This website is available in your language EN   EN Close

Académie. > Parcours Académie > Maîtriser – Les dérivés sur Crypto-actifs, Décryptage

Maîtriser – Les dérivés sur Crypto-actifs, Décryptage

6 septembre 2023

Temps de lecture 6 minutes

Canelle de Balasy

Partagez cet article

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share on Facebook
Share on Instagram
Share on Whatsapp

Preambule

 

Dans cet article, nous allons introduire les différents types de dérivés les plus populaires que vous pouvez trouver sur les crypto-actifs avec leur mode de fonctionnement et également leurs risques principaux associés. 

 

A noter que de nombreux produits dérivés existent et ne sont pas couverts dans cet article. Il est également important de signaler que l’utilisation de produits dérivés comporte des risques significatifs et peut entraîner des pertes importantes en capital si les mouvements de prix vont à l’encontre des anticipations de l’investisseur. Leur utilisation convient qu’ à des personnes connaissant les risques et possédant les connaissances nécessaires pour les manipuler. 

 

Tout d’abord, de quoi parle-t-on quand on évoque un produit dérivé. Un produit dérivé est un instrument financier dont la valeur dépend, comme son nom l’indique, du prix d’un autre actif que l’on nomme “sous-jacent”. L’actif sous-jacent peut être une action, une devise, une matière première, un indice boursier ou le prix d’un crypto-actif (le cas qui nous intéresse dans cet article). Les produits dérivés tirent leur valeur et leurs caractéristiques de l’actif sous-jacent, et ils permettent aux investisseurs de spéculer sur les mouvements de prix de cet actif sans avoir à le détenir directement.

 

De par leur nature d’instruments financiers, les produits dérivés sur crypto ne sont pas accessibles sur la plupart des plateformes de trading ou d’échanges français car ces dernières nécessitent des autorisations réglementaires complexes pour pouvoir les proposer à des investisseurs particuliers (le statut PSAN n’est pas suffisant pour ce type de produit). Il est nécessaire pour les investisseurs de se renseigner sur la plateforme en question avant de l’utiliser. 

 

Il existe de nombreuses variétés de produits dérivés, chacune ayant ses propres caractéristiques et applications spécifiques. La sélection d’un produit dérivé dépend généralement des objectifs et de la tolérance au risque de l’investisseur.  Nous verrons dans cet article une introduction aux Futures mais également aux options sur crypto-actifs. Ce sont les produits que vous êtes les plus susceptibles de trouver.  

 

Pourquoi utiliser des produits dérivés ?

 

L’utilisation de produits dérivés présente plusieurs caractéristiques qui poussent certains investisseurs à les utiliser. 

 

Le plus connu est l’effet de levier. Les produits dérivés permettent aux investisseurs de contrôler une position plus importante avec un capital limité, souvent inférieur à la valeur nominale de cette même position. Cela signifie qu’ils peuvent potentiellement réaliser des profits plus importants, mais cela augmente également le niveau de risque. Certaines plateformes permettent des effets de levier de x10 ou x20 voir plus. 

 

Les produits dérivés peuvent également servir de couverture (Hedging) afin de se protéger contre le risque de fluctuations de prix défavorables. Par exemple, se protéger d’une variation de prix défavorable du Bitcoin en sécurisant un prix de vente. 

 

De plus, les produits dérivés sont souvent plus liquides que les marchés des actifs sous-jacents. Cela signifie qu’il est généralement plus facile d’entrer et de sortir de positions.

 

Enfin, certains investisseurs utilisent les produits dérivés afin de construire des stratégies de trading complexes.

Les Futures

 

Vous trouverez principalement deux types de futures sur les plateformes Crypto, les futures dit à échéance et les futures perpétuels. 

 

Dans le premier cas, Le future à échéance est un contrat à terme par lequel deux parties s’engagent à acheter ou vendre une quantité déterminée d’un crypto-actif sous-jacent à une date d’échéance et à un prix convenus à l’avance. Il permet d’anticiper les variations futures d’un actif sous-jacent et peut donc servir à couvrir un portefeuille contre les fluctuations à venir du marché. Il doit être exécuté à sa date d’échéance par ses contreparties : l’acheteur du future doit acheter l’actif sous-jacent au prix convenu et le vendeur doit vendre l’actif correspondant.

 

Au moment de l’achat (vous anticipez une hausse de l’actif sous-jacent ou long position) ou de la vente (vous anticipez la baisse de l’actif sous-jacent ou short position) de future, un dépôt de garantie est requis (Initial Margin). C’est une caution qui permet d’assurer la bonne fin des opérations en cas de défaillance d’une ou des parties. Puis, à chaque update (ou en continu), vous observerez des d’appels de marge (Maintenance Margin). Ils correspondent aux profits ou pertes de votre position et dépendent de la réalisation (ou non) de votre anticipation. Ainsi, en cas de bonne anticipation, vous êtes bénéficiaire de l’appel de marge. Dans le cas contraire, vous êtes redevable de l’appel de marge. Dans l’hypothèse où le solde de votre compte ne suffit pas pour faire face à l’appel de marge, votre position peut être soldée et le dépôt de garantie servir à apurer l’appel de marge.

 

Dans le deuxième cas, les futures perpétuels. Il n’y a pas de date d’échéance sur le contrat. Le contrat, comme son nom l’indique, est ouvert jusqu’au solde de votre position. De plus, contrairement aux futures à échéance, il existe un “taux de financement” ou ci-après Funding rates sur les contrats perpétuels. Les fundings rates sont des montants périodiques qui sont payés entre les acheteurs et les vendeurs. Si le funding rate est positif, les acheteurs (long) paient les vendeurs (short) et inversement si le funding rate est négatif. 

Ces montants peuvent être payés toutes les heures ou toutes les quatres heures (parfois même plus). Les funding rates permettent d’assurer que les prix convergent entre le future et le prix du sous-jacent de façon régulière car, contrairement au future à échéance, il n’y a pas de dates d’échéance.

 

Dans le cas d’utilisation des futures perpétuels, les funding rates sont une donnée importante à prendre en compte car ces paiements peuvent impacter les potentiels profits ou pertes lors de l’ouverture de votre position. Lors de périodes de forte volatilité, le taux de funding rate peut drastiquement augmenter comme montré sur le schéma ci-après.

Les options

 

Une option est un droit d’acheter ou de vendre une quantité de crypto-actifs pendant une période et à un prix convenus à l’avance. L’exercice de ce droit n’est en aucun cas une obligation pour l’acheteur (contrairement au vendeur).

 

Il existe deux types d’options :

  • Une option d’achat (Call) qui donne le droit à son détenteur d’acheter une certaine quantité d’actifs, à une date et un prix convenus à l’avance,
  • Une option de vente (Put) qui donne le droit à son détenteur de vendre une certaine quantité d’actifs à une date et un prix convenus à l’avance.

 

Contrairement aux futures décrit ci-dessus, la différence principale vient dans le droit d’exercer versus l’obligation d’exercer pour le future. Ce droit n’est pas gratuit et pour acquérir une option sur crypto-actif, l’acheteur doit payer une prime à la personne qui vend l’option (le vendeur). Cette prime est généralement exprimée en crypto-actif et est payée dès l’obtention dudit contrat.

 

L’option possède également les paramètres suivants, similaires au future à échéance: 

 

  • Prix d’exercice : Le prix d’exercice est le prix auquel l’actif crypto sera acheté (dans le cas d’une option d’achat) ou vendu (dans le cas d’une option de vente) si l’option est exercée. Le prix d’exercice est fixé au moment de la conclusion du contrat.

 

  • Date d’expiration : Les options sur crypto-actifs ont une date d’expiration à laquelle l’option devient caduque. Après cette date, l’option n’a plus de valeur et ne peut plus être exercée.

 

Lors de l’achat d’une option (Call/Put), la perte maximale s’élève au coût de la prime et le bénéfice potentiel n’est pas limité. A l’inverse, dans le cas de la vente d’une option, le bénéfice maximale est le prix de la prime alors que la perte maximale n’est pas limitée. 

Exemple d’interface pour négocier des options (Deribit).

 

En conclusion

 

Nous avons vu deux types de produits dérivés, les contrats à terme (future) ainsi que les futures perpétuels et les options, récapitulons les différences entre ces produits. 

 

Future :

  • Obligation d’achat ou de vente : Un contrat à terme ou un contrat perpétuel est un accord qui oblige les parties à acheter (pour l’acheteur du contrat) ou à vendre (pour le vendeur du contrat) un actif sous-jacent à un prix spécifique.Il y a une obligation mutuelle d’exécuter le contrat. 
  • Pas de prime à payer contrairement aux Options, mais pour les contrats perpétuels, un Funding rate payé de façon périodique (soit aux longs ou aux short)
  • Risques potentiels : Les contrats à terme peuvent comporter un risque illimité, car les mouvements de prix contraires peuvent entraîner des pertes importantes ou la totalité de votre investissement.

 

Options :

  • Droit, mais pas d’obligation : Une option est un contrat qui donne à l’acheteur le droit (mais pas l’obligation) d’acheter (option d’achat – call) ou de vendre (option de vente – put) un actif sous-jacent à un prix spécifique (le prix d’exercice) à ou avant une date d’expiration prédéterminée. Le vendeur d’option quant à lui vend ce droit contre une prime.
  • Date d’expiration : Les options ont également une date d’expiration, après laquelle le contrat devient caduc. Si l’option n’est pas exercée avant l’expiration, l’acheteur n’a aucune obligation.
  • Prime : Pour acheter une option, l’acheteur doit payer une prime à la personne qui vend l’option. La prime est le coût initial de l’option et la perte maximale de l’acheteur.
  • Risques limités : L’acheteur d’une option limite son risque à la prime payée. Le vendeur a un risque potentiellement illimité si l’option est exercée contre lui.

Vous aimerez aussi.

USDT : tout savoir sur cette crypto

USDT : tout savoir sur cette crypto

L’USDT est un stablecoin émis par la société Tether Limited. Son objectif est de répliquer la valeur du dollar américain (USD). Si le cours de l’USDT reste stable, ses avantages nombreux. Vous envisagez d’investir dans l’USDT ? Découvrez dans cet article, tout ce qu’il faut savoir sur l’USDT, mais aussi l’avis de Coinhouse sur cette crypto.

Devenez un investisseur averti !