This website is available in your language EN   EN Close

Académie. > Aave (AAVE) : tout savoir sur cette crypto

Aave (AAVE) : tout savoir sur cette crypto

31 mars 2023

Temps de lecture 5 minutes

Canelle de Balasy

Partagez cet article

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share on Facebook
Share on Instagram
Share on Whatsapp

Successeur d’ETHLend, Aave est un protocole décentralisé de prêt et d’emprunt. Construit initialement sur la Blockchain Ethereum, Le protocole Aave est désormais présent sur plusieurs des plus grandes blockchains parmi lesquelles Polygon, Avalanche, Arbitrum (cours ARB) ou encore Optimism. AAVE est le troisième protocole avec la plus importante Total Value Locked (TVL), c’est à dire la quantité de fonds investis Cela fait d’AAVE un des représentants majeurs de la finance décentralisée (DeFi).

Aave, pour prêter et emprunter des cryptos

La finance décentralisée (DeFi) a permis l’essor du prêt grâce aux applications décentralisées peer-to-peer. Aave (« fantôme » en finlandais) est un des principaux acteurs de cette tendance, et permet notamment de gagner des intérêts sur des prêts sans avoir besoin de recourir à la surveillance d’autorités centrales.  

Aave offre des prêts à ceux qui en font la demande via son pool de liquidités, qui est en quelque sorte un panier de cryptos gérées par le protocole. Près d’une vingtaine de crypto-actifs sont accessibles aujourd’hui, pour des encours de plusieurs milliards de dollars, parmi lesquels des stablecoins comme le DAI, USDC, TUSD, USDT (voir le cours USDT) mais également des crypto-actifs tels que l’Ether (ETH), CRV, MKR, LINK ou encore le Wrapped Bitcoin (WBTC), etc. Tous ces actifs ont la particularité de fonctionner sur la blockchain Ethereum ou ses dérivés.
La richesse du panier d’actifs disponibles montre l’importance du protocole au sein de l’écosystème DeFi et la raison pour laquelle il est régulièrement présenté comme un des leaders de cet écosystème.

 

Découvrez le cours AAVE en direct

L’histoire d’Aave

L’ancêtre d’Aave s’appelait ETHLend, dont la création remonte à 2017. A l’époque, Stani Kulechov, serial entrepreneur finlandais et père du projet, lance ce protocole via une ICO (Initial Coin Offering) de 16.5 millions de dollars. L’idée initiale était de favoriser le prêt et l’emprunt de cryptos sur la blockchain Ethereum à une époque où la DeFi n’en était qu’à ses balbutiements.

Malheureusement, la crise financière de 2018 entraîne le marché vers les abysses, menaçant l’existence du projet, qui doit également faire face à un manque de liquidité.

C’est ce qui pousse Stani Kulechov et son équipe de développeurs à revoir en grande partie le protocole et à proposer une « V2 » qui deviendra Aave en 2020. De 2018 à 2019, l’équipe a ainsi profité du marché baissier pour réétudier sa proposition. Une seconde ICO publique de 25 millions de dollars réalisée en juillet 2020, et effectuée auprès de structures comme Blockchain Capital, Standard Crypto et Blockchain.com Ventures, a finalement permis de conforter la position dominante de Aave au sein de la finance décentralisée.

Achetez facilement du AAVE avec Coinhouse

Fonctionnement

Le fonctionnement de Aave est relativement simple : des utilisateurs déposent des fonds, et perçoivent un rendement sous la forme d’intérêts. D’autres utilisateurs ont la possibilité d’emprunter ces fonds, et doivent payer des intérêts pour le faire. Les taux d’intérêt pour les dépôts comme les emprunts sont calculés en fonction de l’offre et de la demande : plus un pool de liquidité est utilisé, plus les taux d’intérêt vont augmenter.

Il est à noter que les emprunteurs doivent fournir un collatéral en crypto-actifs afin de pouvoir garantir leur emprunt. Leur position peut être liquidée automatiquement si la valeur du collatéral devient insuffisante par rapport aux emprunts réalisés.

Aave : taux fixes ou taux variables 

Une des originalités d’Aave est de permettre aux emprunteurs de choisir entre des taux d’intérêt fixes ou variables. L’intérêt ? Choisir en fonction de l’évolution supposée du marché pour avoir la meilleure position possible. Les taux fixes apportent une certaine sécurité à l’emprunteur puisqu’ils ne changeront pas en cas de forte volatilité des marchés. Les taux variables sont en revanche plus intéressants si la demande de prêts diminue. Bien entendu, les taux fixes sont plus élevés, puisqu’ils prennent en compte une part de risque.

Le Token Aave

Lorsque l’on parle d’Aave, on fait à la fois référence au protocole qui gère l’ensemble des règles gérant le système, ainsi qu’à son token  éponyme : le token Aave. Fondé sur la norme ERC-20, il a plusieurs utilisations :

  • Il permet d’obtenir à moindre frais des services Aave, etc,
  • Il donne à ses détenteurs le droit de participer aux votes servant à améliorer le protocole.
  • Il peut être “staké” dans un Safety Module (module de sécurité) qui sert à assurer les fonds déposés sur le protocole par les investisseurs en cas de problème de liquidité notamment. En contrepartie, les fonds dans le Safety Module génèrent des récompenses pour les déposants.

Une gouvernance décentralisée

Le protocole Aave est de type horizontal. En ce sens, le vote des participants est d’une grande importance, puisque le protocole est extrêmement dynamique, les décisions prises servant ainsi à établir des stratégies de développement ou à intégrer des modifications au sein du protocole.

Les propositions faites par la communauté peuvent donc être nombreuses : ajout de nouvelles cryptos  sur la plateforme, augmentation ou diminution des récompenses liées au staking, remise à plat de la répartition des revenus du protocole, etc.  Comme la plupart des tokens de gouvernance, 1 AAVE donne droit à 1 vote.

Les prêts immédiats (flash loans)

Une autre particularité d’Aave est la possibilité d’effectuer des « flashloans », des prêts immédiats (ou prêts éclairs) qui ont fait la renommée du protocole en le catapultant à la tête des écosystèmes DeFi.

Ces « flashloans », introduits lors du passage de ETHLend à Aave, sont des prêts immédiatement remboursables. Concrètement, AAVE a déployé des contrats intelligents qui permettent aux utilisateurs d’emprunter des jetons sans contrepartie et de les rembourser dans le même bloc de transactions, soit 12 secondes sur la blockchain Ethereum. Les prêts flash qui génèrent du profit sont en général soumis à une commission de 0.09%.

Pour les traders, les prêts flashs sont une aubaine puisqu’ils permettent de tirer profit des arbitrages, par exemple lorsque la valeur d’un token varie sur différents marchés décentralisés.

Par exemple, un flashloan pourrait vous permettre d’acheter quelques millions d’euros d’Ether (ETH) sur Uniswap, et de les revendre quelques secondes plus tard sur Balancer, sans devoir provisionner le moindre capital. Exécuter une telle opération requiert de programmer plusieurs transactions qui s’exécutent toutes à l’intérieur du même bloc. Cerise sur le gâteau : si la résultante de la chaîne de transactions ne permet pas le remboursement du flash loan, toutes les transactions sont annulées comme si rien ne s’était passé. 

Pour donner une idée de la croissance de ce type de prêt, il suffit de savoir qu’en juillet 2020, plus de 100 millions de dollars de prêts flash étaient exécutés via Aave sur la blockchain Ethereum. En juin 2021, les montants ont explosé, pour arriver à près de 4 milliards de dollars.

Ce sont des mécanismes complexes à utiliser, mais qui peuvent rapporter gros sans risque à ceux qui les maîtrisent.

GHO : Le stablecoin made in AAVE

AAVE continue d’améliorer ses solutions et en crée de nouvelles. C’est dans cette dynamique que le stablecoin GHO a été créé, dont le cours est fixé à un dollar. Il est pour le moment encore en phase de développement sur le testnet mais devrait être disponible dans un avenir proche.

Le GHO pourra être généré par les utilisateurs de AAVE en échange d’un dépôt de collatéral sur le protocole. Un utilisateur peut par exemple déposer un ether (ETH) qui pourra servir à générer des tokens GHO. Pour récupérer son ETH, il rend les GHO au protocole qui les détruit et lui renvoie l’ETH.

Un protocole mature, sécurisé, et rentable 

Étant un des plus anciens  représentants de la finance décentralisée, Aave a eu le temps de se développer et de proposer une offre extrêmement sûre à ses utilisateurs. Le code du protocole est ainsi soumis à des audits réguliers afin de tester la solidité et la résilience de la plateforme. A ce jour, le protocole AAVE n’a jamais été compromis.

Aave est également un protocole qui gagne de l’argent. Le delta entre les taux d’intérêt des dépositaires et des emprunteurs est récupéré par la plateforme et correspond à son revenu. Peu de  projets de finance décentralisée ont un tel modèle qui permet d’assurer une véritable source de revenu à la plateforme.

La communauté est également extrêmement active, que ce soit sur Reddit, Medium ou encore Twitter

Enfin, le dynamisme d’Aave dépasse le simple monde des cryptos puisque la société a investi dans le studio de jeux vidéo Pixel Craft, à l’origine de AaveGotchi, un projet communautaire reprenant le concept des Tamagotchis à grand coups de NFT, et qui évoluera prochainement sur la blockchain Polygon.

Vous aimerez aussi.

USDT : tout savoir sur cette crypto

USDT : tout savoir sur cette crypto

L’USDT est un stablecoin émis par la société Tether Limited. Son objectif est de répliquer la valeur du dollar américain (USD). Si le cours de l’USDT reste stable, ses avantages nombreux. Vous envisagez d’investir dans l’USDT ? Découvrez dans cet article, tout ce qu’il faut savoir sur l’USDT, mais aussi l’avis de Coinhouse sur cette crypto.

Devenez un investisseur averti !