Fork Bitcoin Cash : quelle position adopter ?

Julien Bersout – 12 Nov 2020

La communauté Bitcoin Cash prépare actuellement une évolution de son protocole le 15 novembre 2020, dans le but de faciliter le développement technique du projet. En résumé, 8% des revenus du minage seraient prélevés pour financer les futurs développements. Certains membres de la communauté Bitcoin Cash s’opposent à cette évolution. Ils se prépare donc un hard fork sur la blockchain Bitcoin Cash, avec deux versions incompatibles du protocole.

Quelle attitude adopter ? Nos experts vous donnent leur avis.

Qu’est-ce-qu’un hard fork ?

Lorsque, dans un projet blockchain public, se produisent des différences de vues irréconciliables, le projet peut être amené à se séparer en deux, aboutissant à deux blockchains incompatibles, chacune avec une partie des développeurs, des ressources, de la capacité de minage, etc. Mauvaise nouvelle donc a priori. Sauf que lors de la séparation entre les blockchains, les adresses qui détenaient l’un des actifs obtiennent la même quantité du nouvel actif. Cette distribution est gratuite et automatique. Il peut donc être intéressant pour les détenteurs d’un actif de surveiller l’apparition de hard forks. 

Un fork ne rime pas nécessairement avec profit. Si l’une des deux chaînes capte la traction en grande majorité, alors celle-ci sera adoptée et l’autre sera abandonnée. Les coins de la chaîne abandonnée n’auront donc plus aucune valeur. Il est actuellement probable que l’actif original BCH sera celui qui aura la meilleure traction. Très peu d’entreprises considèrent favoriser le nouveau. Bitcoin Cash est néanmoins en perte de vitesse et l’intérêt autour de cet actif est faible. 

Est-ce que cela en vaut la peine ?

Beaucoup de hard forks aboutissent à des projets ratés qui n’ont aucune valeur. A titre d’exemple, il y a eu 40 hard forks de Bitcoin et seuls deux ont une valeur appréciable: Bitcoin Cash et Bitcoin SV. La décision vous revient donc. Si vous décidez de ne rien faire, vos avoirs en Bitcoin Cash ne seront pas impactés de quelque façon que ce soit.

Par ailleurs, rien ne garantit que le nouvel actif créé réussira à s’imposer et aura une quelconque valeur. Et il sera alors d’autant plus difficile de l’échanger ou de le revendre. Ce genre d’opération est donc en général conseillée aux utilisateurs avertis.

Devenez un investisseur averti !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez un condensé de l’actualité décryptée par nos experts

Votre email est en sécurité, vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

shares