Qu’est-ce que Kleros (PNK) ?

Accueil » Apprendre » Altcoins » Qu’est-ce que Kleros (PNK) ?

L’ICO du projet Kleros.io s’est terminée avec succès le 15 Juillet 2018 permettant à l’équipe de lever 5,793.58 ETH (soit 2,3M€ au cours actuel). Au cours de cette ICO 16% des tokens PNK ont été distribué à un peu plus de 220 personnes.

Qu’est ce que le projet Kleros? 

Kleros est un projet de résolution de litiges décentralisé, ce projet fait partie des projets “structurels” liée aux applications décentralisées (Dapps). Kleros offre un service d’intermédiaire pour les Dapps et leurs utilisateurs. Si le service fourni par l’application ne crée pas de litige, Kleros est uniquement un service de tiers de confiance pour un paiement (escrow).

Si un litige apparaît, chacune des parties peut unilatéralement faire une demande d’arbitrage via Kleros. Des arbitres (jurors) sont sélectionnées parmis les possesseurs de PNK tokens (le token ERC-20 natif de Kleros) qui se sont inscrits dans des cours d’arbitrages spécialisés dans certains types de litiges. Ce service à un coût, payable en ETH (arbitration fees) qui est fourni par les parties du litige ou simplement prélevé sur les fonds mis en gage antérieurement (Escrow).

Les arbitres rendent une décision qui va favoriser une partie. Les frais d’arbitrage sont distribué à l’ensemble des arbitres (en ETH). Les arbitres ayant rendu une décision minoritaire perdent une partie de leurs PNK tokens au profit des autres arbitres majoritaires.Une procédure d’appel est également possible.

Kleros peut être compatible avec les Dapps qui est constituent son premier marché mais il est envisageable qu’un système d’arbitrage décentralisé, fiable et relativement peu coûteux séduise en dehors de l’écosystème blockchain traditionnel. La gestion des litiges, du service-après-vente et du “support” est un poste coûteux pour les entreprises, une solution alternative pour les activité “Online” peut être séduisante.

Le PNK token est un ERC-20 Ethereum, c’est un utility token à la masse monétaire limitée (1B d’unités) qui ne peut pas être remplacé par l’Ether. Les mécanismes économiques de Kleros font qu’un possesseur de PNK token peut espérer un profit par un travail (devenir arbitre) ou tabler sur une croissance de l’utilisation de Kleros et donc des instances d’arbitrages qui rendent indisponibles à l’échange des tokens durant ces périodes (réduction du supply disponible).

En dehors de cela, aucun mécanisme de Burn (réduction de la masse monétaire) ou de dividende n’est présent pour soutenir la valeur du token.
Nous considérons cet actif comme un investissement à très haut risque mais haut rendement potentiel, Kleros peut devenir un acteur majeur de l’arbitrage ou simplement ne pas parvenir à trouver son public.

Le haut niveau technique de l’équipe, l’ambition du projet et la proposition de valeur de Kleros en font un actif à suivre pour Coinhouse.

Quelles sont les prochaines étapes pour Kleros?


L’équipe de Kleros a déjà annoncé sa première “expérience crypto-économique” afin de tester la robustesse de leur solution de résolution de conflits décentralisée dans un cadre humoristique et communautaire : La Doge List.

Durant cette expérience, les possesseurs de PNK tokens seront invités à décider si une photo correspond à l’une des mascotte de l’univers crypte : le Doge Shiba Inu.

Chaque PNK holder pourra être sélectionné pour juger si une photo correspond à un Doge ou pas (en étant juror) si le Juror prends une décision majoritaire, il reçoit une petite quantité d’ETH (arbitration fee) ainsi que les PNK tokens “en enjeu” des jurors ayant pris une décision minoritaire, ces jurors recevront tout de même une part des arbitration fees.

Cette expérience a débuté  le 31 Juillet 2018 et est ouverte à tous les possesseurs de PNK tokens. Pour s’inscrire et se tenir informé : Kleros.io

Veuillez retrouver le retour d’expérience de notre analyste Marc Zeller sur  La Doge List.

Acheter Bitcoin et autres cryptomonnaies