google. En juillet 2013, il fût aussi recruté quelques temps par Coinbase, ce qui a sûrement favorisé la notoriété de Litecoin.

Quand Litecoin fût listé par Coinbase le 3 mai 2017, le prix s’envola, comme le montre le graphique  ci-dessous :

litecoin chart boost price
https://techcrunch.com/2017/05/03/coinbase-adds-support-for-litecoin/

Récemment, la fondation Litecoin a pris des décisions intéressantes à analyser: elle est montée au capital de la WEG Bank AG à hauteur de 9,9% en juillet dernier via TokenPay, une plateforme qui propose des solutions de transferts simplifiés en ‘’crypto-to-fiat’’. WEG Bank AG a besoin du savoir-faire de la fondation pour proposer des produits liés aux cryptoactifs à ses clients. Un partenariat qui sera gagnant-gagnant pour Litecoin et la banque allemande si le projet aboutit.

Charlie Lee a trouvé un autre avantage aux similitudes entre Bitcoin et Litecoin, notamment via des projets ganrantissant l’interopérabilité des deux blockchains. Il donna un exemple sur twitter qui est de se servir de Litecoin comme réseau intermédiaire pour rejoindre le Lightning Network de Bitcoin.

Litecoin est aujourd’hui une cryptomonnaie reconnue, bien installée dans le top 10 des capitalisations, avec plus de 3,3 milliards d’Euros (début septembre 2018). Litecoin continuera certainement de faire partie des cryptomonnaies majeures sur le marché. Elle sera prochainement disponible à l’achat et à la vente sur coinhouse.com